Colorado USA

Que faire au Rocky Mountain National Park ?

Dès notre atterrissage à Denver, nous avons filé vers le Nord en direction du Rocky Mountain National Parkle Parc National des Rocheuses à 2 heures de route de là.

Pour nous français, ce n’est peut-être pas le parc national américain le plus dépaysant qu’il soit puisqu’il offre des paysages de montagne assez similaire à ce que l’on peut voir chez nous, et pourtant je trouve qu’il mérite le détour :

  • les paysages sont vraiment superbes. Les montagnes sont plus massives et plus anciennes que les Alpes, ce n’est donc pas exactement le même type de paysage
  • il y a de nombreuses randonnées à faire de quelques dizaines de minutes à plusieurs heures avec de nombreux lacs de montagne à admirer.
  • et surtout il possède une faune incroyable et facile à observer ! Je crois que c’est dans ce parc que nous avons vu la plus grande variété d’animaux sauvages : des cerfs, des mouflons, des marmottes,… et tout ça vraiment à quelques dizaines de mètres de nous ! 

Dans cet article, je vous propose de découvrir que faire et que voir à Rocky Mountain National Park.

Que faire et que voir à Rocky Mountain National Park

5 Randonnées faciles pour découvrir Rocky Mountain National Park

Le parc des Rocheuses offre une très grande palette de randonnées : de la balade de quelques centaines de mètres autour d’un joli lac de montagne, à des sentiers réalisables sur plusieurs jours.

Comme nous n’avons que peu de temps, nous avons choisi de réaliser plusieurs petites randonnées, de 20 min à 3 h pour profiter des différents aspects du parc :

  • la région des lacs du côté de Bear Lake
  • la montée au sommet de Dear Mointain pour profiter d’un superbe point de vue.

Les sentiers de randonnées de courte durée sont pour la plupart du côté Est du parc, c’est donc la zone que nous avons le plus parcouru à pied. Nous avons fait le reste en voiture !

Ce qui est bien aux Etats-Unis c’est qu’il y en a vraiment pour tout le monde et pour tous les niveaux. Ils sont également bien plus en avance que nous pour rendre accessible les principaux points d’intérêt aux personnes à mobilité réduite. L’inconvénient pour les autres est que du coup le sentier est bétonné, on perd donc un peu l’aspect nature. Mais vu la quantité de sentiers possibles, je trouve que c’est vraiment une bonne chose que de rendre l’accès à tous à certains sites !

Bref, voici un panorama des randonnées réalisées pendant notre court séjour dans ce beau parc !

Petite balade de Sprague Lake Loop

Distance : 0.9 miles / 1.5 km
Dénivelé : négligeable
Difficulté : Très facile, accessible aux personnes à mobilité réduite

Rocky Mountain - Sprague Lake Loop
Sprague Lake - Rocky Mountain National Park

Le circuit fait le tour d’un petit lac, joli mais pas non plus indispensable. On y croise quelques pécheurs.

Bear Lake Loop

Distance : 0.8 miles / 1.3 km
Dénivelé : négligeable
Difficulté : Très facile, accessible aux personnes à mobilité réduite

Seconde randonnée très facile, un peu plus en altitude, ce qui explique des restes de passage enneigés à la fin juin ! Du fait de la grande accessibilité de ce lac, il y avait vraiment beaucoup de monde sur ce sentier, ce qui retirait un peu l’aspect nature. Beau site, donc mais j’ai préféré les deux balades suivantes où l’on s’enfonçait un peu plus dans le parc ! (C’est à dire, nous quittions les chemins bétonnés pour de sentiers bien balisé en terre battue !)

Bear Lake - Rocky Mountain National Park
Bear Lake - Rocky Mountain National Park

Randonnée à Emerald Lake

Distance : 6 km A/R depuis Bear Lake
Dénivelé : 180 mètres
Difficulté : moyenne

On commence les choses un peu plus sérieuse avec la randonnée qui monte à Emerald Lake. Même si vous ne la faite pas jusqu’au bout, elle vous le coup car on longe au passage plusieurs autres lacs tous très mignons ! C’est assez plat jusqu’au premier lac, puis le chemin monte. C’est un peu fatiguant, mais on est récompensé par la vue assez rapidement !

