Le parc national de Yellowstone dans le nord ouest du Wyoming aux Etats-Unis, créé en 1872, fût le premier parc national du monde. Sa diversité de paysage et ses geysers en ont fait un des endroits les plus mythiques, et les plus visités des Etats-Unis. C’était un parc qui me faisait rêver depuis bien longtemps, et encore plus depuis mon voyage en Islande. Contrairement à la majorité des parcs de l’Ouest Américain, le Parc de Yellowstone est assez excentré. Même s’il touche le parc de national de Grand Teton, il n’en reste pas moins assez loin des parcs qui composent plus classiquement les road-trip dans l’Ouest Américain.

Rejoindre Yellowstone se mérite, mais comme vous allez le voir, il nous le rend bien. Pour cette raison, je vous conseille d’y consacrer au moins 3 ou 4 jours (et c’est un minimum)Le parc est immense : 8900 km², ce qui représente une superficie plus grande que celle de la Corse. Il serait illusoire de vouloir visiter le parc en un jour ou deux car rien que réaliser la boucle en 8 (voir sur le plan si dessous) prend environ 8 heures de route ! Le parc étant divisé en “zones” géographiques différentes, je vous garantie que vous ne serez pas lassé du voyage, même après une semaine dans le parc ! De notre côté nous avions prévu 5 jours, ce qui nous permettait de consacrer environ 1 journée à chaque zone (même si dans la pratique nous sommes restés un peu plus longtemps sur Geyser Country qui est la zone la plus extraordinaire !).

 

Que voir à Yellowstone ?

Le parc est constitué de 5 zones très différentes : Geyser Country, Mammoth Terrace, Lake Country, Canyon Country et Lamar Valley. Chacune de ces zones à un intérêt propre et on peut y consacrer au moins une 1 journée.

plan yellowstone

 

Geyser Country

Sans doute LA raison pour laquelle on vient à Yellowstone ! Il faut dire que le parc contient à lui seul les 2/3 des geysers de la planète ! S’il y a des geysers un peu partout dans le parc, c’est dans cette zone qu’ils sont les plus nombreux et les plus impressionnants. C’est ici aussi que l’on pourra assister à l’éruption du célèbre Old Faithful, l’un geyser du monde qui culmine à plusieurs dizaines de mètres de haut !

geyser country yellowstone

Old Faithful and Upper Geyser Bassin

La zone du Upper Geyser Bassin est l’une des plus touristiques du parc à cause de son attraction à ne pas louper : le geyser Old Faithful. Celui-ci jaillit tous les 1h30 environ à des horaires prévisibles et affichés au Visitor Center de la zone.

mosaiques de photos de geyser de l'Upper Geyser Bassin - Yellowstone

Voici ce que je vous conseille pour la visite :

  • Renseignez vous sur l’horaire de la prochaine éruption du geyser Old Faithful afin de vous rendre à l’heure dite (prévoir 10 min de marge pour être sûrs de ne pas le louper), ça vaut vraiment le coup.
  • En attendant, n’hésitez pas à faire un tour dans le Visitor Center où vous apprendrez plein de chose sur les geysers (si vous maitrisez la langue de Shakespeare)
  • Et/ou profitez absolument de la balade proposée à travers le Upper Geyser Bassin qui est vraiment un site extraordinaire. Il est vraiment immense et vous ne verrez quasiment pas deux geysers identiques !
  • Enfin, vu la forte affluence, je vous conseille de visiter en fin de journée. Nous sommes allés voir l’éruption de 19h30 à la fin du mois de juin et nous n’étions pas seuls. L’affluence est encore plus élevée en milieu de journée. Mais cependant, cela vaut vraiment le coup, l’éruption est spectaculaire !
plein de monde attend l'éruption du geyser Old Faithful...
Old Faithful Geyser

 

Midway Geyser Bassin et le Grand Prismatic Spring

Le Grand Prismatic Spring est sans doute l’un des sites les plus connus de Yellowstone et sûrement l’un des plus photographié. Si on le voit souvent photographié vu de haut, il est hélas un peu moins impressionnant vu de près. Depuis le Midway Geyser Bassin, il est vraiment difficile de distinguer l’arc en ciel de couleur qui le compose !

le Grand Prismatic Spring vue de près

Auparavant, pour l’admirer de haut, il fallait prendre un sentier qui grimpait raide depuis le parking de Fairy Falls. Depuis l’été 2017, une passerelle a été aménagé pour pouvoir admirer le Grand Prismatinc Spring de haut en toute sécurité. Je n’en sais hélas pas plus à ce sujet, aussi je vous invite à vous renseigner auprès du Visitor Center du Parc.

le grand prismatic spring de Yellowstone

Grand Prismatic Spring Yellowstone

 

Norris Geyser Bassin

Norris Geyser Bassin, mon spot de geysers préféré ! Très varié, des couleurs absolument sublimes, des fumerolles, des marmites de boue, des geysers en éruption… La Totale ! Que du bonheur !

