Lors d’un de nos nombreux week-ends en Normandie, nous avions eu envie d’explorer la région de Rouen et le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine. On était en mars, il faisait encore un peu froid et le printemps se faisait attendre. C’est dans ces conditions que le dimanche matin, nous nous sommes rendues à l’Abbaye de Jumièges, située à une trentaine de kilomètres de Rouen, réputée pour être “la plus belle ruine de France”.

 

L’histoire de l’Abbaye de Jumièges

Mais avant d’être une ruine, l’Abbaye de Jumièges fut une abbaye majeure, fleuron de l’art roman Normand et l’une des principales réalisations de Guillaume le Conquérant. L’origine de l’Abbaye de Jumièges remonte à 654, mais elle fût détruite par les nombreux raids vikings du IXème siècle attiré par la renommée et la richesse de l’Abbaye. En 841, les vikings pillent et incendient l’Abbaye, poussant les moines à s’enfuir avec les reliques. La paix en Normandie n’est retrouvé qu’en 911 avec la signature d’un accord avec Rollon le chef des vikings lui reconnaissant la propriété de la Normandie. C’est ainsi que ce dernier devient le premier Duc de Normandie. Le monastère reste inoccupé et à l’abandon jusqu’à ce que Guillaume le Conquérant en décide sa reconstruction. Sous son règne, la Normandie connait une période prospère, qui permet la renaissance et l’expansion monastique dans la vallée de la Seine.

A la Révolution Française, l’Eglise se voit dépossédé de ses biens et un terme est mis à la vie monastique. Les derniers moines de Jumièges quittent les lieux. L’abbaye sert de caserne puis est vendue en tant que carrière de pierres. Les bâtiments sont abattus les uns après les autres et tout est déconstruit petit à petit.

Au XVIIIème siècle, avec l’essor de la littérature Romantique, les ruines commencent à fasciner et attirer les plus grands auteurs du Siècle. Jumièges ne fait pas exception et de nombreux auteurs aussi réputés que Victor Hugo, Lamartine, et Geogre Sand s’y rendent pour y puiser l’inspiration. En 1852, les ruines sont achetées par une famille d’agent de change parisien qui décide de les restaurer. Ils construisent à l’entrée du site, la Porterie, un palais néogothique, la Porterie, où se trouve aujourd’hui l’accueil et la billetterie. Autour des ruines, ils aménage un parc à l’anglaise. Le site est classé monument historique en 1918, devient propriété de l’Etat en 1947 et est transféré en 2007 au département de la Seine-Maritime.

porterie - Entrée de l'Abbaye de Jumièges

 

Visite de l’Abbaye de Jumièges

J’ai visité l’Abbaye en Jumièges en mars 2013 en suivant une visite guidée. J’ai cru comprendre que l’organisation des visites avaient changé. Je ne sais pas s’il y a encore des visites guidées, mais par contre la visite inclut aujourd’hui l’utilisation d’une tablette 3D à réalité augmentée qui permet de visualiser ce que pouvait être l’Abbaye à l’époque de sa splendeur.

Malgré le fait que l’Abbaye soit détruite, ses ruines restent vraiment impressionnantes, notamment car les deux tours de l’Eglise de Notre Dame, le principal monument de l’Abbaye sont encore debout.

 

visiter l'Abbaye de Jumieges
Ruines de l'Abbaye de Jumièges

 

Abbaye de Jumièges - Seine Maritime

Nef de l'Abbaye de Jumièges
Ruines de l'Abbaye de Jumiège

Derrière l’Eglise Notre-Dame, qui est l’Eglise principale de l’Abbaye de Jumiège, se trouve les ruines de l’Eglise Saint-Pierre qui est plus ancienne et remonte au IXème siècle. Il s’agit de l’unique exemple d’architecture normande de l’époque de Charlemagne qui est survécu aux raids normands. Cette architecture normande carolingienne se caractérise notamment par les médaillons en creux taillés dans la roche et les baies géminées (des arcades groupées par deux séparées par une colonnette).

Abbaye de Jumièges

detail Eglise Saint Pierre de Jumièges

 

Informations pratiques pour visiter l’Abbaye de Jumièges :

Tarifs :  plein tarif : 7.50 € (du 1/03 au 31/10/2019), 6,50 € (du 01/11/2019 au 28/02/2020) / 5,50 € (sur présentation d’un justificatif, personnes de +65 ans, opérations spécifiques)

Horaires : tous les jours de 9h30 à 18h30 du 15 avril au 15 septembre ; de 9h30 à 13h et de 14h30 à 17h30 du 16 septembre au 14 avril. Dernière entrée 30 min avant la fermeture

Fermée les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

Nous avions visité cette abbaye en 2013. A cette époque, une visite guidée en français était incluse dans le prix du billet d’entrée, avec départ toutes les heures. Je ne sais pas si c’est encore le cas, mais si vous avez la possibilité de faire visite avec un guide, je vous le recommande. Celui-ci était passionné de l’abbaye, et nous vraiment apporté pleins d’informations sur le monument et son histoire.

Retrouvez toutes les informations pratiques à jour sur le site internet de l’Abbaye de Jumièges

 

logo en France Aussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs » et « le blog du mois » c’est-à-dire celui de Dora du blog Arpenter le Chemin qui a choisi le thème : «Gothique».

 

Concours !

Livre Gallimard Mont Saint Michel

Ce mois-ci, en partenariat avec Gallimard, l’équipe #EnFranceAussi à le plaisir d’offrir à nos lecteurs l’Encyclopédie du Voyage sur la Baie du Mont Saint-Michel.

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit, avant le 30 novembre :

  • de commenter sur un des articles du rendez-vous,
  • et de commenter la page Facebook des Rendez-vous #EnFranceAussi (en indiquant également quel blog vous avez commenté)

Bonne chance à tous !

(Le règlement du concours est disponible ICI)

 

Si vous avez aimé cet article, épinglez le sur Pinterest !

Visite de l'Abbaye de Jumièges