Le premier panorama nous donne une belle vue d’ensemble sur le petit lac Nymph Lake.

Nymph Lake - Parc National des Rocheuses
Randonnée à Rocky Mountain National Park

Le chemin continue de grimper doucement dans la montagne en longeant un torrent. L’inconvénient de voyager en fin de printemps c’est que la neige devient rapidement assez gênante. Nous n’étions évidemment pas équipés pour cela ! On a bien glissé mais finalement on y est arrivé ! Au bout de 2.5 km, on atteint Dream Lake, un très joli lac tout en longueur. Allez, plus que quelques centaines de mètres et on va découvrir Emerald Lake.

Torrent de Montage dans les Rocheuses
Dream Lake - Rocky Mountain National Park
Randonnée à Dream Lake dans le Parc National des Rocheuses

Nous finissons par atteindre Emerald Lake. Très peu de personnes vont jusque là – et pourtant ce n’est pas difficile. C’est ça la magie des Etats-Unis : un parking bien rempli, des sentiers accessibles blindés, mais en faisant un petit effort, on est récompensé par l’impression d’être seul au monde (hormis les innombrables chipmunks – nos compagnons de route dans les Rocheuses) ! Le lac était encore partiellement gelé. De quoi faire de belles photos avec le soleil se reflétant dans les plaques de glace.

Emerald Lake - Rochy Mountain National Park
Rocky Mountain - Emerald Lake

Randonnée à Alberta Falls

Distance : 2.6 km A/R depuis Bear Lake
Dénivelé : 50 mètres
Difficulté : facile

Il est possible de faire une boucle depuis Dream Lake jusqu’à ces cascades, mais vu la quantité de neige nous avons dû renoncer et repartir depuis Bear Lake pour voir les jolies cascades d’Alberta.

Alberta Falls - Rocky Mountain National Parks
Rocky Mountain National Parks

Deer Moutain Trail

Distance : 6 miles / 10 km
Dénivelé : 330 mètres
Difficulté : moyenne

Cette randonnée ne se situe pas du côté de Bear Lake mais plus au nord, pas très loin de l’entrée côté Estes Park au niveau de Deer Moutain Junction. Nous l’avions choisi pour nous changer des lacs de montagne – bien que très beaux – afin de profiter d’une vue panoramique sur Rocky Moutain National Park depuis un sommet.

Il s’agit d’une ascension assez rapide et pas très difficile car le chemin monte en pente douce à travers la forêt de sapins. Et c’est tant mieux car n’oublions pas : nous sommes en altitude à près de 3000 m : on ressent bien lors des montées que l’oxygène est plus rare, ce qui rend la randonnée un peu fatigante qu’elle le serait à basse altitude !

Au bout d’une heure et demi-environ on atteint le sommet. Attention, la toute fin du chemin n’est pas très bien balisée : il y a une intersection à proximité du sommet avec un escalier en pierre sur la droite et un panneau indiquant Estes Park en face du chemin sur lequel vous êtes – il faut alors prendre l’escalier en pierre. En cas de doute n’hésitez pas à demander votre chemin aux gens que vous croisez en sens contraire !

J’ai bien senti le manque d’oxygène pour la montée de l’escalier ! Mais bon le panorama en vaut la peine non ?

Panorama depuis Deer Mountain
Colibri - Rocky Mountain National Park
Papillon - Rocky Mountain National Park
Panorama sur le parc national des Rocheuses dans le Colorado

Traversée de Rocky Mountain National Park par la route scénique de Trail Ridge Road

Après avoir transpiré un peu dans des randonnées, je vous conseille de parcourir la Trail Ridge Road en voiture. Il s’agit d’une route panoramique (attention fermée de entre fin septembre et fin mai) qui traverse le parc des Rocheuses. Cette route est ponctuée de nombreux arrêts photos – les américains font bien les choses de ce niveau là : parkings bien aménagés, des panneaux explicatifs, parfois on trouve même des toilettes !

