Comme beaucoup, New York était une ville qui me faisait rêver depuis mon enfance. Les films américains ont en partie contribué à entretenir cette fascination au fil des années. En septembre dernier, alors que l’Amérique vivait ces derniers mois de l’administration Obama, je réalisais ce rêve : m’envoler pour New York pour une courte semaine. Mon 3ème séjour au Etats-Unis mais le premier sur la Côte Est. 6 jours complets à la découverte de la Grande Pomme, un séjour court mais intense ! Même si je n’ai pas trouvé que New York était une ville si fatigante à visiter. Peut-être je deviens plus endurante, mais je n’étais pas aussi exténuée que j’ai pu l’être par le passé (la palme de la fatigue revenant à Rome !) à la fin de nos journées plutôt bien chargées.
Dans cet article, vous trouverez les grandes lignes de notre planning de notre semaine à New York. Un planning qui regroupe la plupart des visites incontournables. Comme nous sommes passionnés d’art et de peinture, vous ne serez pas étonnés de retrouver un grand nombre de musées. Et encore, nous sommes bien loin d’avoir pu découvrir tous les musées dignes d’intérêt de New York… nous voulions également profiter de la ville, surtout que nous avons eu une semaine de rêve côté météo avec un grand soleil sur l’ensemble de la semaine !

Journée 1 : Midtown Manhattan

Visite du MoMA : le Museum of Modern Art

Nous consacrons notre première journée à découvrir Midtown, le quartier de Manhattan situé au sud de Central Park. Nous commençons la journée par découvrir l’incontournable MoMA – le Museum of Modern Art, l’un des musées d’art moderne les plus réputés au monde. La collection est époustouflante avec des toiles mondialement connues comme les Demoiselles d’Avignon de Picasso, des nymphéas de Monet, des toiles de Van Gogh, Cézanne… Et pour se reposer après la visiter du musée, on peut flâner et se reposer dans le superbe jardin de sculptures en extérieur.
Jardin de sculpture du MoMA - New York

Bon plan : achetez vos billets coupe file pour le MoMA

 

Rockfeller Center et le Top of the Rock

Après une petite pause déjeuner, nous nous dirigeons quelques blocks plus au sud vers le Rockefeller Center, réputé pour sa plateforme d’observation – le Top of the Rock – qui offre une des plus belles vue de New York : d’un côté l’Empire State Building se dresse majestueusement au milieu des tours de Manhattan, tandis que de l’autre, Central Park se déroule comme un océan de verdure au milieu d’une urbanisation un peu folle.

Vue sur l'Empire State Building depuis la plateforme d'observation du Top of the Rock - New York

Panorama sur Central Park depuis le Rockefeller Center

Bon plan : achetez vos billets coupe file pour le Top of the Rock

 

Time Square

Nous continuons notre ballade dans Manhattan en prenant la direction de Time Square, la plus célèbre place de New York, bondée quelque soit l’heure de la journée. Nous y retournerons de nuit et l’ambiance avec les immenses panneaux publicitaires lumineux, sera encore plus folle.
Time Square de Jour - New York

Journée 2 : Statue de la Liberté, Ellis Island et Lower Manhattan

Le lendemain, direction Battery Park, à l’extrême sud de Manhattan, pour prendre le bateau pour la Statue de la Liberte et le Musée Ellis Island. Nous faisons le choix de ne pas descendre sur l’île de la Statue de la Liberté, nous l’admirons très bien depuis le bateau, mais de continuer jusqu’au deuxième et dernier arrêt : l’île d’Ellis Island, par laquelle débarquait les candidats à l’immigration aux Etats-Unis.

Vue sur la Skyline de Manhattan depuis le bateau pour la statue de la liberté

Tour du One Trade Center - New York
La Statue de la Liberté éclairant le monde - New York

Ellis Island : le Musée de l’immigration

Ellis Island, une île située à quelques kilomètres à peine de Manhattan, fût pendant la première moitié du XXème siècle, une des principales portes d’entrée des Etats-Unis pour les européens candidats au rêve américain. 12 millions de personnes sont passées par Ellis Island afin de vérifier si leur état de santé leur permettait de poursuivre jusqu’à New York. Dans le cas contraire, les migrants étaient soient mis en quarantaine, soient renvoyés en Europe. Les retours étaient en fait très rare : comme la compagnie maritime devait payé leur ticket, celle-ci se chargeait d’un contrôle drastique en Europe. Ellis Island est aujourd’hui un musée passionnant, dans lequel on se met dans la peau d’un candidat à l’immigration. On suit son chemin au fil des salles qui sont autant d’étapes à franchir avant de pouvoir réaliser le rêve américain.

