New York USA

Williamsburg : visite du quartier hipster de New-York

Lors de notre semaine à New York, si nous avons accordé la majorité de notre temps à Manhattan, nous avons traversé l’East River pour consacrer une journée à Brooklyn : la matinée du côté de Brooklyn Heights (un peu plus au sud, au niveau du pont de Brooklyn) et l’après midi à Williamsburg !

A une station de métro de Manhattan, Williamsburg, est le quartier de New York en vogue. Cet ancien bastion de la classe ouvrière de New York est en plein processus de gentrification. Il faut dire que l’emplacement est idéal et les prix des loyers étaient jusqu’à il n’y a pas si longtemps bien moins cher qu’à Manhattan. Dès le début des années 1990, les artistes y sont venus s’y installer en nombre. C’est ici que l’on retrouve les hipsters barbus au jean retroussé et de nombreux étudiants. Sa réputation sulfureuse est désormais de l’histoire ancienne, s’y balader n’est plus dangereux.

Williamsburg est un quartier en pleine reconversion : de nombreux bâtiments industriels à l’abandon sont réhabilités en hôtel, boutique ou restaurant. Hélas, avec la montée des prix de l’immobilier, on assiste également à la construction de nombreuses tours (notamment au bord de la rivière), ce qui a terme pourrait faire disparaître l’esprit déjanté du quartier.

Dans cet article, vous trouverez quelques idées de choses à faire dans ce quartier ! N’hésitez pas à m’indiquer vos bonnes adresses dans les commentaires !

Quartier de Williamsburg - Brooklyn

une rue de Williamsburg

parking williamsburg


un batiment en reconversion à Williamsburg

Balade Street Art à Williamsburg

Pour découvrir le quartier de Williamsburg, nous avons tout simplement choisi de suivre à pied l’itinéraire indiqué dans le guide Lonely Planet de New York. Si vous aimez le street art, vous adorez Williamsburg. L’art est partout, et ce dès la sortie de métro Bedford Avenue, en plein cœur du quartier.

Street art à la sortie du métro Bedford avenue

Street art Brooklyn - Williamsburg
Street art williamsburg

Street art williamsburg

Street art williamsburg
Fresque street art schtroumpf à Williamsburg

Street art williamsburg

Les fresques sont toutes plus sublimes les unes que les autres. L’art y est tellement omniprésent, que certaines publicités ont été réalisée sous la forme de grandes fresques street-art ! Pour exemple voici un détail d’une fresque qui est en fait une publicité pour Microsoft ! Pas mal non ?

publicité microsoft en street art

Shopping dans des friperies

Williamsburg, c’est aussi le paradis des friperies. Nous avons passé quelques dizaines de minutes à farfouiller au Buffalo Exchange (angle 504 Ave et N 9 th S). Les prix sont vraiment imbattables et les vêtements en bon état, même si je n’ai finalement rien trouvé à mon goût.

Friperie Buffalo Exchange à Williamsburg - Brooklyn
Une friperie à Williamsburg - Brooklyn

Pause avec vue dans l’East River State Park

Après une bonne journée à arpenter les rues de Brooklyn, nous commençons à en avoir plein les pieds. C’est à ce moment là que nous arrivons à l’East River State Park. Un parc qui arrive à point nommé ! Car quoi de mieux, pour se reposer quelques instants, que de profiter de ses pelouses avec sa vue imprenable sur Manhattan ? Vraiment, je ne me lasse pas d’un tel panorama et je trouve même que Manhattan est encore plus impressionnante vue de loin !

