C’est à Séville, capitale de la province d’Andalousie, que nous avons atterri lors de notre road-trip d’une semaine en Andalousie et avant de partir vadrouiller sur les routes andalouses, nous y avons passé deux jours entiers à découvrir son centre-historique et ses principaux monuments. Séville a rapidement su nous charmer avec son ambiance animée, ses bars à tapas et son patrimoine exceptionnel !

L’histoire de Séville, comme toute l’Andalousie, fût fortement marquée par le règne des dynasties arabes qui dominèrent le sud de l’Europe pendant près de 8 siècles entre le début du VIIIème siècle et la fin du XVème siècle quand la Reconquista chrétienne entraina la chute du royaume de Grenade. Le patrimoine mauresque de l‘Espagne et de l’Andalousie en particulier est l’un des mieux conservé au monde et fait partie des incontournables à découvrir dans la région.

Dans cet article, je vous propose un itinéraire pour découvrir Séville en deux jours (c’est un minimum !). En prolongeant votre séjour, vous pourrez profiter plus en profondeur de la ville ou partir explorer les environs immédiats.

En deux jours, nous avons réparti le programme de nos deux jours à Séville de la manière suivante :

  • Jour 1 : Visite de l’Alcazar, Balade dans le quartier de Santa Cruz, balade nocturne le long du Guadalquivir
  • Jour 2 : Visite de la Cathédrale de Séville, le quartier de l’Exposition Ibéro-Américaine de 1929 : Parc Maria Luisa, Place d’Espagne et Place d’Amerique, et la Casa de Pilatos

 

Visiter le Palais de l’Alcazar

La construction du Palais de L’Alcazar débuta au milieu du IXème siècle sous les ordres de l’émirat de Cordoue, mais c’est à la chute du califat en 1031, que l’Alcazar de Séville acquit sa splendeur qu’on lui connait aujourd’hui. Les Almohades décidèrent de faire de Séville leur capitale et entreprirent de nombreux travaux d’aménagement et d’agrandissement du palais, qui furent ensuite poursuivis dans le même style architectural par les Rois Catholiques, qui en firent leur résidence.

Les palais maures sont pensés pour être particulièrement agréable. Si l’extérieur du palais est protégé par des fortifications, l’intérieur est un véritable paradis pensé pour le bien-être de ses habitants, à des années lumières des château-forts que l’on pouvait ériger à la même période dans le nord de l’Europe ! Les palais maures sont toujours organisés autour d’un patio principal, ici l’extraordinaire Patio de Las Doncellas (Cour des Demoiselles), qui sert à la fois de puits de lumière et d’aération pour la contrevallation des pièce ce qui permet de limiter les fortes chaleurs grâce à une ventilation naturelle.

L’intérieur du Palais de l’Alcazar est décoré à l’aide de stucs finement ouvragés et des carrelages de couleurs à motifs géométriques. Chaque salle est un émerveillement et l’on ne sait où donner de la tête. Attention toutefois aux torticolis !

 

Cour des Demoiselles - Alcazar de Seville

détail de l'architecture mudejar - Alcazar de Seville
une porte décorée - Palais de l'Alcazar de Seville

 

Les Jardins de l’Alcazar

En complément de la visite du Palais, ne loupez vous aucun prétexte les extraordinaires jardins de l’Alcazar dont l’aménagement se poursuivi jusqu’au XXème siècle. Les jardins sont constitués de différents espaces et s’étendant en tout sur plus de 7 hectares et où figurent en bonne place palmiers et orangers. Même les aménagements les plus récents comme la Galerie des Grotesques et son murs de rocaille du XVIIIème font écho à l’architecture arabo-andalouse.

Les Jardins de l'Alcazar de Séville

Jardin de l'Alcazar - Séville

La visite de l’Alcazar est à juste titre une visite très populaire. L’attente à l’entrée peut être très longue, c’est pourquoi je vous invite à réserver un billet coupe-file en amont de votre voyage en Andalousie pour éviter de perdre du temps dans la file d’attente.

Réservez un billet coupe-file pour la visite de l’Alcazar

 

Visite de la cathédrale de Séville

Située juste à côté du Palais de l’Alcazar, la Cathédrale de Séville édifiée au tout début du XVème siècle, est l’une des dernières grandes cathédrales gothiques construites dans la Péninsule Ibérique. Elle fut édifiée à l’emplacement d’un sanctuaire aménagé dans l’ancienne mosquée. L’influence arabe persiste encore aujourd’hui dans ce monument, que ce soit bien sur au niveau du clocher réalisé sur l’ancien minaret où encore dans l’actuel Cour des Orangers (patio de los Naranjos) qui était la cour des ablutions de la mosquée.

