Colorado USA

A la découverte du Rocky Mountain National Park

Dès notre atterrissage à Denver, nous avons filé vers le Nord en direction du Rocky Mountain National Park, le parc national des Rocheuses à 2 heures de route de là.

Pour nous français, ce n’est pas forcément extrêmement dépaysant puisque cela est assez proche de ce que peut l’on voir dans les Alpes, et pourtant je trouve qu’il mérite le détour :

les paysages sont vraiment superbes. Les montagnes sont plus massives et plus anciennes que les Alpes, ce n’est donc pas exactement le même type de paysage :

Paysage du Parc national des Rocheuses

– et surtout il possède une faune incroyable et facile à observer ! Je crois que c’est dans ce parc que nous avons vu la plus grande variété d’animaux sauvages : des cerfs, des mouflons, des marmottes,… et tout ça vraiment à quelques dizaines de mètres de nous ! Voici un petit échantillon des animaux observés durant notre court séjour :

Petit écureuil - parc national des Rocheuses

Colibri - parc national des Rocheuses - Colorado

Grand papillon jaune - parc national des Rocheuses - Colorado

Troupeau de Cerfs - Parc national des Rocheuses - Colorado

Marmotte - Parc national des Rocheuses - Colorado

Mouflons - Parc national des Rocheuses - Colorado

De quoi commencer en beauté notre séjour aux Etats-Unis ! Passons maintenant aux conseils pratiques. J’aborde dans ce second billet les randonnées que nous y avons fait !

 

Hébergement / restauration dans le parc

Nous avions choisi l’option camping. Il est possible – et conseillé – de réserver à l’avance l’emplacement si vous souhaiter passer la nuit dans le parc. C’est la seule solution, le parc ne possédant aucune infrastructure en plus du Visitor Center : pas d’hôtel, pas de supérette, pas de restaurant,…

Nous avons séjourné 2 nuits au Moraine Campground, dans la zone Est du parc de Rocky Mountain, à mi-chemin entre Estes Park et Bear Lake (zone idéale pour réaliser des randonnées à la journée).

Morain Campground

L’emplacement était superbe, en pleine nature, avec une table de pique-nique, un emplacement pour faire du feu de bois et une boite à ours (une grosse boite en fer pour stocker la nourriture durant la nuit afin de ne pas attirer les ours…) :

Bear box

Les deux inconvénients majeurs quand on campe en tente dans les Rocheuses :

la nuit il faisait vraiment froid : la température descendait aux environs de 0°C. Et oui on est en altitude : 2500 – 3000 m ! Même si vous ne campez pas, emportez des vêtements chauds car la température tombe vite dès que le soleil se cache !

les campings disposant de douches sont rares, et celui-ci ne faisait pas exception à la règle. C’est une des difficultés que nous avons rencontrées durant notre séjour (nous avons du coup souvent dormi dans des hôtels quand les prix étaient raisonnables). Visiblement les américains doivent beaucoup plus pratiquer le camping en camping car ou caravane.

Si vous préférez voyager tout confort, je vous recommande de vous loger du côté d’Estes Park qui est la ville la plus proche du Parc des Rocheuses si vous venez par l’Est – la zone de parc la plus agréable pour de petites randonnées. C’est une ville très sympa avec un centre-ville plutôt mignon et tous les commerces nécessaires. C’est là bas que nous nous sommes équipés du matériel manquant pour notre séjour en camping et avons fait le plein de course !

 Comme le parc ne possède aucune infrastructure, n’oubliez pas de venir avec votre pique-nique  ! Pour l’eau, pas de soucis, il y a des points où il est possible de s’approvisionner en eau potable. Le mieux est d’avoir dans sa voiture un gros bidon, de le remplir une fois pour toute, puis de remplir en fonction de vos besoin une gourde par personne pour les randonnées.

 

La carte du parc Rocky Mountain

Carte Rocky Mountain National Park

 

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre
    Forme et Beauté
    8 juillet 2014 at 21:02

    Magnifiques photos avec de superbes paysages

  • Répondre
    Cedric
    10 novembre 2014 at 07:49

    Salut!
    Vraiment de très belles photos qui donnent envie de faire un passage dans ce parc. Mais les ours c’est un peu flippant quand même non?
    À bientôt
    Cedric @ pixels du bout du monde

    • Répondre
      Voyager en photos
      10 novembre 2014 at 13:10

      Les ours, on en a beaucoup entendu parlé, mais on n’en a pas vu beaucoup… Heureusement car on aurait sans doute pas été rassurés face à un tel animal !
      A priori si l’on suit bien les conseils de sécurité (stocker la nourriture dans les boites à ours dans la nuit et faire du bruit en randonnée…), il n’y a pas de risque. Les ours sont peureux et ne cherchent pas la confrontation avec l’homme.

    Laisser un commentaire