Islande

Hallormsstaður : randonnée à cascade d’Hengifoss et forêt d’Eglisstaðir

Après notre balade au lac glaciaire du Jökulsárlón, nous continuons notre tour de l’Islande en suivant la route 1 jusqu’à Djupigovur. Notre programme n’est pas défini. Nous hésitons entre la région d’Hallormsstaður, poura admirer la belle cascade Hengifoss, ou la région des fjords de l’est nos cœurs balancent. Notre seule contrainte est d’arriver à Eglisstaðir le soir même pour déposer à l’aéroport un ami qui accompagnait pour la moitié de ce voyage. Finalement, c’est la météo qui choisira pour nous…

Djupivogur : petit port de pêche de l’est de l’Islande

Nous passons la nuit au camping de Djupivogur. On a un peu peur quand on réalise qu’il est collé à l’aérodrome. Cependant, on ne pourra pas dire que l’on a été dérangé par la circulation aérienne ! Ce terrain à l’air peu utilisé, et en tout cas pas cette nuit là ! Le camping est petit mais possède une maison-abri permettant de cuisiner et dîner au chaud. La météo ne s’améliorant pas le lendemain matin nous ne nous éterniserons pas dans ce petit port de pêche pourtant fort sympathique.

Port de Djupivogur - Islande

On continue la route vers les fjords de l’est, mais la météo devient exécrable : le brouillard est tellement épais que l’on voit à peine la rive opposée. Sans grande conviction, nous décidons alors de poursuivre vers le nord, du côté du lac Lagarfjot juste au sud d’Eglisstaðir, où nous avons repérés quelques randonnées sur le guide Rother. La route 1 faisant un détour le long des fjords du sud est, nous coupons par la petite route n°939 bien sinueuse qui grimpe sec (mais praticable avec les voitures « normales »)… On gagne en kilomètres, mais pas forcément en temps…

En Islande, les nuages sont incroyablement bas. La route grimpe, un peu, c’est sûr, mais ce n’est les Alpes non plus. Pourtant très vite, nous laissons derrière nous les nuages coincés par la colline et nous retrouvons un ciel bleu aussi incroyable qu’inespéré ! Nous voilà remotiver pour chausser les chaussures de randonnée !

lac lagarfljot - Islande

Un dicton islandais dit « si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends 5 minutes« , nous avons plutôt expérimenté celui ci « si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, déplace toi de 20 km » (ne fonctionne pas à tous les coups hélas).

Clairement, ce jour-ci j’ai regretté de n’avoir emmené avec moi ni de Tshirt manches courtes, ni crème solaire. Incroyable mais vrai : en Islande, j’attraperais des (petits) coups de soleil ! 

 

Randonnée à la cascade Hengifoss

Difficulté : facile au début, moyen sur la fin (mais pas obligé d’aller jusqu’au bout pour bien profiter de la cascade)

Distance : 5km

Durée : 2h A/R

Dénivelé positif : 250 m

Si cette randonnée nous avait été indiquée dans le fameux guide Rother (randonnée n°18), elle est facile à trouver et à réaliser : il suffit de se garer au niveau du parking situé sur la rive opposée au village d’Hallormsstaður. La cascade d’Hengifoss est indiquée. Il n’y a qu’un seul chemin, impossible donc de se perdre : il suffit de remonter le petit ruisseau.

IMGP9694

Sur le chemin en montant, n’hésitez pas à vous retournez pour profiter d’une belle vue sur le lac et LA SEULE forêt d’Islande située sur l’autre rive du lac !

IMGP9676

A mi-chemin du parcours, une première cascade jaillit d’une paroi en colonnes de basalte : c’est Litlanesfoss.cascade Litlanesfoss

Puis, au bout d’1 heure de marche environ, on atteint la cascade d’Hengifoss, qui avec ses 118 mètres de hauteur, est une des plus grandes d’Islande ! Ce qui fait sa particularité – et sa beauté – c’est la paroi derrière laquelle elle s’écoule, constituée d’une alternance de couches noires (des cendres volcaniques) et rouges (argile).cascade Hengifoss

cascade Hengifoss

 

Randonnée dans la forêt d’Hallormsstaður

vue sur le lac de Lagarfljot et le village d'Hallormsstadur

Le guide Rother propose deux petites randonnées sur la rive opposée à la cascade Hengifoss dans la seule et unique forêt d’Islande. Pour des raisons de timing (contrainte de l’avion à Eglisstadir, nous ne ferons qu’une courte balade dans la forêt jusqu’à un point de vue sur le lac).

L’absence d’arbre en Islande n’est pas récente : à partir de la colonisation de l’île par les vikings, l’exploitation forestière à outrance associée à de nombreux cataclysmes entraîne la disparition totale des arbres sur l’île.

Ce n’est qu’à partir du début du XX° siècle que l’on tente quelques expériences de reboisement. Mais il faut encore attendre 50 ans pour que de véritables actions de reboisement soient mises en place. Aujourd’hui, la forêt d’Hallormsstaður, qui s’étend sur 2300 hectares, est un exemple réussit de reboisement en Islande !

IMGP9697

Ce ne sera sans doute pas la randonnée la plus dépaysante du séjour, mais avec ce temps superbe, le panorama sur le lac vaut quand même le coup !

 

>> Retrouvez parc ici, l’itinéraire de mon séjour de 2 semaines en Islande

>>  et par ici, mes conseils pour pratiquer le camping en Islande

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

1 Comment

  • Répondre
    LadyMilonguera
    8 février 2015 at 18:05

    Les paysages de cette randonnée sont vraiment superbes !!!

  • Laisser un commentaire