Les deux fois où nous nous sommes rendus en Sicile, nous sommes allés voir l’Etna. Avec ses 3300 m d’altitude, il est le volcan actif le plus élevé d’Europe. L’Etna est un volcan très actif et il est régulièrement en éruption.

 

Comment visiter l’Etna ?

La manière la plus populaire de visiter l’Etna est de prendre le téléphérique au départ du refuge de la Sapienza. De là il est possible de continuer à pied ou d’opter pour l’option Jeep 4*4 . L’excursion n’est pas donnée surtout en prenant l’option des 4*4 qui rajoute un coût à un téléphérique déjà assez cher.

Il est également possible pour les plus courageux, de monter à pied depuis le refuge de La Sapienza, mais vous n’aurez pas le droit de dépasser 2900 m sans guide. Le volcan étant toujours actif, il est en effet trop dangereux de s’aventurer tout seul au delà. Pour en savoir plus sur cette excursion, je vous invite à lire le récit de Chloé du blog MySweet Escape qui a gravi le volcan Etna à pied.

De notre côté, malgré deux fois à l’Etna, nous ne sommes jamais allés jusqu’au sommet tout simplement car il était à chaque fois en éruption. La première fois, nous étions en plein hiver et le côté verglacé de la route sur la fin nous a conduit à renoncer à rouler jusqu’au refuge de la Sapienza, car nous n’étions pas équipé de pneus neige.

La seconde fois, l’accès au sommet était interdit et nous avons préféré garder l’argent du téléphérique pour autre chose. Mon compagnon n’avait pas très envie de faire l’excursion en téléphérique ou de randonner à côté, et c’est pourquoi nous avons réalisé une randonnée alternative sur les flancs du volcan, dont je vous parlerai plus loin.

Attention toutefois à la météo. L’Etna est une haute montagne et a son propre climat. Même s’il peut faire très beau sur la côte, les nuages vont avoir tendance à s’accrocher, et former un brouillard plus ou moins épais. D’autre part, le climat varie très vite selon le côté de la montagne où l’on se trouve. Par exemple, nous avons fait la randonnée de Monte Zoccolaro à la Valle del Bove dans la brume alors qu’il faisait un temps magnifique sur tout le reste de la Sicile et même sur les autres côtés de l’Etna. Après la longue route pour arriver au parking du départ, nous avons espéré que le temps se lève, mais ce ne fût pas le cas. Les nuages n’ont fait que s’accumuler encore et encore, mais quand nous sommes revenus en voiture vers le refuge de la Sapienza il y faisait un temps magnifique !

Si vous vous rendez au sommet, prévoyez des vêtements chauds et adaptés car il peut faire très froid, et encore plus s’il y a du vent.

Attention, l’excursion au sommet de l’Etna n’est pas recommandée aux personnes souffrant de tension artérielle, de cœur et d’asthme.

Visiter le volcan Etna en Sicile

Informations pratiques pour le téléphérique de l’Etna (2020)

Horaires  : 9h-16h en été (dernier départ 15h30) 9h-16h en hiver. Des excursions pour le coucher du soleil sont disponibles sur réservations uniquement les lundi, mardi et jeudi avec départ à 17h30.

Tarifs :

  • billet de téléphérique aller/retour : tarif plein à partir de 12 ans : 30 €, enfant de 4 à 12 ans : 23 € par enfant 4-12 ans
  • billet téléphérique aller/retour + navette 4*4 + guide : tarif plein à partir de 12 ans 65 €, enfant de 4 à 12 ans : 55 €

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site internet du Funivia Del Etna

 

L’Etna en hiver

Lors de notre premier voyage en Sicile, nous sommes partis pendant les vacances de Noël. Sur la côte il faisait assez beau, entre 15°C et 20°C. J’avais envie d’aller voir l’Etna de plus près, mais ce n’était pas une très bonne idée. La température tombe vite avec l’altitude et si la route était dégagée et ouverte à la circulation, des pneus neiges étaient conseillés. D’ailleurs, le sommet de l’Etna est souvent sous la neige en hiver et il est même possible de faire du ski.

Effectivement, peu avant l’arrivée au refuge de la Sapienza d’où part le téléphérique (2000 m d’altitude), un brouillard saisissant est apparu de nulle part et d’un coup la route est devenue complètement verglacée. Nous avons préféré bifurquer vers Nicolosi avant d’atteindre le refuge qui n’était pourtant plus si loin.

Cette fois-là, nous avons donc surtout admirer le paysage et essayer de faire une petite balade un peu au hasard vu que nous n’avions aucune information et aucune carte. Nous pensions pouvoir trouver des informations de balades sur place comme c’est souvent le cas dans les parcs naturels, mais ce n’est pas le cas à l’Etna. Il y a peut être des informations au niveau du refuge de la Sapienza, mais comme je vous le disais nous ne sommes pas allés jusque là.

