Après avoir adoré Stockholm, il y a quelques années, j’avais hâte de découvrir les autres capitales nordiques. Alors lorsque j’ai du me rendre à Copenhague pour le boulot, j’en ai profité pour y séjourner deux jours de plus afin de découvrir la capitale danoise. Deux jours, c’est vraiment très court pour découvrir la ville et ses environs. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à y rester un peu plus longtemps, cela vous permettra également de prendre le temps de découvrir les environs (surtout que la région de Copenhague est doté d’un excellent réseau de transport en commun). La région de Copenhague est tellement riche, que l’on doit facilement pouvoir y rester la semaine sans s’ennuyer un instant !

Copenhague est une ville que j’ai vraiment adoré, à la fois pour son patrimoine, mais aussi pour son cadre de vie. S’il n’y avait pas la problématique du coût de la vie, Copenhague serait pour moi la ville idéale : une ville calme mais animée, offrant une large place aux vélos et aux transports en commun (j’ai trouvé qu’il y avait assez peu de voitures), des espaces verts, une belle architecture… Une ville à des années lumières du stress parisien !

Bref, ces deux jours à Copenhague m’ont surtout donné un avant goût du Danemark… et une folle envie de revenir y poser mes valises plus longtemps ! Dans cet article, vous trouverez les incontournables à découvrir dans le centre de Copenhague.

 

Les Jardins de Tivoli

En arrivant à Copenhague, vous ne pourrez pas passer à côté des Jardins de Tivoli. Ouvert en 1843, il s’agit du plus ancien parc d’attraction du monde ! Et ceux-ci ont l’originalité d’être situés en plein centre-ville juste en face de la gare centrale ! J’ai eu la chance de le découvrir décoré pour Halloween.

Côté budget, la visite des Jardins de Tivoli revient très chère, surtout si vous souhaitez faire des attractions. En base, le ticket d’entrée (110 DK) donne seulement accès au jardin. Pour les attractions, il faut soit acheter un ticket “attraction illimité” (supplément à partir de 230 DK), soit acheter dans le parc des coupons à 27 DK l’unité. Malheureusement, la plupart des attractions requièrent 2 voir 3 tickets, ce qui rend les manèges hors de prix. Vu le prix des manèges, le pass illimité est très rapidement amorti, donc c’est vraiment une option que je vous conseille si vous aimez les manèges.

Personnellement, j’ai choisi de visiter les Jardins sans faire d’attraction car je ne suis pas une grande fan de sensations fortes (l’entrée sans attraction est comprise dans ma Copenhague Card dont je vous parlerais dans un prochain article) Cela vaut quand même le coup, surtout à Halloween où le parc est superbement décoré : d’une part car le parc est vraiment magnifique, je ne savais plus où donner de la tête, et d’autre part car il y a plus de restaurants et de boutiques que d’attractions ! D’ailleurs, beaucoup de Danois n’y viennent que pour manger !

les jardins de Tivoli décoré pour Halloween

Tivoli fête Halloween
décoration Halloween à Tivoli

 

les attractions du parc de Tivoli

Réservez vos tickets coupe-file (avec ou sans attractions) pour les Jardins de Tivoli avec Tiqets

 

Ny Carlsberg Glypotek

Avec le beau temps, je n’ai pas visité beaucoup de musées lors de mon week-end à Copenhague, préférant profiter du soleil. Ainsi, je n’ai visité que la collection de sculptures de la Ny Carlsberg Glypotek, situé à deux pas des Jardins de Tivoli. Il s’agit d’un musée absolument exceptionnel, créé par la famille danoise de brasseurs Carlsberg, qui vaut la visite pour le bâtiment en lui-même (énorme coup de cœur pour son superbe jardin d’hiver), que pour sa superbe collection de statues qui couvre l’histoire de l’art depuis l’Egypte Antique à nos jours ou presque.

Informations pratiques

Tarifs : plein tarif 115 DK, moins de 27 ans 85 DKK Musée gratuit le mardi, et tous les jours pour les moins de 18 ans

Horaires : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h, avec une nocturne le jeudi jusqu’à 22 h. Fermé le lundi

 

Le château de Christiansborg

Copenhague est une ville dotée de nombreux châteaux puisque rien que dans le centre-ville, on en trouve trois : Christiansborg, Rosenborg et Amalienborg ! Je suis passée devant ce premier château, situé sur l’île de Slotsholmen en plein centre-ville, et qui abrite aujourd’hui le siège du Parlement Danois, mais je n’ai pas eu le temps de le visiter, préférant découvrir pour ce premier séjour à Copenhague, les deux autres sites. J’en avais lu de bons échos, donc cela sera certainement pour la prochaine fois !

