J’ai reçu en vue d’un test pour le blog, la nouvelle gourde isotherme d’Hydroflask spéciale café (enfin pour moi cela sera spécial thé et tisane puisque je ne bois pas de café) : la gourde Hydroflask Flex Sip Lid. Les gourdes isothermes sont particulièrement pratiques en hiver lors des longues randonnées en raquettes ou en ski de fond où s’hydrater est important mais où l’on a pas encore de boire de l’eau glacée !

Hydroflask est une marque américaine spécialisée dans la création et la fabrication de bouteilles et sacs isothermes et proposent également des mugs adaptés pour les besoins du voyage.

Dans cet article, retrouvez mon test complet et mon avis sur la gourde isotherme Hydroflask Flex Sip Lid.

Présentation de la gourde Hydroflask Flex Sip Lid

La gourde Hydroflask Flex Sip Lid est une gourde en acier inoxydable et existe en plusieurs formats 12 oz (355 ml) ou 16 oz (473 ml) et dans de nombreuses couleurs. Son système de fermeture est complètement étanche, ce qui permet de la glisser sans soucis dans son sac à dos.

La gourde est isotherme, elle propose de garder les boissons chaudes pendant 12h et les boissons fraîches pendant 24h. L’ayant reçue fin décembre 2020, je n’ai testé que sa capacité à maintenir les boissons au chaud lors de randonnées hivernales. Je ferais une mise à jour de cet article le moment venu pour tester sa capacité à garder les boissons au frais.

Son bouchon en plastique noir est équipé d’une petite ouverture (qui s’ouvre et se ferme en vissant) qui permet de siroter sa boisson. Attention à ne pas se brûler car avec ce type d’ouverture, il est difficile de savoir à quelle température est le contenu (mais permet d’éviter que la boisson ne se refroidisse trop vite).

Les points forts de la gourde Hydroflask Flex Sip Lid

Une technologie d’isolation performante et compacte

La technologie d’isolation TempShield développée par Hydroflask est vraiment géniale car très compacte. Le point faible de nombreuses gourdes isothermes, est que l’on transporte un équipement volumineux pour une toute petite quantité de liquide. Ce n’est pas le cas avec Hydroflask, et c’est pour moi son principal point fort, surtout en randonnée ! Avant cette gourde, je ne transportais jamais de gourde isotherme avec moi, car je ne trouvais que cela ne valais pas le coup.

Des matériaux de qualité et sans danger pour la santé

Les gourdes Hydroflask sont en acier inoxydable. Seul le bouchon en plastique est il est sans BPA et sans phtalates. Je trouve sa matière douce et confortable. La composition de la gourde est d’autant plus importante lorsque l’on utilise une gourde pour boire des boissons chaudes puisque les plastiques migrent plus facilement dans les liquides chauds. Avec les gourdes Hydroflask, pas de soucis de ce côté-là.

A première vue, le produit semble solide et durable. Il me faudrait faire un retour après une plus longue période de test pour le confirmer.

Son format pratique et une étanchéité parfaite

Je trouve la gourde très pratique avec sa poignée qui la rend facile à manipuler et à accrocher. Sa taille est également parfaite car elle s’adapte parfaitement dans les porte-bidons de vélo. Je l’ai testé également pendant une balade hivernale à vélo et je peux vous dire que cela faisait du bien d’avoir une boisson bien chaude pour se réchauffer pendant ma pause !

L’étanchéité parfaite est un critère incontournable pour les gourdes de voyage, puisque je les glisse dans mon sac à dos à côté de mon matériel photo. J’ai bien sûr vérifié la bonne étanchéité du produit à la maison avant de l’emmener en randonnée. De ce côté-là aucun problème !

Facilité de nettoyage et d’entretien

Un autre point fort est sa large ouverture qui se dévisse la rend facile à nettoyer. De plus, son bouchon se démonte facilement et l’on peut ainsi en nettoyer les moindres recoins si besoin.