Norris Geyser Bassin - Parc National de Yellowstone

 

norris geyser bassin - yellowstone
norris geyser bassin - yellowstone

 

Norris Geyser Bassin - Parc National de Yellowstone - Etats-Unis

Artists Painpots

Le site d’Artists Paintpots situé non loin de Norris est un site géothermique bien différent des autres bassins geysers. Il est bien plus verdoyant. Cela donne un aspect assez suréaliste à la forêt. Pour cette raison, je trouve qu’il vaut le détour.

Vue Panoramique sur le site géothermique d'Artist Paint Pots - Yellowstone

site géothermique d'Artist Paint Pots - Yellowstone
Vue Panoramique sur le site géothermique d'Artist Paint Pots - Yellowstone

 

Mammoth Terrace

Dans cette zone au nord du parc, on se balade dans des formations calcaires en terrasse formées au fil des millénaires par l’écoulement de l’eau. Ces formations ressemblent beaucoup à celle de Pamukkale en Turquie, mais ici elles sont en plus colorées par des bactéries thermophiles (des bactéries qui aiment l’eau chaude). Bref c’est magnifique !

Mammoth hot spring

Cette région a pour particularité d’être la seule partie du parc accessible toute l’année. Elle n’est qu’à 1600 m d’altitude en moyenne contre 2300 m dans le reste du parc. Cette zone étant également proche de la ville de Gardiner dans le Montana, c’est le seul endroit du parc dans lequel nous avions eu du réseau téléphonique. Assez utile pour donner des nouvelles à nos proches, qui s’inquiétaient que l’on ne répondent plus aux SMS !

 

Mammoth Country est célèbre pour ces terrasses en calcaires. Il y a deux sites :

– le premier, Mammoth Upper Terraces est en fait une petite route panoramique. Mieux vaut commencer par ce site car il est nettement moins impressionnant que le second…

– le second et également le plus beau : Mammoth Lower Terraces, se visite à pied.

Mammoth Country est également un endroit très agréable pour faire des randonnées. C’est ici que nous avons fait une de nos plus belles balades dans un coin de forêt épargnée par le grand incendie de 1988.

 

Mammoth Upper Terraces

Upper Terrace Drive est un petit circuit sympa à faire en voiture pour débuter la visite de Mammoth Country. Cela donne une bonne entrée en matière. Cependant si votre temps est limité, passez directement au site Lower Terrace Area, nettement plus intéressant à mon goût.

Mammoth Upper Terraces - Yellowstone National Park

 

Mammoth Lower Terraces

Mammoth Lower Terraces appartient certainement au TOP 3 des plus belles choses à voir dans le parc de Yellowstone avec les geysers et le grand canyon de Yellowstone.

le site de Mammoth Lower Terraces à Yellowstone

Ce sont les eaux chaudes du parc, qui au fil des millions d’années, ont déposé petit à petit du carbonate de calcium formant peu à peu des vasques. Plus près de nous, ce phénomène géologique est observable à Pamukkale en Turquie. A la différence de la Turquie où les vasques formées sont blanches, du fait de la température élevée de l’eau, celles de Yellowstone sont colorées par des bactéries thermophiles qui s’y développent.

Mammoth Lower Terraces à Yellowstone
les arbres prisonniers dans les formations de calcaires de Mammoth Terraces

 

Ici, une zone de vasque dans laquelle l’eau ne s’écoule plus. Les bactéries thermophiles disparaissent et avec elles les couleurs :

Zone morte de Mammoth Lower Terraces à Yellowstone

La zone de Mammoth Lower Terrace est très bien aménagée. Des pontons permettent de parcourir la zone sans abîmer le site et tout en permettant de bien profiter pleinement de ce site unique au monde.

ponton mammoth lower terraces - Yellowstone

 

25062014-IMGP0029
25062014-IMGP0021

 

Canyon Country

A défaut de voir le Grand Canyon, on peut ici se balader le long du Grand Canyon de Yellowstone, la rivière qui a donné le nom au parc ! Les gorges de ce cours d’eau sont vraiment impressionnantes et magnifiques ! Tout un camaïeu de jaune et d’ocre !

