Asie Turquie

Une semaine en Cappadoce : les incontournables

Fin septembre, j’ai passé une semaine de vacances en Turquie et plus particulièrement en Cappadoce. Même si la plupart des touristes visitent cette région en quelques jours, je trouve qu’une semaine est la durée idéale pour avoir un bon aperçu des merveilles de cette région riche en phénomènes géologiques et en histoire.

Comme vous allez le voir dans mon petit bilan du séjour, la Cappadoce possède un grand nombre de points d’intérêts, qui sont en plus assez variés. J’ai vraiment adoré parcourir cette région en randonnée et m’arrêter en chemin pour visiter des villages troglodytes, caravansérails et églises troglodytes rupestres ! Ce que je vous présente ici n’est qu’une toute petite partie de ce que j’ai pu voir !

Dans un second article, découvrez mes bonnes adresses, et notamment à Avanos, un point de chute idéale, moins touristique et plus authentique que Göreme pour rayonner dans la région.

Les formations géologiques extraordinaires

Quand on pense à la Cappadoce, on pense souvent d’abord à ce paysage si particulier sculpté par l’érosion avec en autres les cheminées de fée.

Cheminées de fée en Cappadoce - Turquie

 Ce paysage a été formé par la forte activité volcanique qu’a connu la région : les particules volcaniques se sont solidifiées différemment formant des roches plus ou moins friables. L’érosion a ensuite fait son travail en creusant les roches les plus tendres pour donner le paysage que l’on peut observer aujourd’hui.

 

Les villes troglodytes

Quand on pense à la Cappadoce, on pense également à ses nombreuses constructions troglodytes. En effet, les habitants ont profité de la roche tendre à leur disposition pour y creuser leurs habitations. Il existe un peu partout des habitats troglodytes, comme ici dans la falaise de Cavusin :

village troglodytes - falaise de Cavusin - Cappadoce

Ces habitations ont été utilisées jusque dans les années 60 où un important tremblement de terre a détruit la plupart des maisons. Les habitants ont alors délaissé ce type d’habitat au profit de maisons traditionnelles.

Les villages de la Cappadoce sont donc souvent construits sur le modèle suivant : au centre un ancien village troglodytes en ruine autour duquel se sont développées des maisons traditionnelles. Sur cette photo du village de Mustafapasa, on distingue nettement les anciens habitats troglodytes abandonnés au premier plan et un village traditionnel au second plan.

village de Mustafapasa en Cappadoce

 

Néanmoins, à Göreme (capitale touristique de la Cappadoce), des hôtels troglodytes (souvent de luxe) ont été construits dans les cheminées des fées :

hotel troglodytes à Göreme - Cappadoce

 

Les châteaux troglodytes de Cappadoce

Pour se défendre contre les invasions, les habitants ont construits 2 châteaux défensifs dans des pitons rocheux : un à Ortahisar et l’autre à Uchisar. J’ai visité le château d’Ortahisar uniquement (je pense qu’ils sont assez similaires donc ça ne vaut pas forcément le coup de les voir tous les deux).

chateau troglodyte d'Ortahisar - cappadoce

 

Ces deux châteaux sont assez proches car du haut d’Ortahisar on peut voir celui d’Uchisar :

vue sur le chateau d'Uchisar depuis Ortahisar - Cappadoce

Hélas, nous n’avons pas vraiment choisi le bon jour ni le bon moment puisque le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous… Et une fois là haut, une violente averse orageuse nous est tombé dessus… Heureusement celle ci fût de courte durée et j’ai quand même pu profiter un peu du panorama et pu faire quelques photos !

 Je déconseille la visite de ce château aux familles avec de jeunes enfants car parfois il faut un peu escalader pour avancer. Il y a des échelles sans forcément des rampes adaptées. Vu qu’en plus pour nous il pleuvait certains passages étaient un peu glissants. Si en plus vous avez le vertige, mieux vaut alors rester en bas.

 

Les villes souterraines de Cappadoce

Pour se défendre contre les invasions, les habitants de la Cappadoce ont également créé des villes souterraines qui consistent en de véritables labyrinthes souterrains de plusieurs étages. Tout était prévu pour pouvoir y séjourner pendant une durée assez longue.

Quand les habitants s’y réfugiaient, ils refermaient le passage avec d’énormes meules de plus d’un mètre de diamètre comme sur la photo ci dessous.

ville souterraine de Kaymakli - Cappadoce

Sur les 200 sites répertoriés dans la région, 5 se visitent. Les plus impressionnantes sont celles de Derinkuyu et de Kaymakli. Ces villes étant conçues suivant le même modèle, je pense qu’il faut en visiter au moins une mais pas forcément plus.

 

Les vallées de pigeonniers

Bien que celles-ci soit moins connues que les vallées de cheminée de fée, il existe de nombreuses vallées de pigeonniers en Cappadoce. Il est pourtant vraiment agréable de s’y promener. Ceux ci avaient été construits dans le but de récupérer la fiente des pigeons qui étaient ensuite utilisée comme engrais. Ce ramassage avait lieu une fois par an. Posséder un grand nombre de pigeonniers étaient alors synonyme de richesse : plus on avait d’engrais, plus la production agricole était importante et plus on obtenait de revenu !

pigeonnier troglodyte en Cappadoce

 

Afin d’attirer les pigeons, certaines ouvertures étaient ornées de décorations polychromes, souvent avec du rouge.

décoration polychrome d'une ouverture de pigeonnier - cappadoce

Ces pigeonniers ont été utilisés jusque dans les années 60. La fiente de pigeon a ensuite été délaissée avec l’arrivée des engrais chimiques, et ces lieux ont été abandonnés.