Chateau de Christiansborg

Réservez vos tickets pour la visite du château de Christiansborg

 

Nyhavn : le nouveau port

Un autre incontournable de Copenhague est le quai de Nyhavn, le nouveau port. C’est certainement le lieu le plus célèbre et le plus photographié de la ville. Si avec ses jolies maisons colorées, le port de Nyhavn mérite forcément le détour, ne vous attendez pas à un quartier immense. Ce quai est bordé de restaurants et de terrasses de café (néanmoins les prix pratiqués y sont particulièrement chers). Nyhavn est aussi le point de départ pour les excursions en bateaux.

Croisière sur les canaux de Copenhague avec Hey Captain

Une des attractions phares de Copenhague est de parcourir les canaux en bateaux-mouches. Si vous préférez découvrir la ville sur des plus petits bateaux (12 personnes maximum) autour d’un verre (vin, bière, soft) ou d’une boisson chaude, alors je vous conseille plutôt de vous tourner vers la compagnie Hey Captain. Les couvertures sont fournies, et malgré la belle journée ensoleillée, ce n’était pas du luxe, il peut faire frais au Danemark en octobre ! Certes, l’activité revient plus chère que le tour classique (200 DKK contre 85 DKK), mais c’est bien plus sympa. Le bateau étant petit, on est forcément sur le bord, ce qui est idéal pour admirer les paysages et faire des photos.

Notre guide nous explique les principaux monuments de la ville et est très disponible pour répondre à toutes nos questions. L’ambiance à bord est très sympathique et rapidement j’ai pu échanger avec le autres voyageurs : un couple d’australien en tour d’Europe et un groupe d’espagnols accompagné d’un danois faisant Erasmus en Espagne. Le seul inconvénient est que le tour est exclusivement en anglais.

C’est dommage que le tour ne nous emmène pas jusqu’à la Petite Sirène (cela m’aurait éviter de marcher le lendemain ahaha !), ni le Port de Nyhavn (mais cela est moins gênant puisqu’il est en plein centre-ville et qu’en profite sûrement mieux depuis les quais.

Croisière sur les canaux de Copenhague avec Hey Captain

 

La Tour Ronde

En plein cœur du centre-ville, s’élève une étonnante Tour Ronde que l’on peut visiter. Construite par le roi bâtisseur Christian IV, pour abriter un observatoire astronomique et qui offre aujourd’hui l’une des plus belles vues sur les toits de la ville. Pour grimper au sommet, pas d’escalier (sauf dans les derniers mètres), mais une large rampe en colimaçon.

La Tour Ronde - Copenhague
Panorama sur Copenhague depuis le sommet de la Tour Ronde

interieur de la tour ronde de Copenhague

 

Le Lego Store

Un week-end à Copenhague ne serait pas complet sans un petit tour par la boutique Lego, la célèbre marque de jouet danoise, qui a accompagné mon enfance. Les Lego ont bien changé par rapport à ceux avec lesquels j’ai pu jouer de longues heures, pour laisser la place à des briques plus travaillées, mais moins inventives. Les prix m’ont semblé hallucinants, j’avais le souvenir que c’était des jouets coûteux à l’époque, mais pas à ce point. Je suis ressortie de la boutique les mains vides mais avec des étoiles pleins les yeux et l’envie de ressortir mes vieux Lego !

lego store copenhague

 

Nikolaj Kunsthal

Dans le centre-ville de Copenhague, j’ai également visité une petite exposition sur l’artiste Danois HuskMitNavn dans une ancienne église réhabilitée en espace d’exposition d’art contemporain. Cette visite était incluse dans ma Copenhagen Card, et si j’ai bien aimé l’expo en elle même inattendue et très interactive pour le enfants qui sont invités à dessiner leur propres personnages, j’ai trouvé l’espace d’exposition vraiment petit pour le prix d’entrée (70 DKK soit près de 10€!). J’ai du fait le tour de l’expo en une vingtaine de minutes. Aussi c’est une visite que je recommande surtout pour les porteurs de la carte ou si vraiment l’artiste exposé vous intéresse particulièrement.

Nikolaj Kunsthal Copenhague

 

Le Château de Rosenborg

Le Château de Rosenborg, situé en plein centre-ville, fût l’un de mes plus gros coups de cœur de mon week-end à Copenhague. Le château est situé au cœur d’un très beau parc arboré. Construit au début du XVIème siècle par le roi Christian IV pour être un simple pavillon d’été, le palas ne tarda pas à s’agrandir. Le palais resta une résidence royale jusqu’en 1838, date à laquelle le roi Frederick VI décida de l’ouvrir au public. On y découvre à l’intérieur des salles à la décoration extraordinaires (bien que parfois un peu chargées !) ainsi que les joyaux de la couronne danoise.