grand canyon of Yellowstone

 

Ce canyon présente des dégradés de couleurs magnifiques : jaune, ocre, rouge, rose… et son étroitesse en fait un lieu vraiment impressionnant. Je n’avais vu aucune photo de ce canyon plutôt méconnu (ce n’est pas quelque chose que l’on montre sur les traditionnelles photos des Etats-Unis). La surprise fût donc totale !

le grand canyon de yellowstone

Upper Falls – Canyon de Yellowstone

Je vous propose de commencer par Upper Falls, qui est selon moi, la moins belle des cascades de Canyon Country… Néanmoins, elle mérite quand même un petit coup d’œil. Il y a du niveau en terme de cascades dans cette partie du parc.

Cascade Upper Falls à Yellowstone

Lower Falls – Canyon de Yellwstone

Depuis North Rim : Brink of Lower Falls

C’est le premier point de vue auquel on accède depuis Canyon Village. Il se mérite car il faut descendre un chemin qui tortille dans le canyon. Descendre ne pose aucun problème puisque comme d’habitude le chemin est goudronné… La vue n’est pas la meilleure sur la cascade de Lower Falls car on arrive juste au dessus. C’est quand même impressionnant. Ce débit d’eau continu est hypnotique. On aurait presque envie de plonger dans la cascade…

brink of lower falls - Yellowstone
point de vue sur lower falls - canyon de Yellowstone

Nous n’avons pas continué plus loin sur la rive nord du Canyon car nous avons choisi de faire une randonnée du côté sud…

Depuis South Rim

Sur la rive sud du grand canyon, se trouvent plusieurs points de vue. Le premier est l’Uncle Tom’s Trail

Le circuit commence par une alerte danger comme les américains ont le secret. Étant donné leur système législatif, ils sont obligés de prévenir de tous les risques possibles et inimaginables juste au cas où… pour être sûr de ne pas se retrouver avec un procès.

Bref, donc en guise d’introduction pour l’accès au point de vue, on a le droit à un panneau “Attention danger, Escalier”. Et oui, pour accéder au superbe point de vue de l’oncle Tom, il faudra descendre un long escalier de 528 marches, rien que ça ! C’est sûr c’est un peu fatiguant pour les remonter… Le panneau déconseille donc l’accès au point de vue des gens ayant des difficultés cardiaques et nous invite à prendre notre temps en remontant.

24062014-IMGP9739

C’est avec ce genre de panneau que l’on prend conscience des différences culturelles entre nos deux pays… Cela dit, contrairement à la plupart des escaliers, il faut descendre avant de profiter de la vue. Cela peut donc s’avérer piégeux pour les personnes fragiles car on peut ne pas se rendre compte du dénivelé et avoir des difficultés pour remonter.

En tout cas l’escalier est bien aménagé, et possède même des bancs pour se reposer lors de la remontée. Le point de vue est donc quand même accessible à la majorité des gens. Les autres devront se contenter de la vue depuis Artist Point, mais ne vous inquiétez pas, elle est encore plus belle !

Escalier raide du Uncle Tom's Trail - Yellowstone
Cascade de la Yellowstone River

 

Artist Point, est mon point de vue préféré, car on profiter à la fois de la vue sur la cascade et le canyon. Le paysage est merveilleux, notamment les dégradé de jaune, ocre et rouge de la pierre. En ce qui nous concerne, nous avons rallié ce point de vue à pied depuis Uncle Rim’s Trail. Mais comme tous les beaux points de vue des parcs nationaux américains, celui ci est accessible en voiture.

 

Grand Canyon de Yellowstone depuis Artist Point
Vue de haut sur la Yellowstone River

 

Crystal Falls

Pour finir, vous pouvez admirer Crystal Falls, une cascade en peu plus “sauvage” qui n’est pas sur la Yellowstone River mais sur l’un de ses affluents. Cette cascade s’admire depuis la rive sud du canyon non loin du départ vers le Uncle’s Tom Trail. Plus petite et moins impressionnante en termes de débit que les cascades de la rivière de Yellowstone elle a néanmoins beaucoup de charme !

Crystal Falls

 

Lake Country

C’est la région à laquelle nous avons consacré le moins de temps (notamment à cause de la météo assez moyenne…). Néanmoins, il doit être très agréable aux beaux jours de faire du canoë sur cet immense étendue d’eau. Sinon on peut observer des geysers sous marins au niveau du West Thumb Geyser Bassin. Cela dit, c’est la zone que je vous recommande de zapper si vous n’avez pas le temps de faire le reste, car elle reste la zone la moins spectaculaire du parc.

