Asie Népal

C’était Katmandou…

Stupa de Swayambunath Katmandou

Il y a 8 jours à peine, je profitais des derniers moments de mon voyage au Népal pour découvrir sa capitale : Katmandou. De retour d’un trek dans la région des Annapurnas, je n’avais qu’une petite journée à consacrer à la capitale polluée du Népal. Je n’avais pas prévu de m’y attarder trop longtemps, car j’avais eu des échos assez négatifs de cette ville étouffée par la pollution et une croissance démographique trop rapide.

J’en avais profité pour « flâner » dans les rues de Thamel, le quartier touristique – si tant est qu’il il soit possible de flâner dans cette ville – où à chaque moment d’inattention on risque de se faire renverser par une voiture, monter à la colline de Swayabunath, un sanctuaire bouddhiste qui domine la ville, et surtout déambuler entre les nombreux temples de la place royale de Durbar Square.

J’avais prévu de partager avec vous quelques conseils pour découvrir cette ville, invivable, irrespirable, mais au patrimoine si riche. Une ville qui nous transporte, comme pris dans un tourbillon. Malgré moi je peux dire que j’ai aimé Katmandou, aimé être dépaysé, transporté, malgré sa pollution, malgré la foule, malgré le fait que l’on ne peut pas marcher dans la rue sans risquer de se faire rouler sur les pieds.

J’avais prévu de vous donner mes bonnes adresses, hôtels, restos, pourquoi pas le contact du guide qui m’a fait découvrir Durbar Square et la culture bouddhiste du Népal.

Mais me voila rattrapée par l’actualité… Ce matin un puissant séisme, de magnitude 7.9 sur l’échelle de Richter a ravagé la vallée de Katmandou. Le bilan humain s’alourdit d’heure en heure, les temples, ceux-là même que je photographiais il y a une semaine à peine, sont en ruines.

Aujourd’hui, mes pensées vont aux familles des victimes et au peuple népalais. Ce peuple déjà parmi les plus pauvres de la planète, comment va-t-il pouvoir se relever après une telle catastrophe? Les touristes vont ils se détourner de cette destination maintenant qu’une partie importante du patrimoine est détruit ? Même si je ne crois pas vraiment en dieu, aujourd’hui j’ai envie de prier pour le Népal. Je mesure aussi ma chance d’avoir pu admirer le patrimoine de cette ville avant qu’il ne soit trop tard, et surtout d’avoir pu à quelques jours près échapper à cette tragédie.

Mais je pense à l’équipe népalaise qui nous a accompagné durant notre voyage. A notre guide, aux porteurs, à leurs familles… N’ayant aucune nouvelle j’espère qu’ils vont bien, que c’est seulement les problèmes de communication qui les empêchent de me donner une réponse.

Je pense aussi à tous ceux qui, français ou non, ont croisé notre route durant le trek et avec qui nous avons partagé de bons moments. La plupart restaient plus longtemps que nous et sont donc actuellement au Népal. Je pense à cette famille d’allemands parti en trek avec leur deux jeunes filles dans l’Annapurna, à un groupe de jeunes barroudeurs tour-du-mondistes français qui campais sur le trek du Mardi Himal, à cette jeune femme partie 3 mois au Népal pour ouvrir une bibliothèque au cœur d’un village isolé…et à tous les autres.

 C’est le cœur gros, la gorge serrée et les larmes aux yeux que je partage ces photos en souvenir de ce que fût Katmandou.

panorama sur Katmandou

 

Le Sanctuaire de Swayabunath

Le sanctuaire bouddhiste de Swayabunath est construit sur une colline un peu à l’écart du centre ville. Après avoir gravit de nombreuses marches, on arrive enfin au stupa. De là haut, on domine toute la ville de Katmandou.

Stupa de Swayambunath à Katmandou

portail d'entrée du sanctuaire de Swayambunath

détail d'un bouddha de Swayambunath à Katmandou

les escaliers qui montent vers le sanctuaire de Swayambunath
les escaliers qui montent vers le sanctuaire de Swayambunath

le sanctuaire de Swayambunath

stupa ouest du sanctuaire de Swayambunath

IMGP0399

IMGP0410

Dans les rues de Katmandou

Je n’ai pas compris comment en quelques minutes à peine je suis passée d’une rue déserte à une rues grouillante de monde, envahit par un marché. Cela restera l’un des mystères de mon bref séjour à Katmandou…

dans les rues de Katmandou

IMGP0463
un marché dans les rues de Katmandou

dans les rues animées de Katmandou

IMGP0479

Les vaches qui se baladent toutes seules en ville n’émeuvent visiblement par grand monde. Elles sont sacrées alors on les laisse tranquille, éventuellement on leur caresse le dos, cela porterait chance… Je me demande quand même comment ces vaches ont fait pour se retrouver là en pleine ville. De même à la vache qui s’était retrouver planté la au milieu du périph’ !

une vache dans les rues de Katmandou

 