Ces arrêts sont variés et tous très beaux. C’est également sur cette route que nous avons le mieux observé la faune des Rocheuses. En effet, au delà de 3500 m environ, les arbres se font rares et les animaux nombreux ! 

Beaver Pound

Premier arrêt Beaver Pound ! Gros gros coup de cœur, même si nous n’avons pas vu de castor ! Nous continuons la route en profitant des nombreux et superbes panoramas ponctuent l’ascension ! Mine de rien, on monte tranquillement jusqu’à plus de 3700 m… Le paysage change peu à peu…

Beaver Pound

Many Parks Curve Overlook

Deuxième arrêt photo dans un virage en épingle à cheveux pour de superbe panorama sur le parc, qui ne sont pas sans nous rappeler ceux que nous avons pu admirer lors de notre randonnée matinale sur le Deer Moutain Trail.

Trail Ridge Road

Forest Canyon Overlook

La route continue de grimper, avant d’arriver à un autre point de vue incontournable de la route scénique : Forest Caynon Overlook qui offre un splendide panorama sur la vallée de Big Thomson River.

Forest Canyon - Rocky Mountain National Park

Toundra Communities Trailhead

et la toundra fini par remplacer les forêts de sapins…

Si vous n’avez pas peur du froid et du vent, que vous aimez les paysages désertiques, je vous conseille de vous arrêter pour parcourir le « Toundra Communities Trailhead« . Ici aussi le chemin est accessible à tous. Le chemin est assez court (1.1 miles / 1.8 km A/R), mais c’est bien suffisant… Avec ses montagnes enneigées, le paysage prend des petits airs d’Islande et mérite bien son nom. Et oui, car la Toundra c’est bien, mais qu’est ce qu’il fait froid ! On troque les T-shirt contre les manteaux et l’on se caille bien ! Néanmoins, le paysage est vraiment extraordinaire et l’on ne regrette pas cet arrêt dépaysant, surtout que l’on observe un troupeaux de mouflons !

Toundra Communities Trailhead - Rocky Mountain
toundra communities trailhead - Rocky Mountain National Park
Toundra Communities Trailhead - Parc national des Rocheuses
Toundra Communities Trailhead
Troupeau de cerfs dans les montagnes rocheuses aux USA
marmotte peu craintive - rocky mountain
mouflons aux abord du Toundra Communities Trailhead

Lava Cliffs Overlook

Avant d’entamer la descente, nous faisons un dernière arrêt à Lava Cliffs, un des rare site du parc national qui présente des roches volcaniques. Ces roches sont très anciennes et furent formées il y a plusieurs dizaines de millions d’années.

Lava Cliffs - Paysage volcanique dans les Rocky Moutain

Après avoir passé le point le plus haut, la route descend dans la vallée pour rejoindre Grand Lake. Il faut conduire doucement car on partage la route avec de grands mammifères peu pressés !

traversée d'animaux sauvages sur la route de Rocky Mountain National Park

Ce côté est plus à l’ombre, mais tout est bien déneigé… Je ne pensais tout de même pas voir autant de neige fin juin !

Congeres au bord de la route - Rocky Mountain National PArk

De nouveau, des troupeaux de biches au bord de la route avant d’atteindre Grand Lake. Autant d’animaux vus en si peu de temps, attention, on pourrait facilement devenir blasé !

troupeau de biches près de Grand Lake à Rocky Mountains

Informations pratiques pour visiter Rocky Mountain National Park

Tarif : pass un jour : 25 USD par voiture. L’entrée au Rocky Moutain National Park est incluse dans le pass America The Beautiful

Horaires : le parc est ouvert toute l’année, 24h/24. Attention toutefois, la route scénique de Trail Ridge Road qui permet de traverser le parc d’Est en Ouest est fermée entre mi-octobre et fin mai.

