Afrique Madagascar

Visiter le Parc national de Ranomafana et observer les lémuriens

La visite du Parc National de Ranomafana fût l’un des moments fort d’un voyage à Madagascar. Avec ses 41 000 ha de forêt tropicale humide, il fait partie de l’ensemble des forêts humides de l’Atsinanana classé dans la liste du patrimoine en péril de l’UNESCO en raison des coupes illégales de bois et du braconnage visant les lémuriens. Autant vous dire que j’attendais avec impatience ma journée dans ce parc à la rencontre des lémuriens.

Le Parc de Ranomafana se trouve à 230 km au sud d’Antsirabé et à et 60 km de Fianarantsoa. Néanmoins du fait de la mauvaise qualité des routes malgaches, il faut compter environ 8 heures de trajet depuis Antsirabé. Ainsi, c’est un parc qui se mérite, surtout dans notre cas puisque pour une journée de randonnée, nous avons fait 2 jours de route aller/retour depuis Antsirabe où nous étions basés dans le cadre d’un voyage solidaire.

Parc National de Ranomafana - Madagascar
Parc National de Ranomafana - Madagascar
Point de vue sur le parc National de Ranomafana - Madagascar

Randonnée avec un guide dans le Parc National de Ranomafana pour observer les lémuriens

Les lémuriens sont des primates endémiques à Madagascar. Autant vous dire qu’il était inenvisageable pour moi de me rendre sur cette île sans aller les observer dans leur milieu nature. On peut observer différentes espèces de lémuriens dans l‘Île de Madagascar, mais donc notre cas, la solution la plus simple était le Parc National de Ranomafana, car il s’agissait du plus proche d’Antsirabe.

Pour cette journée d’excursion, nous devons nous lever tôt pour optimiser nos chance de les voir. En effet, le matin, les lémuriens descendent des arbres pour se nourrir, ce qui les rend plus facilement observable. Puis lorsque le soleil est trop haut dans le ciel et que la température devient trop élevée, ils vont se cacher et on ne les voit plus.

C’est pourquoi je vous conseille de faire la balade à la recherche des lémuriens dès l’ouverture du parc.

Le Parc National de Ranomafana propose plusieurs circuits de balade en fonction de la durée. Cela va de quelques heures à un bivouac de plusieurs jours. Seuls les circuits les plus longs vous permettront de découvrir la forêt primaire (la partie de la forêt n’ayant jamais été exploitée par l’homme). Il y a un guide par groupe de 4 personnes. L’avantage d’être ainsi en petits groupes est de pouvoir approcher facilement les lémuriens. En vous déplaçant doucement et sans bruit, vous pourrez les observer à quelques mètres seulement ! Des pisteurs repèrent les emplacements des lémuriens et les indiquent à vos guides, ce qui permet d’en voir quasiment à coup sur !

Nous étions en voyage organisé aussi nous avons suivi le groupe pour faire une randonnée de 4 heures durant laquelle nous avons pu observer 3 espèces différentes de lémuriens : le lémur doré, le lémur fauve et le lémur bambou. Nous avons de la chance d’avoir pu observer des lémurs dorés, ceux-ci sont les plus rares du parc de Ranomafana. Ils étaient assez craintifs et restaient en haut des arbres. Avec le contre-jour il était ainsi assez difficile d’admirer les reflets dorés de son pelage.

deux lémurs fauves dans la forêt de Ranomafana
Lemur doré - PArc de Ranomafana - Madagascar
Lemur Bambou - Ranomafana - Madagascar
Lemurien - Parc de Ranomafana - Madagascar

J’en profite pour rappeler ce qui devrait être une évidence, mais il ne faut pas nourrir (ni toucher!) les lémuriens. Ceux-ci doivent rester sauvages et ne doivent pas associés l’homme à une source de nourriture, pour ne pas les déstabiliser, les rendre malade ou les habituer à l’homme et ainsi les rendre encore plus vulnérables au braconnage.