Durbar Square : la place royale

Durbar Square est la place historique de Katmandou. Cette très ancienne place était le siège du couronnement du roi. Aujourd’hui, cette place est le siège d’une grande activité, notamment religieuse. Payante uniquement pour les touristes étrangers, la place est très animée. De nombreux manifestations religieuses et festives animent la place tout au long de l’année.

représentation de Kali, la déesse de la destruction, sur la place Durbar Square de Katmandou

Durbar Square Katmandou

Durbar Square Katmandou

les pigeons envahissent la Durbar Square de Katmandou

IMGP0558

IMGP0579

Basantpur Square à Katmandou

 

Thamel : le quartier touristique de Katmandou

Thamel c’est souvent l’endroit où l’on débarque lorsque l’on arrive la première fois à Katmandou. C’est le quartier des hôtels et des restaurants « à l’occidentale » ou non, des magasins de souvenirs, de matériel de trekking (attention aux nombreuses contrefaçons) et des agences de voyages.

Les rues sont étroites et pourtant à double sens et ce sans trottoir. Le but est d’essayer de s’y balader sans se faire rouler sur les pieds… Pas évident !

Thamel Katmandou

Thamel Katmandou

IMGP9722

You Might Also Like

11 Commentaires

  • Répondre
    Laurent
    25 avril 2015 at 21:04

    Le réveil rude du matin en effet. J’ai tellement de souvenirs de la gentillesse des Népalais que j’avais croisé en chemin. J’espère me tromper, mais je crains fort que le bilan aille en s’alourdissant au fil des jours étant donné la vétusté des bâtiments dans une ville si peuplée. Une de ses journées où la nature est parfois rude, très rude 🙁

    • Répondre
      Voyager en photos
      26 avril 2015 at 13:10

      Hélas, le bilan ne peut que s’alourdir. Pour le moment on a pas eu beaucoup de nouvelles hors Katmandou et l’Everest, mais dans la région des Annapurnas proche de l’épicentre, les dégâts doivent être terribles… D’autant plus que les répliques continuent de secours le pays !

  • Répondre
    Isa
    3 mai 2015 at 09:21

    Je suis allée plusieurs fois au Népal ayant de la famille qui y vit, les dernieres photos vus aux actualités sont un vrai créve coeur … ils sont tous rentrés vendredi, un peu désorientés, un peu honteux d’avoir fui le pays…

    • Répondre
      Voyager en photos
      5 mai 2015 at 19:36

      L’important c’est que ta famille va bien. Mais je comprend que quitter son pays d’adoption dans ces conditions doit vraiment être difficile… J’espère que le Népal arrivera à se relever de cette tragédie !

  • Répondre
    Amélie
    6 mai 2015 at 10:17

    Ton article est un très bel hommage. Le Népal figure parmi les pays que je veux absolument visiter. L’Asie étant un continent qui m’a toujours plus attiré que les autres, sans doute pour la beauté de son peuple. Ça prendra du temps mais le Népal se relèvera, c’est certain.

    • Répondre
      Voyager en photos
      6 mai 2015 at 15:38

      J’espère comme toi que le pays se relèvera ! J’espère également que tu auras l’occasion d’y aller un jour car c’est un pays magnifique avec une population vraiment accueillante !

  • Répondre
    Valérie@EnvieVoyages
    12 mai 2015 at 11:46

    Je viens de tomber par hasard ce ton blog et ton hommage vibrant aux victimes de ce séisme.
    J’espère que les népalais pourront s’en relever et que le tourisme va continuer. Ils ont une culture tellement intéressante que je ne vois pas comment, les touristes pourraient bouder ce pays si beau au regard de tes photos.
    Bien entendu ce terrible tremblement de terre va laisser des stigmates mais j’espère sincèrement que ce pays s’en relèvera plus fort et encore plus soudé.

    • Répondre
      Voyager en photos
      12 mai 2015 at 21:49

      J’espère comme toi que le Népal se relèvera et que les touristes reviendront. Hélas, j’ai appris aujourd’hui une nouvelle secousse importante. J’espère qu’elle n’a pas détruit ce qui restait…mais pour le moment nous n’avons pas beaucoup de nouvelles, il semblerait que les journalistes soient pour la plupart déjà passé à autre chose

  • Répondre
    Marion
    8 avril 2016 at 16:16

    Tes images sont toutes très jolies, mais… Je suis littéralement tombée amoureuse de la première ! Cette atmosphère est si… captivante ! J’ai eu du mal à en détacher mes yeux pour lire la suite…

  • Répondre
    Marion
    8 avril 2016 at 16:18

    Je viens de m’en rendre compte en retournant la voir : c’est la deuxième photos, de la ville vue de haut. 🙂

  • Répondre
    Estelle - Curiosity Escapes
    17 avril 2016 at 21:01

    Bel article hommage. Je me demande ce qu’il en est aujourd’hui, un an après.

  • Laisser un commentaire