Ses points faibles

Un poids relativement élevé

La gourde Hydroflask Flex Sip Lid est relativement lourde (334 g pour le modèle 16 oz). Cela convient tout à fait pour une randonnée de quelques heures ou à la journée, ou une sortie à ski, mais je ne pense pas que je l’emmènerais avec moi sur une randonnée itinérante de plusieurs jours. Si le poids est l’un des critères essentiels pour vous, il faut mieux choisir les modèles Trails Series, qui est à la fois de plus grande contenance (à partir de 24 oz. / 710 ml) et plus léger (283g pour le 24 oz).

De mon côté pour réduire le poids au maximum dans les randonnées itinérantes, je préfère utiliser des systèmes de poche à eau pas du tout isotherme (et qui donne un goût de plastique à l’eau), mais pour le coup ultra léger. Clairement, ce n’est plus le même produit, à vous de voir vos priorités entre le poids et le goût ^^.

Un prix relativement élevé

Je n’ai rien à redire (hormis peut-être la promesse annoncée des 12 h de maintien au chaud des boissons qui me semble à relativiser) sur le produit qui est de très bonne qualité. Toutefois, je constate qu’Hydroflask se positionne sur un niveau de prix supérieur à la plupart des autres gourdes isothermes disponibles sur le marché.

Il faut compter autour de 34 € pour le modèle 16oz de la gourde Hydroflask Flex Sip Lid, ce qui est plus élevé que les concurrents. Son prix plus élevé s’explique néanmoins par la qualité du produit qui se positionne en produit haut-de-gamme. Je n’ai pas testé la totalité des gourdes isothermes proposées par le marché, mais c’est à ce jour la gourde isotherme la plus compacte que j’ai pu voir.

Cette gourde me parait toutefois de très bonne qualité et cela peut justifier l’écart de prix.

Garder la boisson au chaud pendant 12h, promesse tenue ?

La promesse de cette gourde est de maintenir la boisson au chaud pendant 12 heures, sans plus de précision. C’est sûrement vrai pour une utilisation au bureau par exemple. Mais lorsque l’on soumet la gourde à une température extérieure très froide, ce n’est pas le cas.

J’ai testé la gourde en conditions “extrêmes”, en la laissant dans les poches externes de mon sac à dos au ski. Dans ces conditions, on est plutôt sur du 4 à 6 h, et clairement si vous avez mis de l’eau bouillante, après plusieurs heures, celle-ci sera juste de chaude à tiède (cela dit c’est pas plus mal pour ne pas se brûler).

Ranger sa gourde à l’intérieur de son sac à dos, permet de la protéger du vent et ainsi le contenu se refroidit moins vite. Personnellement, je n’ai pas besoin de garder ma boisson au chaud pendant 12 heures. J’ai besoin que ma boisson soit chaude pour 4 à 6 heures grand maximum, ce qui est la durée maximale de mes sorties (et encore, je bois avant car j’aime bien avoir ma boisson chaude pour le déjeuner). A ce moment là, la boisson n’est plus brûlante (mais clairement ce n’est pas ce que je souhaite), mais elle est vraiment bien bien chaude.

Attention, si vous commencez à boire dans votre gourde, le contenu restant se refroidira forcément beaucoup plus vite puisque l’air chaud à l’intérieur de votre gourde sera remplacé par de l’air froid, qui occupera alors un volume de plus en plus important et entrainera un refroidissement de votre boisson indépendemment de la qualité de la gourde.

Pour conclure, j’ai été très satisfaite de ce produit qui m’a accompagné sur toutes les sorties hivernables que ce soit en randonnée raquettes, en ski de fond ou encore à vélo !

La gourde m’a été offerte par Hydroflask pour ce test. Néanmoins, cela n’impacte pas mon avis sur le produit et les opinions exprimés dans cet article sont les miens.