J’ai reçu il y a quelques mois pour test deux produits de la gamme VEO Travel de Vanguard, une marque spécialisée dans le matériel photo et vidéo : un sac photo et un trépied. La gamme VEO de Vanguard correspond à la gamme intermédiaire de la marque (Espod étant la gamme débutant et Alta la gamme professionnel), qui a également été pensée pour le voyage en favorisant l’aspect compact et pratique des équipements. C’est pour cette raison que j’ai trouvé intéressant de vous en parler.

 

Test du Sac Photo VEO Travel 41

sac photo VEO Travel 41

Le Sac Photo VEO Travel a été conçu et imaginé par Vanguard pour répondre aux besoin du photographe en voyage.

La gamme existe en différent format : deux sacoches à porter en bandoulière et un sac à dos. De mon côté, j’ai eu l’occasion de tester le sac à dos (Sac VEO travel 41), qui correspondait le plus à mes besoins, c’est-à-dire un sac-à-dos photo, permettant de transporter à la fois mon matériel photo tout en laissant une place à mes affaires de la journée. Après avoir longtemps porté mon matériel photo en bandoulière, je préfère largement les sac-à-dos pour éviter le mal de dos en fin de journée. Ce que j’ai vraiment aimé dans cette collection est sa discrétion : personne n’imagine qu’il s’agit d’un sac photo au premier regard.

L’intérieur du sac est très bien pensé, avec une sacoche amovible dans laquelle je peux glisser mon appareil ainsi que deux autres objectifs. En pratique pour des raisons de poids, je transporte rarement plus d’un seul objectif supplémentaire, donc cela correspond bien à mon usage. Au dos du sac, une poche rembourrée permet de glisser une tablette. Dans le haut du sac deux filets permettent de glisser ses cartes mémoires, son téléphone, ses clefs, bref, tout ce que l’on veut pouvoir retrouver facilement.

Le gros point positif de ce sac à dos, est de posséder une ouverture latérale zippée qui permet d’attraper facilement son appareil photo ou ses objectifs. Par contre, je trouve l’ouverture principale du sac assez peu pratique. J’aurais aimé un bouton magnétique en plus de la lanière en cuir (surtout que le haut du sac se ferme à l’aide d’un cordon très pratique).

Dans la pratique, je l’utilise le moins possible en privilégiant plutôt l’ouverture latérale. Mais pour avoir accès au contenu des filets dans le haut du sac, il n’y a pas le choix, on est obligé de desserrer la sangle en cuir. Malheureusement j’ai trouvé que ces finitions étaient un peu légères comparées à la qualité générale du sac (qui lui n’a pas bougé en 6 mois d’utilisation intensive) : si l’on n’attrape pas son sac par les anses (une fois malheureusement dans la précipitation des transports parisiens je l’ai attrapé par le haut du sac, une des coutures de la lanière s’est décousue sous le poids du contenant). Rien de très grave, avec un peu de motivation, je pourrais recoudre tout cela.

La pochette dédiée au matériel photo occupe une partie assez importante du sac. Pour ma part, le volume disponible pour les affaires à la journée n’est pas suffisant lorsque je pars en randonnée : je n’ai pas la place d’y ajouter l’eau, le pique-nique et un pull si besoin. Aussi, ce sac m’accompagne essentiellement en city-trip ou pour les petites randonnées. Il peut m’arriver aussi en randonnée d’utiliser le sac photo sans sa pochette de rangement. Dans ce cas, je ne prends qu’un objectif et je garde l’appareil photo autour du cou. Le sac perd un peu de son intérêt “photo” mais me permet d’emporter plus d’affaires “non photo”.

Côté budget, il faut compter environ 60 € pour le sac à dos VEO Travel 41.

 

Mon avis sur le Sac Photo VEO Travel 41

En conclusion, je trouve le Sac Photo VEO Travel 41 parfaitement adapté à la pratique de la photo en voyage. Ce sac continuera à m’accompagner de longues années encore.

Ses points forts : sobriété et discrétion, pratique d’utilisation grâce à son ouverture latérale zippée, globalement très bien pensé, finition de bonne qualité hormis la lanière en cuir.

Ses points faibles : la partie pour les affaires personnelles reste petite, le système d’ouverture lanière en cuir sur le devant que je trouve peu pratique, coutures de la lanière pas assez solides, pas d’attache pour un trépied.

