Je n’ai fait qu’une croisière dans ma vie et quelle croisière : la descente du Nil en Egypte. Quel bonheur que de voir les paysages défiler sous nos yeux et de se réveiller chaque jour dans un nouveau port avec un nouvel endroit à découvrir !

Si je devais faire une croisière en Méditerranée en 2020, voici quel serait mon itinéraire idéal.

 

Marseille

Je partirais du port de Marseille, une ville fascinante, passionnante et parfois mal-aîmée. Il faut dire que les charmes et les trésors de Marseille sont jalousement gardé et qu’il faut prendre le temps de découvrir la ville et notamment l’est de la ville qui se nichent au début du massif des Calanques et qui n’est pas extrêmement facile d’accès. Ces dernières années, Marseille a connu de grands travaux qui ont bouleversé le visage de son centre-ville avec quelques belles réalisations comme la piétonisation du Vieux-Port et la construction du Mucem.

Marseille mérite à elle seule au moins 2 ou 3 jours de visite !

Le Vieux Port de Marseille

 

Le Parc Naturel Régional de la Camargue

Le premier arrêt serait pour découvrir le Parc Naturel Régional de la Camargue. Je n’y suis allée qu’une fois il y a bien longtemps lorsque j’habitais à Martigues. J’aimerais y retourner pour voir les chevaux sauvages fougueux et les flamands roses ! J’avais été dans un parc ornithologique à cette époque mais comme vous le voyez, cela ne devait pas être à la bonne saison car il n’y avait que très peu d’oiseaux ! Ce n’était également pas le parc le plus intéressant car au Pont de Gau par exemple, on peut observer de nombreux oiseaux – dont les incontournables flamands roses – toute l’année !

D’ailleurs, j’avais prévu d’y retourner spécialement au printemps pour un stage photo mais malheureusement le COVID est passé par là 🙁

Camargue

Sète

Le bateau se dirigerait ensuite sur Sète, la petite Venise du Languedoc, un port de pèche qui a su garder son caractère authentique et son fort caractère. J’aime son petit centre ville et surtout c’est une destination particulièrement gourmande avec de nombreuses spécialités locales faisant la part belle aux produits de la mer : tielle au poulpe, brasucade, les produits de la conserverie artisanale Azaïs Polito… A Sète on se régale !

 

le centre ville de Sete vue des canaux

Retrouvez par ici mon article complet sur que faire à Sète.

 

Narbonne

La ville de Narbonne n’est pas très touristique. Avant d’y aller, je n’avais absolument aucune idée de ce qu’il y avait à voir. Et pourtant elle possède un patrimoine millénaire. Une après midi permet de découvrir les monuments principaux dont sa spectaculaire et monumentale cathédrale inachevée.

J’aimerais surtout retourner dans la région de Narbonne pour visiter l’Abbaye de Frontfroide que je n’avais pas eu le temps de découvrir la dernière fois !

Place de l'Hôtel de Ville - Narbonne

cathedrale inachevée de Narbonne
tour médiévale - Narbonne

 

Parc National des Calanques

En revenant vers l’Ouest, je ne manquerais pas de m’arrêter au Parc National des Calanques. Si je l’ai le plus souvent vu depuis les sentiers de randonnée, c’est encore plus beau vu de la mer. Je garde un très bon souvenir (à défaut d’avoir des photos) de mon excursions en bateau dans les calanques, offrant une vue différente sur ce si beau massif aux portes de Marseille.

 

Les Iles d’Or : Porquerolles et Port-Cros

Le bateau mettrait ensuite le cap vers les Iles d’Or au large de la presqu’île de Gien. De Porquerolles ou Port-Cros, je ne saurais dire qu’elle est ma préférée. J’aime les longues plages de sables fins de Porquerolles et son eau translucide, mais j’aime aussi les criques plus sauvages de Port-Cros et surtout son exceptionnelle biodiversité sous-marine. Masque et tube indispensable !

Admirer le paysage - Port Cros

Nice

Le bateau se dirigerait ensuite vers Nice, ma ville préférée de la Côte d’Azur. J’aime cette ville aux ambiances différentes : de la Promenade des Anglais aux Vieux Nice en passant par la colline du Château. Je n’y suis passée que rapidement il y a déjà bien longtemps quand j’habitais à Martigues alors j’aimerais y retourner !

vue panoramique sur Nice

 

La Villa et les Jardins Ephrussi de Rotschild

Que serait la Côte d’Azur sans ses villas de rêve et ses jardins exubérants ? Parmi les villas ouvertes au public, je garde un souvenir incroyable de la Villa et des Jardins Ephrussi de Rotschild sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap Ferrat. Pas de doute, le paradis n’est pas loin. Outre la beauté extraordinaire des jardins qui allient différents espaces (jardin à l’italienne, jardin à la française, jardin japonais…), le cadre est exceptionnel avec une vue panoramique sur la Rade de Villefranche-sur-Mer. Ce jardin fait partie indéniablement des plus beaux jardins de France et il serait impossible de passer à côté !

la villa Ephrussi de Rotschild
Les jardins de la villa Ephrussi de Rotschild

 

Et vous, quelle serait votre croisière idéale ?