Lors de notre road-trip en Islande en 2012, nous avons décidé de voyager pour la première fois en camping en tente. Vu le prix des hôtels, nous n’avions tout simplement pas le choix à l’époque (sauf à renoncer à notre voyage, ce qui était inconcevable !). Camper en Islande était un peu risqué (il peut y avoir énormément de pluie et de vent), mais la météo ayant été globalement plutôt favorable, nous en avons gardé de très beaux souvenirs. Suite à cette découverte, nous sommes devenus adeptes de cette solution qui permet de voyager à moindre coût en économisant des sommes importantes sur l’hébergement. En plus d’être économique, le camping apporte une énorme flexibilité. En voyageant en tente, il n’y plus besoin de réserver. Pour le moment, il ne m’est encore jamais arrivé de ne pas trouver de place pour dormir, même en pleine saison. Ainsi, nous choisissons notre itinéraire au jour le jour, et changer d’avis facilement notamment en fonction de la météo.

Le camping permet également une plus grande proximité avec la nature. Pour le moment nous n’avons encore jamais bivouaquer mais nous privilégions les petites structures avec de grands emplacements arborés, parfois la proximité d’une rivière. Avec pour objectif d’avoir l’impression d’être dans la nature, mais avec les avantages du camping (sanitaires, machines à laver, dépôt de pain…)

Mais je reconnais que le camping en tente a néanmoins ses inconvénients. Autant c’est sympa quand il fait beau autant, quand il pleut c’est tout de suite moins rigolo. Quand on s’est pris quelques orages dans les Pyrénées, je peux vous dire que je ne faisais pas trop la maline dans la tente ! (J’étais même à deux doigts d’aller me réfugier dans la voiture, ce qui aurait été surement plus raisonnable !!). Un autre inconvénient est que l’on doit vivre avec le soleil. Pour cette raison, nous ne choisissons cette solution qu’entre mai et mi-septembre, lorsque les journées sont suffisamment longues pour ne pas avoir besoin de se coucher avec les poules.

Pour palier à ces désagréments, ils nous arrive en dernière minute de troquer la tente contre une réservation d’hôtel ou d’un hébergement “glamping” comme un petit cabanon, histoire de dormir au sec. C’est ce que nous avons fait lors de nos dernières vacances où le temps était tellement catastrophique que nous avons renoncé à camper pendant près de la moitié du séjour !

Dans cet article, je vous propose un petit panorama du matériel que j’utilise en camping, du plus important à l’accessoire. Si faire du camping permet de belles économies, cela requiert un investissement de départ pour acquérir un matériel de bonne qualité qui permettra de dormir au chaud et au sec.

choisir son matériel de Camping

Bien choisir son Duvet

Pour moi, la pièce maîtresse qui garantira la qualité de votre nuit et sur laquelle il ne faut pas lésiner est le duvet.

Le duvet a souvent deux critères de température :

  • la température de confort (température jusqu’à laquelle on sera bien, avec le duvet bien fermé)
  • et la température limite, qui comme son nom l’indique est la température en dessous de laquelle vous ne pourrez pas dormir car vous serez transi de froid.

 

Mon duvet a une température limite est de 0°C, une température que j’ai pu avoir dans le Parc National de Yellowstone (où nous avions eu plus froid la nuit qu’en Islande). A ce moment-là, même avec un bon sac à viande, des vêtements chauds, un bonnet, etc… j’ai été réveillée par le froid. Je n’avais pas froid juste au bout du nez ou au bout des pieds, mais j’avais froid au niveau du corps. J’avais si froid que cela m’a réveillé et j’ai passé de mauvaises nuits. La température limite est à prendre très au sérieux. Ne vous dites pas qu’il suffira de rajouter un polaire, au bout d’un moment c’est le duvet qui fait tout. Mais si votre objectif est de faire de camping par exemple en plein été en Espagne, ne vous encombrez pas non plus d’un duvet trop chaud qui sera inconfortable également !