Lake Country Yellowstone

Lammar Valley

Le lieu le plus reculé du parc est aussi le lieu idéal pour observer la faune riche de Yellowstone. En fin de journée, les amateurs de nature se rendent en masse avec leurs équipements sophistiqués, à la recherche d’ours, de grizzlis et de loups ! Si certains animaux sont plus difficiles à observer que d’autres, on ne peut pas louper les troupeaux de bisons broutant en nombre dans la vallée !

quelques vues de la Lamar Valley

Pour observer les animaux, il est conseillé d’y venir en début ou en fin de journée, heures pendant lesquelles la faune est la plus active. C’est après une bonne partie de la journée consacrée à la découverte de Mammoth Hot Springs, que nous avons mis le cap vers la Lamar Valley.

Pour bien profiter du spectacle offert par la nature, mieux vaut être équipé d’une paire de jumelles ou d’une longue vue de bonne qualité. Comme ce n’était pas notre cas, nous avons sympathisé avec les américains déjà installés au niveau des meilleurs spots le long de la route et ils nous ont gentiment fait profiter de leur appareil d’observation et surtout de leurs judicieux conseils !

Vue panoramique sur la Lamar Valley - Yellowstone

observer les animaux sauvages avec une longue vue - Lamar Valley - Parc national de Yellowstone
troupeau de bison dans la Lamar Valley - Yellowstone

 

Ces passionnés n’ont pas leur pareil pour dénicher des grizzlis se baladant à plus de 1 miles ou des bébés coyotes cachés sous un rocher par leur mère le temps que celle-ci parte à la chasse ! Bref, même avec le meilleur matériel, nous serions sans doute passés à côté de beaucoup de choses à cause de notre manque d’expérience.

Ce soir là, nous avons passé environ 2 heures dans la Lamar Valley au niveau de différents spots d’observation et avons pu voir les animaux suivants :

–       un troupeau de porghorns (sorte d’antilope des Rocheuses),

–       plusieurs troupeaux de dizaines de bisons et leurs bébés,

–       3 grizzlis (pas de photos car pour le coup ils étaient vraiment très loin),

–       des bébés coyotes,

–       et des aigles royaux.

 

Une faune variée et facile à observer

animaux sauvages à YellowstoneIl n’y a pas qu’à Lamar Valley que vous verrez des animaux sauvages. Le parc de Yellowstone possède une faune très riche.

Le premier animal qui vous ravira seront les bisons, présents par milliers dans le parc. Au bout de quelques jours, on en deviendrait blasé 😉 et on commence alors à chercher des animaux plus difficile à observer tel que les loups et les ours.

Une règle d’or pour l’observation de la vie sauvage : ON RESTE A DISTANCE ! Les bisons peuvent sembler paisibles comme ça, mais ils peuvent charger et dans ce cas vous n’aurez aucune chance ! Ils courent bien plus vite que vous. De même de vous approchez pas des biches et cerfs, et bien sûr encore moins des ours !!

Lors des randonnées, il faut marcher en faisant du bruit ou avec une petite clochette afin d’éloigner les ours qui pourraient être dans les environs ! Le parc vend des répulsifs anti-ours… Notre avis : c’est quand même assez cher (50$ la bombe). Si vous restez dans les zones les plus proches des routes je pense que l’intérêt est assez limité. Normalement en marchant bruyamment et en groupe vous ne devrez pas en croiser…

En voiture,  il ne faut normalement pas s’arrêter quand on voit un animal… Vous vous apercevrez vitre que cette règle est assez peu respectée… Essayer quand même de ne pas freiner trop brusquement afin de ne pas vous prendre la voiture derrière vous et de vous garer sur le bord de la route. Essayer dans tous les cas de conduire prudemment. C’est fou le nombre de voitures qui se mettent à faire des manœuvres bizarres et surtout imprévisible quand un animal est repéré ! Vous n’êtes pas seul sur la route et ce serait vraiment dommage de causer un accident…

Un bon moyen pour repérer des animaux est justement de repérer d’abord un tas de voiture garées au bord de la route et de demander aux gens ce qu’ils ont vus ! Plus il y a du monde, plus cela risque d’être intéressant (coyote, ours noir…)

 

Conseils pratiques pour visiter le Parc National de Yellowstone

 

Comment rejoidre Yellowstone ?