Chateau de Rosenburg - Copenhague

Intérieur du Château de Rosenborg, le salon de marbre

la couronne du Danemark

Le Jardin Botanique de Copenhague

Juste en face du parc de Rosenborg, se trouve le très beau jardin botanique et ses serres monumentales en fer forgé. Le jardin de 10 hectares (crée par le roi Christian IV encore et toujours lui !) abrite également le Museum d’Histoire Naturelle et le Musée de Géologie, deux musées que je n’ai pas eu le temps de visiter. Malheureusement je n’ai pas pu visiter la serre tropicale qui n’était pas encore ouverte (c’est ça d’être trop matinale !) et je n’ai pas eu le temps d’y retourner par la suite.

Grande serre du jardin botanique de Copenhague

jardin botanique de Copenhague
lac du jardin botanique de Copenhague

La place Amalienborg

Au nord de Copenhague, se dresse la magnifique place royale d’Amalienborg. L’architecture de cette place majestueuse m’a un peu rappelé la place Stanislas de Nancy, les dorures en moins. Cette place est bordées de quatre palais royaux, où le roi du Danemark réside encore aujourd’hui. Dans un des palais on peut visiter le musée Amalienborg sur la famille royale du Danemark, dont je ne vous parlerais pas, car il ne pas pas passionné. Par contre, je vous invite à entrer dans la majestueuse église qui se trouve derrière la place.

Chateau Amalienborg - Copenhague

 

La Petite Sirène

La célèbre statue de la Petite Sirène, l’emblème de la ville de Copenhague, se mérite puisque celle-ci est situé à l’extrémité nord du centre-ville, au delà de la place Amalienborg. Si vous n’avez que peu de temps à consacrer à la visite de Copenhague, je ne vous conseillerais pas d’y aller. La statue est assez petite (mais quand même plus grande que le Manneken-Pis !) et avec une zone industrielle en arrière plan. J’y suis passée un matin de bonne heure, mais malgré tout il y avait déjà beaucoup de monde pour l’admirer et prendre des selfies.

La statue, inspirée par les Contes d’Andersen, a malheureusement beaucoup souffert : peinte souvent décapité ou encore privée de ces bras… Étonnant qu’une si petite statue déchaîne autant de passion !

 

Le Kastellet

En allant voir la Petite Sirène, ne passez pas à côté du Kastellet, une ancienne citadelle nordique à la Vauban, encore utilisée aujourd’hui. J’ai beaucoup aimé les bâtiments rouges de la caserne.

La citadelle du Kastellet - Copenhague

Le quartier de Kastellet - Copenhague
habitations de la citadelle du Kastellet - Copenhague

 

La ville libre de Christiania

A l’est du centre-ville de Copenhague se trouve le quartier de Christiania, un quartier un peu à part. Construit sur le terrain d’une ancienne caserne par une communauté de squatteur et de hippie, elle fût autoproclamée “ville libre de Christiania” et fût autogérée de 1971 à 2013. Je n’ai pas pris le temps de m’y balader réellement (j’ai surtout admiré les fresques de street-art à l’entrée du quartier ! Apparemment il y en a aussi beaucoup à l’intérieur). La ville est surtout connue aujourd’hui pour sa vente libre de cannabis en plein air (ce qui ne m’intéresse pas plus que cela ^^) et clairement les effluves sont assez fortes dès que l’on entre dans le quartier.

Fresque Street Art à Christiania

La Carte de Copenhague

Sur cette carte interactive de Copenhague, vous trouverez l’emplacement des différents points d’intérêt à voir à Copenhague, une suggestion d’itinéraire pour découvrir la ville à pied, ainsi que les adresses que j’ai pu tester et que je présente plus en détail dans mon guide pratique sur Copenhague. Dans ce second article, je vous présente les adresses d’hébergement et de restaurant que j’ai pu tester et apprécier et je vous parlerais de la Copenhagen Card qui permet d’économiser de l’argent si vous avez prévus de nombreuses visites.

<iframe src=”https://www.google.com/maps/d/embed?mid=1fc8Kz28BINkOzbL4QAqnHyZniFPxulnm” width=”1080″ height=”600″></iframe>

Réservez un hôtel à Copenhague avec Booking

 


Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Un week end à Copenhague : à la découverte des incontournables de la capitale du Danemark

Je remercie chaleureusement l’Office du Tourisme de Copenhague qui m’a offert la Copenhague Card et le tour en bateau avec Hey Captain. Les avis exprimés dans cet article sont les miens. Cet article contient des liens affiliés : en réservant par eux vous ne payer pas plus cher, mais je touche une petite commission qui m’aide à continuer ce blog.