L'Etna sous la neige en hiver

Route SP92 de l'Etna

Paysage des petits crateres - Etna

Paysage des petits crateres - Etna

Balade en hiver sur les flancs de l'Etna
balade sur les flancs de l'Etna en hiver

 

La nuit tombant vite, nous sommes rentrés ensuite à notre B&B à Nicolosi. Alors que nous apprêtions à nous endormir, nous avons entendu des bruits sourds comme ceux le grondement du tonnerre d’un orage, mais en plus fort et semblant venir des entrailles de la Terre. Ce n’était pas l’orage, mais l’Etna qui était la cause de ce bruit !  Et c’est comme cela que nous avons pu voir une éruption volcanique de l’Etna. Avec la tombée de la nuit, nous voyons bien la lave rougeoyante. Nous étions un peu loin certes, mais cela restait très impressionnant !

Eruption volcanique de l'Etna

 

Randonnée du Monte Zoccolaro à la Valle del Bove

Lors de notre second voyage en Sicile, nous n’avons pas fait la même erreur et avions embarqué avec nous le Guide Rother des randonnées en Sicile qui venait tout juste d’être réédité. Le guide propose 8 itinéraires de randonnée dans le Parco dell’Etna parmi lesquelles nous avons choisi de faire la boucle du Monte Zoccolaro à la Valle del Bove.

Le départ de la randonnée se fait au niveau de l’aire de retournement en contrebas du Rifugio Zoccolaro. Depuis Zafferana Etnea rouler sur la SP92 en direction du refuge Sapienza. Après le km 32 tourner à droite direction Monte Pomiciaro et se garer au bout de la route (attention contrairement à ce qui est affiché sur Google Maps il n’est pas possible de faire une boucle en voiture depuis le Parking de la Valle del Bove).

Cette randonnée annonçait 4h15 de marche pour 10 km et 920 m de dénivelé. Mais c’était sans compter le piètre balisage, qui fini par disparaître complètement. A la place de faire la boucle annoncée par le guide, nous nous contenterons d’une randonnée en aller-retour au Monte Zoccolaro et sur la crête de la Valle del Bove. Le guide proposait en effet de descendre dans la coulée de lave, mais entre la brume et l’absence de balisage dans cette partie, nous avons préféré ne pas prendre le risque de nous perdre, surtout que la journée était déjà bien avancé et que la première partie de la randonnée nous avait pris plus de temps que prévu.

Durant cette randonnée, nous avons à nouveau pu entendre le grondement de l’Etna. Il m’a fallu du temps pour réaliser que ce n’était pas un orage qui arrivait sur nous, mais bien le volcan la cause de ce bruit !

Malgré un très bon potentiel de l’île, l’activité de randonnée n’est malheureusement pas vraiment valorisée en Sicile et c’est bien dommage. Les auteurs du Guide Rother nous avait prévenu dans l’introduction de leur ouvrage, et c’est vrai que nous avons enchaîné les difficultés sur les différentes randonnées que nous avons essayé de faire. Heureusement que nous avions acheté ce guide avant le départ car nous n’aurions rien trouvé sur place !

Panorama depuis le Monte Zoccolaro

Crete de la Valle del Bove

Randonnée sur les flancs de l'Etna
Randonnée sur les flancs de l'Etna

Coulée de lave de la Valle del Bove

Coulée de lave de la Valle del Bove

Remarque : si vous n’avez pas de guide de randonnée, sachez que la crête surplombant la coulée de lave de la Valle del Bove est plus facilement accessible depuis le parking situé sur la SP92. Si nous n’avons pas vu beaucoup de randonneurs au début de notre randonnée, nous étions étonné de voir plus de monde vers la fin de notre itinéraire. Pendant un petit moment, nous nous demandions d’où sortait tous ces gens !

 

Tracé GPX de la randonnée

Les Cratères Silvestri

Il n’y a pas qu’un seul cratère à l’Etna mais un multitude de cratères. Chaque éruption créé un nouveau cratère. Il n’est donc pas étonnant de voir de nombreux cratères secondaires très anciens sur les flancs du volcan. Parmi ces multiples cratères, l’un des plus facile à voir est ceux des Cratères Silvestri juste avant d’arriver au refuge Sapienza. Il y a le cratère inférieur qui se trouve quasiment au bord de la route et le cratère supérieur un peu au dessus. Comme nous avions déjà fait la grande randonnée à la Valle del Bove et que l’heure était déjà bien avancée, nous avons juste fait le tour du cratère inférieur avant d’aller prendre un chocolat chaud au bar-restaurant situé au niveau du parking.