Ellis Island : le musée de l'immigration de New York

Achetez vos billets pour Liberty Island et Ellis Island (attention, accès à l’intérieur de la statue de la liberté non compris)

 

Balade dans Lower Manhattan : de Wall Street au Memorial du 9/11

De retour sur Manhattan, nous nous baladons à travers les rues de Lower Manhattan. Ce quartier est l’un des plus impressionnant de New York car les rues sont très étroites – c’est le quartier le plus ancien de la ville, et les tours particulièrement hautes.

La Bourse de New York - Wall Street
les rues étroites de Lower Manhattan

Nous remontons petit à petit vers le nord jusqu’au mémorial du 9/11. 15 ans plus tard, le quartier du World Trade Center est presque entièrement reconstruit. A la place des deux tours, deux immenses bassins nous rappelle la catastrophe. Ces bassins reprennent les dimensions exactes des tours et dont l’eau reflète le vide laissé par l’attaque terroriste. Au bord des bassins, sont égrenées les noms des victimes de l’attentat. A côté s’élève le One World Trade Center la plus grande tour de l’hémisphère ouest. Le site du mémorial contient également un immense musée entièrement souterrain, qui retrace minute par minute la tragédie, retrace l’origine du terrorisme islamique et s’interroge sur ses conséquences et l’avenir pour la paix. Si l’exposition est intéressante, j’ai trouvé son ambiance parfois oppressante, d’autant que l’exposition laisse parfois place à la surenchère émotionnelle.

Les fontaines du memorial du 9/11 - New York

Bon plan : achetez vos billets coupe file pour le Mémorial 9/11

 

Journée 3 : le MET, Soho, Chinatown

Nous commençons notre troisième journée par la visite du MET, le Metropolitan Musem, le Louvre de New York. Le musée est conçu suivant le même principe, de nombreux départements : art égyptien, art grec et romain, art médiéval, art moderne et contemporain… Je vous en reparlerais plus en détail dans un autre article, car ce musée est le plus beau musée que j’ai visité ! Pour moi, il dépasse largement le Louvre, qui a trop tendance à mon goût à privilégier l’accumulation en cherchant à présenter des collections encyclopédiques. Le MET fait un choix opposé : présenter “relativement” peu d’œuvres, mais chacune de qualité exceptionnelle (je met le mot relativement entre guillemet car le musée est immense et il y a tellement de chose à voir qu’il faudrait y passer plusieurs journées pour tout voir). A chaque fois que l’on voulait passer rapidement à travers une salle pour rejoindre un département que nous souhaitions voir en priorité, nous ne pouvions faire autrement que de nous arrêter pour admirer les œuvres exposées !

Le billet pour le MET permet d’accéder gratuitement la même journée au MET Breuer et au MET Cloisters mais honnêtement, il me semble un peu surréaliste de vouloir réaliser tout ça en une seule journée !

Le Metropolitan Museum à News York

Bon plan : achetez vos billets coupe file pour le MET

Après une grosse demi-journée dans les salles du MET, on prend le métro direction Soho, le quartier des boutiques chics pour un peu de lèche vitrine. Notre objectif est d’enchaîner deux balades proposées par le guide Lonely Planet : Soho puis Chinatown juste à côté. Ce choix nous permet de mesurer à quel point New York est une métropole étonnante puisque ces deux quartiers pourtant très proches géographiquement sont à des années lumières l’un de l’autre !

Quartier de SoHo - New York

J’ai souvent été déçue par les quartiers “Chinatown” que j’ai pu visiter à travers le monde (même celui de San Francisco qui est pourtant réputés comme l’un des plus impressionnants. A New York, j’ai au contraire été marqué par cette visite : pour le coup on se sentirait presque partis de l’autre côté de la planète. Quasiment tout est écrit en chinois, les gens parlent tous en chinois en eux, comme il y avait pas d’autres touristes que nous, on était vraiment dépaysé ! Ce qui est drôle dans ce quartier et dans New York en particulier, c’est que sa limite est très précise : il suffit de traverser une rue pour sortir de l’ambiance chinoise de New York et de laisser derrière nous les écritures chinoises.