Le Parc National de Rocky Moutain est l’un des plus visités de tous les Etats-Unis. En été, un service de navettes gratuites permettent de se rendre dans la zone de Bear Lake depuis Estes Park Visitor Center pour limiter les embouteillages et les problèmes de stationnement dans le parc.

En voyageant en la deuxième quinzaine de juin (à cheval sur un week-end), nous avons eu du monde, certes mais aucun embouteillage à signaler. Les parkings étaient bien pleins, mais nous avons toujours pu trouver une place assez facilement et sans attendre.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site internet officiel de Rocky Mountain National Park.

Où dormir à Rocky Mountain National Park ?

Camper dans l’enceinte de Rocky Mountain National Park à Moraine Campground

Nous avions choisi l’option camping. Il est possible – et conseillé – de réserver à l’avance l’emplacement si vous souhaiter passer la nuit dans le parc. C’est la seule solution, le parc ne possédant aucune infrastructure en plus du Visitor Center : pas d’hôtel, pas de supérette, pas de restaurant,…

Nous avons séjourné 2 nuits au Moraine Campground, dans la zone Est du parc de Rocky Mountain, à mi-chemin entre Estes Park et Bear Lake (une zone idéale pour réaliser des randonnées à la journée).

L’emplacement était superbe, en pleine nature, avec une table de pique-nique, un emplacement pour faire du feu de bois et une boite à ours (une grosse boite en fer pour stocker la nourriture durant la nuit afin de ne pas attirer les ours…) :

Les deux inconvénients majeurs quand on campe en tente à Rocky Mountain National Park

la nuit il faisait vraiment froid : la température descendait aux environs de 0°C. Et oui on est en altitude : 2500 – 3000 m ! Même si vous ne campez pas, emportez des vêtements chauds car la température tombe vite dès que le soleil se cache !

les campings disposant de douches sont rares, et celui-ci ne faisait pas exception à la règle. C’est une des difficultés que nous avons rencontrées durant notre séjour dans l’Ouest Américain. Pour cette raison, nous avons souvent fait le choix de dormir dans des hôtels lorsque les prix étaient raisonnables. C’est dommage car le cadre des campings dans les Parcs Nationaux Américains est vraiment extraordinaire ! Visiblement les américains doivent beaucoup plus pratiquer le camping en camping car ou caravane.

Comme le parc ne possède aucune infrastructure, n’oubliez pas de venir avec votre pique-nique  ! Pour l’eau, pas de soucis, il y a des points où il est possible de s’approvisionner en eau potable. Le mieux est d’avoir dans sa voiture un gros bidon, de le remplir une fois pour toute, puis de remplir en fonction de vos besoin une gourde par personne pour les randonnées.

Séjourner dans un hôtel à Estes Park

Si vous préférez voyager tout confort, je vous recommande de vous loger du côté d’Estes Park qui est la ville la plus proche de Rocky Mountain National Park – à seulement 10 minutes de route du Beaver Meadows Visitor Center. C’est une ville très sympa avec un centre-ville plutôt mignon et tous les commerces nécessaires. C’est là bas que nous nous sommes équipés du matériel manquant pour notre séjour en camping et avons fait le plein de course !

Vous y trouverez de nombreux hébergements parmi lesquels le Stanley Hotel, un très bel hôtel historique construit au début du XIXème siècle. Cet hôtel inspira le romancier Stephen King, qui y séjourna en 1974 pour son roman « Shining, l’enfant lumière ».

Stanley Hotel - Estes Park

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

5 randonnées à faire pour découvrir Rocky Moutain National Park dans le Colorado, à 2 heures de route de Denver
Le Guide complet pour visiter Rocky Mountain National dans le Colorado
Le guide complet sur les choses à faire et à voir dans le parc national de Rocky Mountain : randonnée, observation des animaux sauvages, points de vue et route scénique
Le guide

1 Comment

  • Reply
    Cécile
    10 juillet 2014 at 14:44

    Les photos sont magnifiques!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This