Le parc national de Yellowstone est principalement situé dans l’Etat du Wyoming, néanmoins il dépasse un peu sur les états voisins du Montana et de l’Idaho. Il se trouve au milieu de nulle part, néanmoins il y a quand même l’aéroport de Jackson Hole (situé dans le parc de Grand Teton juste au sud de Yellowstone) très pratique qui assure des liaisons avec des aéroports internationaux américains. Sinon il faudra compter 6 heures de route depuis Salt Lake City.

Avant ou après un séjour à Yellowstone, ne manquez pas de poursuivre par le parc national de Grand Teton situé juste au sud de Yellowstone ! On y découvre des paysages de montagne vraiment exceptionnels, même s’ils sont plus proches de ce que l’on peut voir dans les Alpes.

la rivière de Yellowstone

 

Droit d’entrée

Le droit d’entrée s’élève désormais à 30$ par voiture pour 7 jours pour le parc de Yellowstone uniquement et de 50 $ pour un combiné Yellowstone et Grand Teton. Si vous avez prévu de visiter plusieurs parcs, cela peut être intéressant d’opter pour le pass America the Beautiful qui pour 80 $ donne accès à l’ensemble des parcs nationaux des Etats-Unis pour une durée de un an (un pass valable jusqu’à 4 personnes). Ce pass s’achète en ligne sur le site de l’USGS.

 

Où dormir à Yellowstone ?

Si vous souhaitez dormir dans l’enceinte du parc, vous aurez le choix entre des hôtels hors de prix ou des campings. Un impératif : RÉSERVER TRÈS LONGTEMPS EN AVANCE !!! Dans notre cas, nous y étions fin juin donc un peu avant le pic de l’été et 2 mois avant TOUT était déjà complet. Je n’ai pu réserver que 2 nuits dans un camping assez excentré (Grant Village Campground). Heureusement, certains campings du parc fonctionnent sur le mode “premiers arrivés, premiers servis”, il est donc possible si vous arrivez tôt (avant 11h) de trouver un emplacement. C’est dans le camping de Norris qui fonctionne selon ce système que nous avons passé la deuxième partie de notre séjour dans le parc. J’ai préféré ce second camping (malgré l’absence de douche), un peu plus petit (moins “usine”), mais mieux situé.

Si vous souhaitez dormir dans des hôtels à budget raisonnable, il faudra sortir du parc (les villes les plus proches sont West Yellowstone à l’ouest ou Gardiner au Nord) et donc parcourir des kilomètres supplémentaires, et selon où vous vous trouvez dans le parc, cela peut représenter plus d’une heure de route. Je ne vous conseille pas cette option, sauf si bien sur vous n’avez pas d’autres choix. Rien de puis le camping de Grant Village, nous avons trouvé que cela faisait pas mal de route pour rejoindre certains points d’intérêts, alors si vous sortez du parc, la route n’en sera que plus longue. De plus les villes de West Yellowstone et Gardiner n’ont aucun charme et aucun intérêt hormis le fat de proposer des hôtels meilleurs marchés.

Si vous optez pour le camping en tente, sachez que :

les nuits sont froides, la température peut tomber sous les 0°C même l’été. Et oui on est à plus de 2400 m d’altitude… donc prévoyez un très bon duvet

la plupart des campings non pas de douches, mais il est possible moyennant quelques dollars de se doucher à Norris, Mammoth et Grant Village.

 

Bon à savoir

Le parc est en grande partie fermé l’hiver. Seule la zone de Mammoth est ouverte toute l’année. La période idéale pour visiter le parc est de juin à septembre. Yellowstone étant situé dans les Rocheuses à près de 2400 m d’altitude, la neige y est présente la plus grande partie de l’année.

Même si ce parc est éloigné de tout, il est très fréquenté. Il devient vite rapidement difficile de trouver à se garer à proximité des points d’intérêts et cela peut occasionner des embouteillages (le comble !!). Les heures les plus chargées sont de 11h à 15h. Il est donc recommandé de visiter les points les plus fréquentés soit le matin de bonne heure soit le soir en fin de journée et de consacrer le milieu de la journée à faire des randonnées (très peu de personnes s’éloignent de leur voiture…).

Dans cet article, je vous propose 3 idées de randonnées faciles à réaliser à la demi-journée pour profiter pleinement de la beauté du parc sans la foule.

Le parc n’est pas couvert par le réseau mobile. Pour téléphoner, il faudra utiliser des cabines à pièces à l’ancienne. (Pour les mordus de l’internet, n’espérez par avoir le wifi dans les hôtels ou les restaurants). Seule la zone de Mammoth, habitée à l’année, fait exception à la règle.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Le guide complet pour visiter le Parc National de Yellowstone : geyser, bison, canyon, mammoth terraces...