Rue du quartier de Chinatown à New York

Journée 4 : de Brooklyn à Williamsburg

De Brooklyn Heigths au Pont de Brooklyn

Direction le borough de Brooklyn pour notre quatrième journée pour deux balades à pied proposées par le Lonely Planet. La première nous emmène dans le quartier chic de Brooklyn Heights. Après avoir traversées des brownstones, des anciens immeubles dont certains datent du XIXème siècle, nous rejoignons la Brooklyn Heigths Promenade depuis laquelle on peut admirer l’une des plus belles vue sur New York et le célèbre pont de Brooklyn. Après une pause déjeuner et un détour par le superbe Brooklyn Bridge Park, nous prenons un taxi en direction du deuxième plus connu quartier de Brooklyn : Williamsburg.

Pont de Brooklyn - New York

Williamsburg

Williamsburg est le nouveau quartier qui monte à New York. A une station de métro de Manhattan, Williamsburg, l’ancien quartier ouvrier, attire aujourd’hui les jeunes hipsters, les bobos et les artistes. Beaucoup de boutiques sympas, des friperies, mais aussi de nombreuses fresques de street art, Williamsburg est un quartier vivant à l’ambiance sympathique dont je vous reparlerais dans un article dédié.

Quartier de Williamsburg - Brooklyn

Montée à l’Empire State Building

De retour sur New York, nous décidons de finir la journée en beauté en assistant au coucher du soleil depuis le haut de l’Empire State Building. Nous aurons de la chance, car il n’y avait pas beaucoup d’attente pour monter, néanmoins, le ciel était un peu trop nuageux pour voir le soleil. Cela ne nous a pas empêcher d’assister au spectacle magique des lumières qui s’allument les unes après les autres dans les rues de New York !

Vue sur Manhattan depuis l'Empire State Building - New York

Bon plan : achetez vos billets pour l’Empire State Building : accès argent (86ème étage) ou accès platinium (102ème étage)

 

Journée 5 : De Central Park à Greenwich Village

Central Park

Nous commençons la journée par une balade dans la moitié sud de Central Park avec pour objectif de nous rendre au Museum d’Histoire Naturel. Le parc est vraiment immense et est composé de différents espaces. Si le fameux “Reservoir” m’a un peu déçu, car presque trop grand, j’ai beaucoup aimé l’ambiance bucolique du lac. C’est d’ailleurs sur l’un des rochers le surplombant que nous prendrons notre pique-nique (d’ailleurs à ce sujet, pensez à apporter vos sandwichs car il n’y a pas grand chose pour acheter à manger dans le coin).

Le lac de Central Park - New York

Le Museum d’histoire naturelle

On arrive pour l’ouverture au niveau du Museum d’Histoire Naturelle, ce qui n’est pas forcément un bon plan car nous avons eu finalement pas mal d’attente. Ce fût même la seule fois où nous avons du attendre quelque part ! Le Museum est immense, on aura du mal à s’y orienter pour trouver ce pourquoi nous étions venu : les squelettes de dinosaures et le planétarium ! Nous avons été un peu déçu par le planétarium, la présentation sur le thème des trous noirs était très technique et en anglais nous n’avons pas tout compris (pas sur que nous aurions beaucoup plus compris en français ^^). Par contre, les salles sur les dinosaures ont remplis leurs promesses. La collection de fossiles du Museum d’histoire Naturelle de New York est l’une des plus belles du monde. C’est assez impressionnant de se retrouver face à un T-Rex même lorsqu’il ne reste plus que les os !

Nous passerons la majorité de notre visite dans les salles dédiées aux fossiles. La muséographie, refaite récemment est vraiment bien faite car permet de comprendre des choses assez techniques sur l’évolution et l’adaptation des espèces à leur milieu sans forcément être un expert du domaine.

Squelette de tyranosaure au Museum d'Histoire Naturelle de New York

Le Museum présente aussi des expositions sous forme de vitrines assez vieillottes sur les animaux du monde et les peuples autochtones. J’avoue que ces salles m’ont laissée un peu dubitative par le principe même de même des vitrines. C’est pourquoi, nous ne y sommes pas attardés. Entre le temps de se repérer dans le musée, visiter les salles sur les dinosaures et le planétarium, nous aurons quand même consacré 3h30 à la visite du musée.