Les duvets premier prix sont souvent faits pour une température de confort de 15°C. Ce type de duvet est utile si vous souhaitez dormir chez des amis, mais en aucun cas en camping, sauf peut être en plein été en Espagne ou en Croatie par exemple, mais cela reste très très limité et vous ne serez pas à l’aise si vous avez une nuit froide. Un bon compromis de prix me semble d’aller au moins vers un duvet ayant une température de confort de 5°C. C’est ce type de duvet que j’ai et hormis à Yellowstone, je n’ai pas eu de problème avec, mais je campe uniquement en été.

Au delà, le prix des duvets grimpe fortement, c’est à vous de voir en fonction de votre besoin. Avec un duvet de température de confort de 5°C vous pourrez dormir dans la plupart des endroits pendant la belle saison, hormis peut-être en montagne.

Duvet et sac à viande à l'intérieur de la tente

En plus du duvet, je vous conseille d’acquérir un sac à viande. C’est un grand sac en tissu dans lequel on se glisse qui apporte à la fois une couche isolante supplémentaire et permet également de ne pas salir le duvet. Ainsi, quand on rentre de vacances, il suffit de laver le sac à viande, c’est bien plus pratique. A l’origine j’avais acheté un sac à viande en coton basique chez Décathlon. Mais j’ai ensuite investi dans un sac à viande technique de la marque Sea to summit (modèle Thermolite) pour adapter mon duvet à mon voyage au Népal (je ne faisais pas de camping mais nous dormions dans des refuges non chauffés) et à Yellowstone. Attention, car les sacs à viande techniques annoncent des gains de température bien supérieur à la réalité. Le mien permet soit disant de rajouter 14°C à la température de confort. Mais non à 0°C, avec ce sac à viande, j’ai froid ! Je vous conseille de diviser au moins les prévisions par 2 ou 3 pour être large. Après achat et plusieurs années d’utilisation, pour moi les promesses affichées ne sont pas là, je ne sais pas combien de degré on gagne, mais je trouve ce sac à viande Thermolite bien cher par rapport aux performances réelles (je l’avais payé dans les 50€, si j’avais directement investi dans un meilleur duvet j’aurais fait des économies)

Deux exemples de duvets qui me semblent d’un bon rapport qualité prix sur le site Equipement Aventure :

La Tente

Nous avons commencé le camping avec la célèbre Tente 2 secondes de Décathlon. Après un voyage de deux semaines en Islande nous avons souhaité changer de modèle. Malgré ses qualités, la tente 2 seconde est très encombrante et génère un surcout pour l’utiliser dans l’avion. Nous avons trouvé que sa forme (et son auvent) n’était pas très pratique quand il pleuvait, et nous avons trouvé qu’il y avait un peu trop de condensation.

Pour notre second gros voyage en camping (l’Ouest Américain entre Denver et Yellowstone), nous avons investi dans une tente compacte et ultra-légère. Le modèle Fly Creek UL3 Big Agnes, qui nous permettra, si on le souhaite un jour de bivouaquer en randonnée. Nous avons préféré prendre un modèle 3 places, car les tentes sont toujours étroites. Dans un modèle 3 places, nous sommes bien à deux. Nous pouvons même garder nos sacs avec nous à l’intérieur si besoin, mais c’est mieux sans.

Le seul inconvénient de cette tente et que la toile est très finie. Pour l’isoler de l’humidité du sol, nous la posons sur une couverture de survie réutilisable.

Ce modèle est très cher, mais de bonne qualité malgré des matériaux qui semblent peu robustes et légers. Nous campons avec elle depuis maintenant 4 ans et elle n’a pas bougé. L’équipement de camping est vite rentabilisé, donc de mon point de vue cela vaut le coup d’investir dans du matériel de qualité qui rend le séjour plus agréable (le coût d’achat de cette tente était amorti en seulement 2 nuits dans le parc de Yellowstone !).

tente camping Big Agnes

Les matelas de sol

Nous avons jusqu’à présent toujours utilisé des matelas gonflables auto-gonflant Décathlon premier prix. Ces matelas avaient l’avantage d’être bon marché (autour de 20€) et de se « gonfler » en deux ou trois expirations. Mais ils étaient encombrants, lourds et restaient peu confortable. Le gonflement était très limité et le sol restait très dur.