 

Le trépied VEO 2

Vanguard m’a prêté durant quelques mois, un des modèles de leur gamme VEO 2. Cette gamme comporte différents modèles qui se caractérisent par le diamètre de leurs pieds (20 mm, 23 mm, 26mm) et le matériaux (existe en carbone et en aluminium). Il s’agit de trépieds compacts (plié sa longueur est d’environ 40 cm, variable selon les modèles) et relativement légers (entre 1,2 et 1,5 kg selon les modèles). Ces trépieds sont vendus avec leur house pratique pour le transport. Les jambes du trépied peuvent être écartés selon 3 angles différents (20°, 45°, 80°).

Ce sont des trépieds parfaitement adaptés pour les appareils photos légers (hybrides et reflex avec un petit objectif). Par contre, les résultats en termes de stabilité se révèlent décevant avec un appareil photo lourd (en tout cas pour le modèle 20 mm que j’ai pu tester). Avec un appareil (boitier + objectif) de 1,5 kg (charge maximale indiquée de 4 kg), mes photos de nuit étaient floues. Aussi, si vous avez un reflex et de lourdes optiques, je vous conseille plutôt de partir sur les modèles 23 mm voire 26 mm de la gamme qui annoncent une charge maximale de 8 kg (je n’ai pas pu les tester donc je ne peux pas vous garantir à 100% que cela sera suffisant).

Vue sur paris la nuit photo floue

 

Le trépied ALTA PRO 2+

J’ai également eu l’occasion de tester les trépieds professionnels de Vanguard (gamme ALTA PRO 2+) lors d’un événement organisé par la marque sur les toits du nouvel hôtel Courtyard Paris Gare de Lyon. Ces trépieds sont malheureusement beaucoup plus lourds (entre 2,3 et 2,7 kg) et encombrants (plié le trépied mesure tout de même au moins 70 cm), mais apportent une stabilité incomparable. J’ai pu réalisé des photos de Paris extrêmement nette avec mon réflex (Pentax K3-II) équipé de l’objectif le plus lourd que je possède (18-300mm de Sigma). Les photos étaient nettes quelle que soit la focale utilisée (18mm ou 300 mm). Comme pour la gamme VEO, les trépieds ALTA PRO existent en version carbone et alumium.

Les jambes du trépied ALTA PRO 2+ peuvent s’incliner selon 4 angles (20°, 40°, 60° et 80°). Le trépied est fourni avec une poignée pistolet amovible, un peu encombrante, un design “arme” qui m’a un peu interrogé au début, mais qui se révèle vraiment très agréable à l’usage pour orienter son appareil photo dans l’angle voulu. Un système de “gâchette” permet ensuite de verrouiller l’appareil photo dans la position voulue. Un autre avantage est le système de vérouillage/déverouillage des tronçons des jambes du trépied : un quart de tour suffit, et franchement ça change la vie !

paris la nuit pris avec trepied alta pro 2+

Gare de Lyon la nuit
vue sur notre dame de nuit

 

Comparatif des trepieds VEO 2 204AB et ALTA PRO 2+

Pour finir, je vous propose un comparatif de photos (non retouchées) réalisées à une focale 300 mm (objectif lourd + boitier réflex lourd = gros désavantage pour le trépied VEO 2 204AB). Il n’y a pas photo, le VEO 2 204AB (20mm de section des jambes) n’est pas adapté pour des appareils photos lourds. La photo obtenue manque de netteté alors que la photo prise avec le trépied ALTA PRO est magnifique !

montmatre photographié avec VEO
montmartre photographié avec le trepied alta

 

Est ce que pour autant je vous conseille de choisir le trépied ALTA PRO 2+ ?

  • Oui si vous adorez la photo de nuit, faire des pauses longues (si vous avez déjà des filtres ND ou GND), que vous avec un matériel photo “professionnel” assez lourd, un bon budget, et que transporter un certain nombre de kilos de matériel photo ne vous fait pas peur. Dans ce cas n’hésitez plus le trépied ALTA PRO 2+ est fait pour vous.
  • Non si vous photographiez avec un matériel photo hybride ou que vous n’envisagez pas de transporter un matériel photo très lourd. Les  trépieds de la gamme VEO vous suffiront largement. Le modèle VEO 204 AB sera parfait pour les appareils les plus légers, sinon orientez vous plutôt vers un modèle 235 voire 264 pour une meilleure stabilité.

Niveau prix, les trépieds de la gamme VEO commencent à partir de 100 € tandis que pour les trépieds ALTA PRO, il faut compter autour de 200 € pour la version aluminium et 300 € pour la version carbone.

 

Cet article contient des liens affiliés. Le Sac VEO travel 41 m’a été offert par la marque. Cependant, les avis exprimés dans cet article sont les miens.