Bon plan : achetez vos billets coupe-file pour le Museum d’Histoire Naturelle

De Greenwich Village à la High Line

Après avoir repris des forces en pique-niquant à Central Park, nous reprenons le métro pour une balade dans Greenwich Village en suivant encore une fois un itinéraire conseillé par le guide Lonely Planet. Greenwich est l’un des quartiers les plus agréables de New York pour se balader. Comme on est assez motivés, on continue par la High Line, une ancienne voie ferrée aérienne devenue obsolète et transformée en balade urbaine très agréable.

Greenwich Village - New York
Balade sur la High Line - New York

Nous rentrerons ensuite à pied de la High Line, à notre appartement situé près de l’Empire State Building à pied en faisant un détour pour voir Time Square de nuit. Nous n’avons pas compté les kilomètres, mais nous aurons encore bien marché !

Journée 6 : balade de Columbia à Harlem

Pour notre dernière journée, nous prenons la direction du Nord de Manhattan pour se balader une fois encore en suivant un itinéraire recommandé par Lonely Planet avec pour point de départ la prestigieuse université de Columbia. Après un arrêt à la cathédrale inachevée St John Divine, le plus grand lieu de culte des Etats-Unis, nous entrons à proprement parlé dans le quartier d’Harlem. Les rues sont un peu endormies en ce samedi matin. Hormis un groupe de femmes chantant du gospel dans la rue, on dirait que la ville dort encore. Les magasins sont quasiment tous fermés. Hormis quelques jolies rues de brownstones, nous ne trouvons pas qu’il est très agréable de s’y balader. J’ai vraiment eu l’impression d’être passé à côté du quartier. Les avenues sont longues et assez monotones, il doit vraiment falloir connaître les bons coins pour en profiter. Une fois n’est pas coutume, nous arrêterons notre balade en cours de route, et reprendrons le métro pour aller déjeuner sur la High Line, après avoir acheté un pique nique au Chelsea Market.

Quartier de Harlem

Le Withney Museum : le musée d’art américain du XXème siècle

Il nous reste quelques heures à tuer avant de retourner à l’aéroport. Ainsi, nous décidons de visiter le Withney Museum, situé au pied de la High Line. Ce musée est réputé pour ses collections d’art moderne et contemporain d’artistes américains comme le célèbre Edward Hopper.
Terrasse du Whitney Museum

Bon plan : achetez vos billets coupe file pour le Withney Museum

C’est ainsi que notre séjour à New York touche à sa fin. Il est temps maintenant de retourner chercher nos valises à l’appartement et de prendre le train jusqu’à l’aéroport. Ce voyage à New York fût vraiment incroyable ! En 6 jours nous avons pu avoir un bon aperçu de la ville et nous avons beaucoup aimé son ambiance ! Mais il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir.

Bon plan : le New York City Pass pour visiter en faisant des économies

Il existe différents pass pour visiter les principaux sites de New York tout en faisant des économies : le New York City Pass, l’Explorer Pass, le New York Pass. J’ai prévu de vous faire un article détaillé avec un comparatif des pass, mais en attendant je vais vous parler du pass que nous avons choisi : le New York City Pass. Ce pass permet de bénéficier de 42% de réduction sur la visite de 6 sites : MET, Empire State Building, Muséum d’Histoire Naturelle, le Top of the Rock ou le Musée Guggenheim, la statue de la liberté et Ellis Island ou une Croisière Circle Line, le mémorial du 11 septembre ou l’Intrepid Sea, Air and Space Museum. Ces entrées sont valables pendant 9 jours à compter de la première utilisation et permettent dans certains endroits (mais pas partout) un accès en coupe file. L’utilisation du New York City Pass est toute simple : on échange le bon d’achat à l’entrée de l’un des sites à visiter. On obtient un carnet de coupons comprenant un coupon par sites à visiter. Puis à chaque monument/musée choisi, on présente son carnet à l’accueil et la personne nous retire le coupon correspondant (il faut juste faire attention à pas retirer le coupon soit même sinon celui -ci n’est plus valable).

Achetez ici votre New York City Pass.

 

Cet article vous a donné envie de voyagez à New-York, voir de faire un séjour plus long de l’autre côté de l’Atlantique ? Retrouvez ici de nombreuses idées de circuit pour réaliser un road-trip aux Etats-Unis.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Que voir à New York ? Mon programme pour découvrir les incontournables de New York en 6 jours

Cet article contient des liens affiliés. En passant par eux, vous ne payez pas plus cher, mais je touche une petite commission sur les ventes qui m’aide à continuer le site 🙂