Qu’est ce qu’un onsen ?

Un onsen est un bain chaud thermal. Les japonais en raffolent pour se détendre. Grâce à l’importante activité volcanique de l’île, le Japon dispose de nombreuses sources d’eau naturellement chaude. L’eau peut être éventuellement un peu refroidie pour être baignable, mais souvent l’eau des onsens est proche de 40°C.

Les sources sont riches en minéraux : fer, chlorure de sodium, carbonate d’hydrogène, soufre… C’est pourquoi, les Japonais pensent que les onsens peuvent avoir des vertus thérapeutiques et calmeraient les douleurs.

La plupart des onsens au Japon ne sont pas mixtes : en effet, la pratique japonaise veut que l’on se baigne entièrement nu ! Même si vous êtes pudiques, ne soyez pas effrayés par cela. Les Japonais sont très respectueux et personne ne se regarde vraiment. Laisser tomber vos préjugés et complexes pour tenter l’expérience, je suis persuadée que vous allez adorer ! Personnellement j’étais un peu gênée les premières fois mais j’ai beaucoup aimé l’expérience. Néanmoins si cela vous rebute trop, je vous invite à tester les ryokans de luxe qui possèdent des onsens privatifs, ce qui a l’avantage de pouvoir y aller en couple.

Les onsens peuvent se situer dans des lieux dédiés, mais ils appartiennent le plus souvent à des hôtels. En général, les hôtels de luxe en ont quasi systématiquement. Sachez que dans certains hôtels, il est possible d’aller dans un onsen sans être client en payant un droit d’entrée. Pour une séance d’onsen, il faut compter entre 500 et 1000 yens.

Onsen du Green Plaza Hakone avec vue sur le mont Fuji

 

Comment ça se passe dans un onsen ?

La seule chose que l’on a besoin pour aller dans un onsen est d’une serviette de bain. Si vous n’en avez pas, vous pouvez la quasi-totalité du temps en acheter une petite sur place (500 yens environs). Si vous êtes pudique, n’hésitez pas à utiliser cette petite serviette pour cacher vos parties intimes dans vos déplacements entre les vestiaires, les douches et les bains.

Après s’être entièrement déshabillé et avoir rangé ses affaires dans un casier (la plupart ferment à clé mais dans le cas contraire pas de panique il n’y a jamais de vol au Japon!), il faut passer à la douche pour se laver intégralement. C’est étape est très importante pour garantir la propreté du bassin. Vous serez regardé d’un très mauvais œil si vous zappez cette étape ! Les douches sont un peu particulières : on s’assoit sur un petit tabouret que l’on rince à l’eau avant de s’asseoir et on prend sa douche assis en se savonnant le corps et les cheveux.

Puis vient le moment de solitude où il faut distinguer le shampoing (シャンプー) du gel douche (ボディソープ) puisque la plupart du temps tout est écrit avec l’alphabet japonais. Ma technique est de retenir que le mot shampoing se termine par un trait horizontal !

Après s’être lavé, direction le bain chaud ! Attention, votre petite serviette ne doit en aucun cas être trempée dans l’eau. Vous pouvez la poser sur la tête ou la laisser sur le bord du bassin.

Soyez à l’écoute de votre corps lors de la baignade, car avec la chaleur, on peut avoir la tête qui tourne. N’hésitez pas à ressortir un peu ou à vous asseoir sur le bord si vous avez un peu trop chaud.

Bien sur les photos sont interdites. J’ai rapidement pris les 2 photos qui illustrent cet article à des moments où il n’y avait personne d’autre que moi.

Pour les anglophones, je vous propose une petite infographie rappelant les différentes étapes à suivre pour faire un onsen (pour les non anglophones, cela devrait être compréhensible grâce aux illustrations !)

Infographie présentant les différentes étapes d'un onsen

Infographie onsen – Crédit MatoomMi – Shutterstock

Le but d’un onsen est la détente et la décontraction. On peut discuter, mais à voix basse. On évite de crier et de se faire remarquer.

 

Peut-on aller dans un onsen lorsque l’on est tatoué ?

Si vous avez un tatouage, il pourra être délicat pour vous d’aller dans un onsen. Au Japon, le tatouage est la marque des Yakusas, la mafia japonais, et sont donc le plus interdits. Néanmoins, le Japon cherchant à développer le tourisme intérieur, cela est en train de s’assouplir pour les touristes car nombreux sont ceux qui en possèdent. Cela semble donc changer notamment dans les villes touristiques. Dans tous les cas si vous êtes tatoués, renseignez-vous à l’entrée à chaque fois avant de payer.

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’étant pas tatouée, je vous invite à lire le témoignage d’Estelle sur son blog Curiosity Escape, qui a pu se rendre dans plusieurs onsens malgré ses tatouages.

 

Mes bonnes adresses d’onsens au Japon

onsen traditionnel à Hirayu onsen - Japon

On trouve des onsens un peu partout au Japon. Voici quelques unes des adresses que j’ai pu tester lors de mon dernier voyage au Japon.

Dans les environs de Kyoto : Kurama Onsen, idéalement placé à la fin de la randonnée aux temples de Kurama Dera

Hakone : onsen du Green Plaza Hôtel avec sa magnifique vue sur le mont Fuji. L’onsen est accessible même sans être client de l’hôtel (1600 yens, c’est largement le plus cher de tous les onsens que nous avons fait mais la vue en vaut la peine !)

La région de Takayama est particulièrement riche en onsens. Voici mes deux préférés (ils ne sont pas dans la ville mais proche d’excursion à réaliser) :

Hyrayu Onsen : une ville thermale des Alpes Japonaises sur la route de Kamikochi. Nous sommes allés dans le petit onsen traditionnel Hirayu Minzokukan, (un onsen sans douche). La ville dispose également d’un gros onsen le Hirayu No Mori Onsen (tout près de la gare routière) que nous n’avons pas testé.

Shiragawa-go : l’hôtel Shirakawago no Yu qui ouvre son onsen au public. L’onsen est très grand et dispose d’un bassin intérieur et d’un bassin extérieur. Le pied pour se détendre et se réchauffer après une journée passée sous la pluie !