Cratere Silvestri - Etna

Cratere Silvestri - Etna

 

Excursions organisées pour visiter l’Etna

Il est également possible d’accéder au sommet de l’Etna en optant pour une excursion organisée au départ de différentes villes de Sicile (notamment Catane et Taormina). Cela revient forcément plus cher, mais peut être pratique si vous n’avez pas votre propre véhicule. Attention, les prix affichés n’inclut pas toujours le téléphérique et pour cette raison peuvent paraître assez bas.

Où séjourner près de l’Etna ?

Les deux fois où nous nous sommes rendus à l’Etna, nous avons fait le choix de dormir à Nicolosi, une petite ville située sur les flancs du volcan, et qui a le mérite d’être beaucoup plus calme et tranquille que Catane. Nicolosi est une ville que je vous recommande, car il s’agit de l’une des villes les plus proches du Refuge Sapienza grâce aux deux routes qui y grimpent directement, et est avec Zafferana Etnea, l’une des villes les plus pratiques pour explorer l’Etna.

 

Où dormir à Nicolosi ?

Nicolosi possède de nombreux B&B. Nous avons eu l’occasion de tester deux hébergements à l’occasion de nos deux voyages en Sicile :

 

La première adresse est surement un peu plus atypique avec une drôle de décoration. Les chambres nous faisaient un peu penser à Blanche-Neige et les Sept Nains ou Bilbo le Hobbit avec leurs portes arrondies, le tout dans un beau jardin. Je n’ai malheureusement pas fait de photo de cet hébergement mais vous pourrez en trouver sur internet

La seconde adresse est quand à elle plus classique mais assez pratique puisque l’on peut accéder au centre-ville de Nicolosi à pied. Les hôtes sont très sympathiques et nous ont recommandé de bonnes adresses pour le dîner du soir, notamment Osteria 1877.

 

B&B Fiori di Lava à Nicolosi

Ces deux B&B sont de très bonnes adresses et je ne peux que vous les recommander pour un séjour à Nicolosi sur les pentes de l’Etna.

Il faut compter un budget entre 60 et 80€ environ pour une nuit dans un B&B avec petit déjeuner pour deux personnes à Nicolosi.

 

Où manger à Nicolosi ?

Restaurant Mien

La Sicile étant une destination plutôt bon marché, nous avons décidé de faire des pique-niques ou des repas rapides sur le pouce pour quelques euros le midi pour nous faire plaisir le soir avec des restaurants gastronomiques. Le rapport qualité-prix en Sicile est excellent et pour une trentaine d’euros par personne vous pouvez découvrir des adresses merveilleuses mettant en valeur les excellents produits siciliens.

C’est ainsi que nous avons dîné chez Mien dans le centre de Nicolosi, un restaurant gastronomique et romantique, idéal pour une soirée en amoureux. J’ai pris en entrée des tentacules de poulpes savoureuses, en plat principal des linguines alla vongole et en dessert un semifreddo aux amandes et au chocolat, une tuerie. Ce restaurant représente néanmoins un petit budget puisque nous en avons eu pour 90€ à deux avec le vin, l’eau et les couverts, deux suppléments à intégrer lorsque l’on voyage en Italie.

Restaurant Mien à Nicolosi
Restaurant Mien à Nicolosi

 

Restaurant Mien à Nicolosi - entrée de poulpe
Restaurant Mien à Nicolosi - pates
Restaurant Mien à Nicolosi - dessert

Mien, 4 Via Venezia, Niclosi, Sicile

Osteria 1877

Pour un dîner d’un excellent rapport qualité-prix, dans une autre ambiance, peut-être moins feutrée mais plus conviviale, je vous recommande le très bon restaurant Osteria 1877. C’est moins raffiné, et plus simple que ce qui est proposé chez Mien, mais la cuisine est réalisée à base de très bon produits et nous nous sommes également régalés. Pour une trentaine d’euros à deux, nous avons partagé une belle assiette d’antipasti en entrée et puis j’ai poursuivi avec un risotto, le tout accompagné d’une bière chacun. C’était vraiment très copieux. Je vous recommande également cette adresse les yeux fermés !

Veuillez m’excusez pour la piètre qualité des photos puisque je n’avais que mon smartphone avec moi ce jour-là !

Osteria 1877 - Nicolosi
Assiette d'antipasti - Osteria 1877 - Nicolosi

Osteria 1877, 17 Via Gibuti, Nicolosi, Sicile

 

A lire aussi

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Comment visiter l'Etna en Sicile ? Randonnée sur le flanc du plus haut volcan actif d'Europe

Cet article contient des liens affiliés. En réservant par eux, vous ne payez pas plus cher mais je touche une petit commission qui permet de soutenir le blog.