Lors d’une visite du parc de Ranomafana, portez des pantalons longs. Il s’agit d’une forêt tropicale. Si vous ne souhaitez pas avoir la mauvaise surprise de vous retrouvez avec des sangsues sur les mollets, portez des vêtements couvrants, si possible avec un élastique au bout (sinon elles se faufilent par dessous les coquines !). Sinon, comme le ridicule ne tue pas, remontez vos chaussettes sur le bas de votre pantalon et ainsi vous serez tranquille pour la balade !

Outre les lémuriens, le parc de Ranomafana possède une faune et une flore riche et des paysages à couper le souffle ! Après une matinée consacrée à l’observation des lémuriens, nous retournons à l’hôtel pour prendre le déjeuner, puis nous repartons pour une petite randonnée afin de découvrir un autre aspect du parc et l’impressionnante cascade de Ranomafana. Cette seconde randonnée a été réalisée en bordure du parc, à la frontière entre les rizières et les habitations, et la forêt secondaire.

dans le village de Ranomafana
paysage du parc national de Ranomafana
fleur de bananier
lézard coloré
fleur colorée
Randonnée pour aller voir la cascade du parc de Ranomafana
Cascade dans le parc national de Ranomafana - Madagascar

Le soir, nous aurions dû repartir pour une dernière excursion nocturne pour partir à la recherche d’Aye-Aye, un lémurien noctambule. Mais le déluge s’abat sur la forêt annulant ainsi la sortie. Nous aurons quand même eu de la chance avec la météo puisque notre journée à Ranofamana fût la seule journée de notre voyage à Madagascar où le déluge ne s’est pas abattu dès 13-14h.

Une autre attraction de Ranomafana est sa piscine thermale (en malgache Ranomafana signifie « Eau Chaude »). Si contrairement à nous, vous ne vous y rendez pas un mardi, jour de sa vidange hebdomadaire, vous pourrez y piquer une tête bien méritée !

La cascade de Namorona

Avant de repartir vers Antsirabe et de faire un dernier au-revoir à Ranomafana, nous faisons un dernier arrêt photo à la cascade de Namorona située au bord de la route.

Cascade de Namorona - Ranomafana

Où dormir et où manger à Ranomafana ?

Nous avons séjourné deux nuits à l’Hôtel Manja idéalement placé à proximité du parc de Ranomafana. L’hôtel était tout à fait correct, bien qu’un peu défraîchit. Nous avons séjourné dans des bungalows dans un jardin verdoyant duquel on a une superbe vue sur les collines de Ranomafana et la rivière.

C’est aussi dans cet hôtel que nous avons pris nos repas. Par contre ce n’est pas forcément une adresse que je vous recommande puisque c’est le seul jour de mon voyage à Madagascar où mon conjoint et moi avons été malade (heureusement cela n’a duré qu’une nuit et ne nous a pas empêché de profiter de notre journée de randonnée le lendemain !).

Hotal Manja - Parc Ranomafana

Informations pratiques pour visiter le Parc National de Ranomafana

L’accès au Parc National de Ranomafana coûte 55 000 Arias/adulte et 25000 Arias/enfant, un tarif auquel il faut ajouter les services d’un guide pour la visite. Toutes les visites doivent être obligatoirement accompagnées par un guide local. Le tarif dépend du circuit que vous souhaitez faire. Vous trouverez les informations sur le site officiel du parc.

A lire aussi

Retrouvez par ici mes autres articles sur les choses à voir et à faire à Madagascar :

Demander par ici un devis gratuit pour un voyage à Madagascar 100% personnalisable auprès d’Evaneos

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Visiter le Parc National de Ranomafana à Madagascar pour observer les lémuriens dans leur milieu naturel

1 Comment

  • Reply
    LadyMilonguera
    6 janvier 2014 at 09:38

    Ah la la… les parcs malgaches… pour ma part, l’un d’entre eux, situé au nord ouest, s’est révélé tout à fait épique à découvrir, avec un guide totalement amateur et un chauffeur qui a décidé de nous laisser en plan à la fin de la journée 😉

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This