L’intérieur de la cathédrale est plutôt sombre c’est pourquoi je n’avais pris que très peu de photos (et que celles-ci sont plutôt ratées !). La pièce maîtresse à découvrir à l’intérieur est l’extraordinaire retable de la capilla major démesuré, tout en bois sculpté, doré et peint. Un véritable chef d’oeuvre du genre (après on aime ou pas ce style un peu chargé !)

Place de la cathédrale de Séville

La cathédrale de Séville est aujourd’hui classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO avec le Palais de l’Alcazar.

 

Monter au sommet de la Giralda

Une visite de la cathédrale de Séville ne serait pas complète sans l’ascension de la Giralda, l’ancien minaret de la mosquée érigé à la fin du XIIème siècle, sur le modèle de la Koutoubia à Marrakech. Le sommet de celui-ci remanié après la Reconquista pour être transformer en clocher pour la Cathédrale. A son sommet, a été érigée une statue représentant le Triomphe de la Foi, qui tourne selon le sens du vent. C’est de cette statue, qu’à été surnommé la tour Giralda (girar signifiant tourner en Espagnol).

De là-haut, on découvre un panorama extraordinaire sur les toits de la Cathédrale de Séville et sur toute la ville.

Tour de la Giralda - Séville
Tour de la Giralda - Séville

 

Toit de la cathédrale de Seville

 

panorama Séville

De la même manière que l’Alcazar, je vous recommande très fortement de réserver votre billet coupe-file pour la visite de la Cathédrale de Séville et de la Giralda, avant votre départ pour l’Andalousie.

Réservez un billet coupe-file pour la visite de la cathédrale de Séville et de la Giralda

 

Si votre temps est limité, vous pouvez réserver une visite guidée de l’Alcazar, de la Cathédrale et de la Giralda accompagné par un guide francophone. En 2h30 vous découvrirez l’essentiel de Séville.

 

Balade dans le Quartier de Santa Cruz

Un peu au nord de la cathédrale et de l’Alcazar, se trouve un des plus jolis quartiers de Séville, le quartier de Santa Cruz. Ce quartier est typique de l’Andalousie avec ses ruelles tortueuses, ses balcons et ses patios débordant de fleurs. Les maisons blanches sont réhaussées de jaune, d’ocre et de rouge et correspond à l’ancienne médina et l’ancienne Judéria de Séville. Ce quartier subit de gros travaux de restauration au début du XXème siècle et bien qu’il soit aujourd’hui un haut lieu touristique, il a su conserver son authenticité et une ambiance typique de l’Andalousie.

Quartier de Santa Cruz - Séville
Quartier de Santa Cruz - Séville

 

Quartier de Santa Cruz - Séville
Quartier de Santa Cruz - Séville

 

 

Visite de la Casa de Pilatos

Situé dans le Quartier de Santa Cruz, je vous invite à vous arrêter à la Casa de Pilatos, un palais construit à la fin du XVème siècle en mélant les styles gothique, mudéjar et Renaissance. Son patio principal décoré d’azulejos et de stucs et une véritable merveille.

Casa de Pilatos - Seville

Casa de Pilatos - Seville

Le quartier de l’Exposition Ibéro-Américaine de 1929

Un peu plus au sud, un autre quartier incontournable à découvrir à Séville est le quartier construit autour du Parc Maria Luisa pour l’Exposition Ibéro-Américaine de 1929. En 1898, la guerre hispano-américaine lui font perdre ses dernières colonies : Cuba et Puerto Rico. Afin d’améliorer les relations avec les Etats-Unis et les pays latino américain, il est alors décidé d’organisé à Séville une grande exposition mettant en scène le passé colonial de l’Espagne. C’est l’occasion de développer l’économie de la ville avec la création d’un nouveau quartier. Si le projet est lancé en 1911, il est reporté du fait de la Première Guerre Mondiale et c’est entre 1929 et 1930 que pourra se tenir l’exposition.

Cet événement marqua sur la durée l’urbanisme de la ville puisque les principales constructions de la ville comme la Place d’Espagne et la Place d’Amérique sont toujours là aujourd’hui.

 

Le Parc Maria Luisa

Le Quartier de l’Exposition Ibéro-Américaine fut construit autour du Parc Maria Luisa où subsistent ça et là des anciens pavillons de l’exposition. Ce parc fait le lien entre le centre ville, les places d’Espagne et d’Amérique et le fleuve du Guadalquivir.