La vue sur Manhattan depuis l'East River State Park

Boire un smoothie au parfum improbable

Une des choses que je voulais faire à New York était de boire un green smoothie au parfum improbable si possible avec chou Kale et graines de chia, le genre de truc que l’on peut trouver dans un quartier comme Williamsburg ! J’ai trouvé mon bonheur au café The Bean à l’angle de Bedford Avenue et de la N 11th St.  Le choix était particulièrement incroyable et les parfums plus bizarres les uns que les autres. J’ai eu un peu de mal à faire mon choix, me demandant une fois devant, est-ce que c’était vraiment une bonne idée, et si un jus de fruit classique ne serait pas meilleur. Mais je ne me suis pas dégonflée et j’ai finalement opté pour un Kale Smoothie. J’avais un peu peur de ce que cela pouvait donner car je ne suis pas habituée à ce genre de mixture. Et bien ce fût un régal ! Les ingrédients sont bien dosés et malgré les légumes, le goût était plutôt sucré. Le smoothie n’était pas donné (7.75 $ … hors taxe bien sur) mais comme d’habitude aux Etats-Unis la quantité était là !

Comment venir à Williamsburg ?

Williamsburg est desservi par la ligne L du métro : arrêt Bedford Avenue. C’est le moyen le plus simple de s’y rendre depuis Manhattan. Sinon, il est également possible d’utiliser la ligne G (arrêt Nassau avenue ou Metropolitan Avenue) et de marcher une dizaine de minutes.

De notre côté, comme nous venions de Brooklyn Heights, ce n’était pas  évident et rapide d’utiliser les transports en commun (surtout que l’on s’était déjà un peu perdu le matin !). Comme en plus nous nous disions qu’il fallait au moins essayer une fois le taxi c’est l’option que nous avons retenu. Comme dans les films, nous avons levé le bras et quelques secondes plus tard nous étions en route pour Williamsburg ! Le trajet a duré une petite quinzaine de minute est nous est revenu à environ 15$ pour 3 personnes.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visite de Williamsburg, le quartier branché et hipster de New York. Paradis du Street art et des friperies

You Might Also Like

7 Commentaires

  • Répondre
    Amélie
    10 juillet 2017 at 13:17

    L’un de mes coups de cœur à New York (c’était inévitable), du coup en 2 semaines on a eu le temps d’y aller plusieurs fois, c’était vraiment canon et si différent de la frénésie de Manhattan <3

    • Répondre
      Mathilde
      12 juillet 2017 at 12:54

      2 semaines à NY c’est le top ! ca doit vraiment permettre de découvrir des quartiers un peu à l’écart des incontournables touristiques ! En 6 jours, on est surtout resté dans Manhattan mais j’aurais bien aimé avoir plus le temps pour Brooklyn, car j’ai préféré l’ambiance 🙂

  • Répondre
    samsha
    10 juillet 2017 at 20:53

    Top ce quartier, je sens que j’aimerais beaucoup…

  • Répondre
    Aurélie
    11 juillet 2017 at 21:16

    J’ai vécu qq temps à Bedford avenue en 2003. Un arrêt avec la ligne L et hop Manhattan. The sea était à l’époque une bonne adresse. Il y avait déjà pas mal de resto veggie, des friperies, des vendeurs de vinyl et une ambiance de folie. Jeunes branchés, juifs orthodoxes et hispaniques se partageaient le quartier. Je ne sais pas si l’évolution branchitude de Bedford me plairait aujourd’hui, j’en doute… trop markété maintenant… hélas…

    • Répondre
      Mathilde
      12 juillet 2017 at 12:53

      Je n’ai pas connu l’ambiance qui pouvait y avoir à cette époque mais effectivement c’est un quartier qui semble changer beaucoup, même si il reste encore pas mal de friperies et d’extravagance. avec le prix de l’immobilier, le quartier va dans quelques années surement devenir une annexe de Manhattan.

  • Répondre
    Anne
    16 juillet 2017 at 12:03

    C’est haut en couleurs!

  • Répondre
    Natacha
    17 juillet 2017 at 16:09

    C’est un quartier extraordinaire, et rien que pour boire un smoothie, je serai ravie d’y faire un tour.

  • Laisser un commentaire