 

pigeonnier troglodyte

Les églises rupestres de Cappadoce

Entre le VIII° et XIII°, la région a accueillie une communauté monastique byzantine, qui a réalisé un peu partout des églises troglodytes dans lesquelles persistent (ou non) certaines fresques. Les plus belles se trouvent au canyon d’Ihlara et au musée en plein air de Göreme.

fresque eglise rupestre cappadoce

Les caravansérails

La Cappadoce étant située sur la route de la soie, la région possède également plusieurs caravansérails qu’il est possible de visiter. Nous avons découvert celui de Sahiran construit au XIIIème siècle par un souverain seldjoukide. Celui ci a été complètement restauré au XXème siècle, ce qui explique son excellent état. Sur la photo ci-dessous, on distingue nettement la partie ancienne et la partie restaurée dont les pierres sont beaucoup plus claires et beaucoup plus lisses !

cour d'un caravenserail en cappadoce - Turquie

 

Le canyon d’Ilhara

Le canyon d’Ihlara est situé du côté de Güzelyurt (et donc un peu excentré par rapport aux sites les plus touristiques de la Cappadoce), mais mérite vraiment le détour.

Ce canyon de 16 km de long est né à la suite d’éruptions volcaniques. Le paysage diffère un peu du reste de la Cappadoce, car il n’y a pas de cheminée de fée (sauf sur la fin du côté de Selime). L’intérêt principal de ce canyon est son grand nombre d’églises troglodytes : une quinzaine d’entre elles peuvent encore être visitées aujourd’hui.

canyon d'Ihlara - cappadoce - Turquie

Le canyon d’Ihlara débouche sur le monastère de Selime. Il s’agit encore une fois d’un monastère troglodyte construit dans des cheminées de fée. C’est un site finalement assez peu connu à cause de son éloignement de Göreme, mais extraordinaire et qui vaut vraiment le coup ! (Le tarif de la visite est compris dans le prix du billet pour le canyon d’Ihlara).

Cathedrale de Selime - Cappadoce - Turquie

 

 Le grand lac salé de Tuz Golü

Ce grand lac salé est situé un peu au nord de la Cappadoce sur la route d’Ankara. Nous nous y sommes arrêtés à l’aller car il était sur notre route. Il s’agit d’une étendue de sel à perte de vue sur laquelle il est possible de marché (peut être pas partout – je suppose qu’à un moment donné on tombe sur de l’eau).

Nous avons assister au coucher de soleil, ce qui était vraiment magique !

Lac Salé de Tuz Colu en Cappadoce - Turquie

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Découvrez les incontounables de Cappadoce : villes souterrains, maisons troglodytes, églises rupestres...

You Might Also Like

7 Commentaires

  • Répondre
    LadyMilonguera
    7 décembre 2014 at 17:40

    Ça donne envie d’y passer un petit séjour…

  • Répondre
    Christopher
    12 décembre 2014 at 05:44

    Ha, le Canyon d’Hilara et l’exploration d’une ville souterraine (et en particulier les petits couloirs non éclairés) restent parmi les meilleurs souvenirs de ma découverte de la Cappedoce !

    Et toi parmi tous ces lieux quel serait ton coup de cœur ?

    • Répondre
      Voyager en photos
      12 décembre 2014 at 09:31

      Dur de choisir une site préféré ! J’ai beaucoup aimé randonner dans les vallons du Parc National de Göreme ! Finalement peu de gens s’aventurent plus loin que les sites touristiques principaux !

  • Répondre
    Solene
    23 mars 2015 at 09:02

    Aaah la cappadoce une région de Turquie qui me fait vraiment envie ! C’est facile de s’y rendre depuis Ankara et pars sur place il y a des transports en commun ou il vaut mieux louer une voiture ? A bientôt solene

    • Répondre
      Voyager en photos
      23 mars 2015 at 10:40

      Depuis Ankara, il y a quand même 3 à 4 heures de route.
      C’est pourquoi je te conseille d’arriver plutôt par l’aéroport de Kayseri qui est beaucoup plus proche – moins d’une 1 heure de route d’après mes souvenirs (dans les 2 cas, tu as forcément une escale à Istanbul).
      Le mieux est de louer une voiture : les routes sont bien entretenues et il n’y a pas énormément de monde.
      Sinon sur place il y a des transports en commun mais ils ne sont pas très fréquents et ne te permettent pas d’aller partout (ils desservent plus les villes que les zones sympas pour se balader).
      Bref louer une voiture c’est le mieux ! Et c’est la solution pour laquelle opte un grand nombre de voyageurs en indépendant !

  • Répondre
    Vylenefermiere
    11 avril 2015 at 17:17

    J’y serai dans 2 semaines. Je regrette de ne pas aller voir le lac salé. Merci pour ton bel article.

    • Répondre
      Isabel
      19 mai 2015 at 22:40

      Bonjour Vylenefermiere,
      Comment s’est passé votre séjour en Turquie?
      Avec mon copain nous voulons y aller en septembre mais quand on en parle autour de nous c’est plutôt la douche froide (question sécurité avec tout ce qui se passe en ce moment). Nous voulons faire une semaine au Capadocce, soit en voyage organisé (comme décrit dans ces articles sur la Turquie – super d’ailleurs!) soit en indépendant avec une voiture de location pour en profiter un maximum.
      Merci de votre réponse et j’espère que votre séjour s’est merveilleusement bien passé!

    Laisser un commentaire