Parc Maria Luisa - Seville

 

La Place d’Espagne

Depuis le Parc Maria Luisa, on rejoint l’extraordinaire et imposante Place d’Espagne, qui est devenue avec la Giralda, l’un des principaux emblèmes de Séville. A son centre est érigé le monumental Pavillon d’Espagne. Autour de la place, des azulejos rendent hommage aux principales villes et régions du Royaume d’Espagne.

La Place d'Espagne à Seville

Place d'Espagne - Seville
Place d'Espagne - Seville

Place d'Espagne - Seville

Place d'Espagne de Séville - Azulejos d'Alicante
Place d'Espagne de Séville - Azulejos de Barcelone

 

La Place d’Amérique

A l’extrémité sud, le Parc Maria Luisa débouche sur la superbe Place d’Amérique, avec son jeu de reflet avec le bassin central. Cette place est bordée de 3 monuments : le Pavillon Royal, le Musée Archéologique et le Musée des Arts populaires (que nous n’avons pas visités).

Place d'Amerique - Seville

 

 

Le guide pratique pour visiter Séville

Faut-il réserver ses visites à l’avance ?

Séville et l’Andalousie de manière générale est une destination très populaire, surtout au printemps et à l’automne. Je ne peux que vous recommander d’acheter vos billets d’entrée à l’avance pour les sites les plus touristiques tels que le Palais de l’Alcazar ou la Cathédrale de Séville car l’attente peut-être vraiment très longue !

Réservez un Free Tour dans Séville avec Civitatis, c’est gratuit !

 

Quelle est la meilleure période pour venir à Séville ?

Le climat du sud de l’Espagne est très agréable et hormis lors des chaleurs accablantes de l’été, l’Andalousie est une destination particulièrement agréable au printemps et à l’automne. De notre côté, nous y étions allés au mois de mai autour du pont de l’Ascension et nous avons eu une météo très agréable, très ensoleillée et sans souffrir de la chaleur, et en profitant des jardins et des patios fleuris.

Attention toutefois à éviter la Semaine Sainte si vous n’êtes pas intéressés par l’événement et les processions religieuses. Il y a alors énormément de monde, le rythme de la ville est chamboulée et de nombreux sites touristiques sont fermés.

 

Comment se déplacer dans Séville ?

Le centre-ville de Séville est relativement petit et se parcourt très bien à pied. Comme nous avions réservé un hôtel en plein centre-ville, nous n’avons pas eu besoin d’utiliser de transport en commun, hormis pour aller et revenir de l’aéroport.

Réservez un transfert pour rejoindre Séville depuis l’aéroport

Si vous ne souhaitez pas trop marcher, vous pouvez prendre un billet de bus touristique hop-on / hop-off qui réalise un circuit dans la ville reliant les 14 principaux points d’intérêt touristiques de Séville.

Réservez une visite de Séville en bus touristique hop-on/hop-off

 

Où dormir à Séville ?

Nous avons séjourné deux nuits à l’Hôtel Simon, en plein cœur du centre-ville et à deux pas de la Cathédrale et du Palais de l’Alcazar. On peut difficilement faire meilleur emplacement. L’hôtel est situé dans une ancienne demeure du XVIIème siècle avec un patio. Les chambres sont magnifiques et décorées d’azulejos. Le buffet du petit déjeuner était très copieux. Une très belle adresse en plein cœur de la capitale de l’Andalousie !

Chambre de l'hôtel Simon à Séville

 

Réservez une excursion en Andalousie au départ de Séville

Si vous êtes à Séville à l’occasion d’un long week-end et que vous souhaitez découvrir les environs sans louer de voiture, il est possible alors d’opter pour une excursion d’une journée. De nombreuses possibilités d’excursions sont offertes au départ de Séville, dont la découverte de Cordoue, Ronda ou encore Italica.

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

 

Que voir à Séville en quelques jours ? Visite des incontournables : la cathédrale de Séville, la Giralda, le Palais de l'Alcazar, le Quartier de Santa Cruz et le Quartier de l'Exposition de 1929 - Andalousie - Espagne
Que voir à Séville en quelques jours ? Visite des incontournables : la cathédrale de Séville, la Giralda, le Palais de l'Alcazar, le Quartier de Santa Cruz et le Quartier de l'Exposition de 1929 - Andalousie - Espagne
Que voir à Séville en quelques jours ? Visite des incontournables : la cathédrale de Séville, la Giralda, le Palais de l'Alcazar, le Quartier de Santa Cruz et le Quartier de l'Exposition de 1929 - Andalousie - Espagne

 

Cet article contient des liens affiliés. En réservant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petite commission qui permet de soutenir le blog.