Le site Equipement Aventure m’a proposé de tester leur site internet et à cette occasion j’ai pu recevoir un nouveau matelas de sol. Après pas mal de tergiversations, j’ai opté pour un matelas Thermarest (semblable ici). Un matelas gonflable ultra-léger et ultra-compact. Le matelas est un peu plus fatiguant à gonfler puisqu’il faut compter une vingtaines d’expirations. Même moi qui n’ai pas de souffle je m’en suis sortie donc cela n’est pas insurmontable. Le matelas est vraiment confortable, cela se rapproche plus d’un vrai lit. Comme je n’avais pris qu’un seul matelas pour tester, nous nous le sommes passé. Une fois le confort adopté, difficile de revenir en arrière. Nous avons d’ailleurs acheté un matelas similaire pour remplacer notre ancien matelas

Sur cette photo vous verrez à gauche notre ancien matelas Décathlon et à droite le matelas Thermarest. Comme vous le voyez, le matelas Thermarest est bien plus épais une fois gonflé et est infiniment plus confortable que nos matelas premier prix.

matelas autogonflant pour le camping

Pour compléter l’équipement relatif au sommeil, nous avons deux petits oreillers gonflables. Pour les utiliser, je vous conseille de ne pas les gonfler au maximum car ils deviennent inconfortables.

 

Le matériel de cuisine pour le camping

Quelle marque de réchaud choisir ?

Pour le réchaud, voyageant en Islande, nous avions choisi le réchaud Mimer Duo Stove de la marque Primus, compatible avec les bonbonnes de gaz que l’on trouve le plus facilement là-bas. Ces réchauds peuvent s’adapter sur un grand nombre de marques (MSR, Coleman…), mais ne sont pas compatible avec ceux de la marque Camping Gaz. Si vous pensez camper un peu partout, je vous conseille de choisir la marque Primus, mais si vous rester en France, choisissez plutôt la marque Camping Gaz plus facile à trouver chez nous. Pour le moment, nous avons assez facilement pu trouver des recharges à chaque fois que nous en avons eu besoin (Islande, USA, Espagne…). En France, ces bonbonnes se trouvent assez facilement dans les magasins de sports mais elles restent tout de même moins répandues que celles de la marque Camping Gaz.

materiel divers de Camping

Le matériel de cuisine

Pour préparer nos repas, nous utilisons deux cantines compactes. Nous avons un modèle Tefal (similaire ici) et un modèle alu. Cela nous permet d’avoir à la fois les couverts, la casseroles, les assiettes, les gobelets. Il y a peut-être mieux mais pour le moment cela nous convient.

Comme le vent peut perturber le bon fonctionnement du réchaud, nous venons d’acquérir un protège flamme qui permet d’isoler le réchaud du vent. L’achat est tout nouveau, nous ne nous en sommes pas encore servi, car depuis que nous l’avons acheté nous avons pas eu de problème de vent !

 

Comme vous pouvez le constater dans cet article, j’ai souvent acheté une première version du matériel en mode “premier prix” afin de réinvestir pour du matériel un peu plus haut de gamme. En effet, lors de mon premier voyage en camping, ce n’était pas du tout gagné que cela me plaise. Aussi, je ne me voyais pas mettre une telle somme dans le matériel. Comme finalement j’ai adhéré à ce mode de voyage, j’ai préféré investir et effectivement j’ai nettement gagné en confort. Je ne saurais vous dire d’investir dès le début dans du bon matériel car il faut bien reconnaitre que cela à un coût. Aussi, mieux vaut être sur que vous allez aimer avant de dévaliser le magasin de sport. La seule chose où je ne vous recommande pas d’économiser est comme je vous le disais au début est le duvet. Un mauvais duvet peut véritablement gâcher votre expérience et vous dégouter à jamais du camping !

Voila je pense que j’ai fait le tour de notre matériel de camping. Est ce que c’est un mode de voyage que vous aimez pratiquer ou pas du tout ? Dites moi tout en commentaires !

Code Promo

En partenariat avec la boutique en ligne Equipement Aventure, j’ai le plaisir de vous proposer un code promo de 5% de réduction “5aventure” qui vous permettra de vous équiper pour le camping ou l’outdoor pour les vacances.

Ce code promo est valable jusqu’à fin août 2018.