J’ai eu la chance de faire partie des « blogueurs invités » dans le cadre du Salon des blogueurs de Voyage mi-avril à Saint-Malo. Cette invitation ouvrait les droits à un hébergement sur Saint Malo pour 3 nuits et à un blogtrip à choisir parmi une liste de 13 destinations et thématiques. Comme j’avais prévu de rester dans la région pendant une semaine après le Salon, la plupart des destinations proposées faisaient de toute façon partie de mon programme – sauf Rennes. Malgré avoir passé une grandie partie de mes vacances d’enfance en Bretagne, je n’étais jamais allée à Rennes. De cette ville, je ne connaissais qu’un MacDonald sur la rocade, qui était devenu au fil des années un point de repère marquant à la fis l’entrée en Bretagne et le début des vacances ! Une pause sur la route vers le reste de la Bretagne, que ce soit vers la côte ou vers le centre d’où est originaire une partie de ma famille.

J’étais donc bien contente d’avoir pu réaliser une journée blogtrip sur Rennes, pour ENFIN partir à la découverte de la capitale de la Bretagne ! Je suis accompagné par d’autres blogueurs : Marjorie de Ti’Piment, Amélie et Benjamin d’HelloLaroux et Eloïse et Luc de L’Oeil d’Eos. La journée était placée sous l’angle de la « nature » car comme vous allez le voir, Rennes est une ville verte qui me semble bien agréable à vivre ! J’allais donc découvrir au cours de cette journée que Rennes est une ville pleine de charme qui mérite un détour plus ou moins long sur la route des vacances. De part sa position stratégique au cœur du réseau TER de Bretagne, cela peut être un bon point de chute pour rayonner en étoile dans la région sans sa voiture, d’autant plus qu’à partir de juillet, elle ne sera plus qu’à 1h25 de Paris grâce au TGV !

Le Parc Thabor – le poumon vert de Rennes

Notre journée commence au Parc Thabor, le plus grand parc de Rennes. Une journée qui commence bien car les parcs et jardins botaniques font parties des lieux, avec les musées d’art, que je préfère découvrir lors d’un city-trip ! Nous sommes gâtés car en plus le printemps est la saison idéale pour le découvrir. Les fleurs forment des tapis de couleurs absolument magnifiques ! Si les roses ne sont pas encore écloses, les tulipes – mes fleurs préférées – sont au rendez-vous.

L’histoire du Parc Thabor est assez ancienne puisqu’à l’origine il s’agissait des jardins des moines de l’abbaye bénédictine Saint-Mélaine. A la Révolution Française, l’ensemble des domaines ecclésiastiques sont rattachés à l’Etat. Suite à un échange, Rennes devient propriétaire du domaine qui devient provisoirement un hospice. Les jardins de évêchés deviennent un jardin potager et une promenade publique est ouverte sur le reste du domaine. De l’abbaye il ne reste plus aujourd’hui que l’église Sainte Melaine, que l’on peut voir depuis le parc et quelques ruines du cloître.

Le Parc Thabor avec l'eglise sainte melaine en arrière plan
Jardin botanique du Parc Thabor à Rennes

Le palais épiscopal est converti en école centrale d’histoire naturelle et de botanique, entraînant par la suite la création d’un jardin botanique. Au fil du XIXème siècle, le parc connaîtra des agrandissements et des aménagements successifs pour devenir le parc que l’on peut découvrir aujourd’hui. Ainsi, quand on se balade aujourd’hui dans le parc Thabor, on découvre plusieurs parcs en un. Composé de différents espaces comme autant d’ambiance, on change de paysage au détour d’un chemin : parc à la française devant l’orangerie, un important jardin botanique circulaire, parc à l’anglaise en version romantique avec sa cascade artificielle…

Orangerie et parterre de Tulipes - Parc Tharbor - Rennes

Kiosque à musique - Parc Tharbor - Rennes
Parterre de tulipes - Parc Tharbor - Rennes

Jardin botanique circulaire - Parc Tharbor - Rennes

Jonquilles en fleurs - Parc Tharbor - Rennes
cascade du parc Thabor - Rennes

 

Le centre historique de Rennes

Après une grosse heure à se balader dans le Parc, à photographier les fleurs sous tous les angles, nous prenons la direction du centre historique de Rennes pour le déjeuner.
Le centre historique de Rennes est constitué de 2 parties bien différentes : le cœur médiéval avec ses très nombreuses maisons à colombages, et un quartier classique construit après le grand incendie de 1720 qui ravageât la moitié de la ville. Moi qui suis une grande fan des maisons à colombages du moyen âge, j’ai été servie à Rennes !

Le cœur médiéval de Rennes

Place Sainte Anne

Le cœur médiéval de Rennes s’étend autour de la place Saint-Anne. C’est la partie de la ville que j’ai préférée et dans laquelle j’aurais aimé passer un peu plus de temps pour admirer tous les détails de l’architecture médiévale. C’est aussi dans ce quartier que se trouve la célèbre « Rue de la Soif« (officiellement dénomée rue Saint-Michel). Je l’ai traversé sans même m’en rendre compte car le mercredi matin elle n’est pas animée du tout ! Il faut revenir le jeudi soir, le jour des soirées étudiantes pour mieux comprendre d’où vient sa réputation.

maison à colombage de Rennes
détail d'une maison médiévale à Rennes

maison à colombage de Rennes

Rue de la soif - Rennes

 

Le quartier Classique

Palais Saint Georges - Rennes

Le quartier détruit par l’incendie de 1720 a été reconstruit dans un style classique. Ce quartier s’étant du Parlement de Bretagne à la Place de la République en passant par la place de la Mairie et son opéra dont l’architecture arrondie m’a plus fait penser à des thermes. Nous n’avons pas eu le temps de visiter le Parlement de Bretagne (qui n’abrite plus de parlement aujourd’hui mais la cour d’appel de Rennes), mais apparemment ça vaut vraiment le détour. Les salles à l’intérieur serait un petit Versailles !

Opéra de Rennes
Parlement de Bretagne - Rennes

 

Balade à vélo autour de Rennes

balade à Rennes à vélo

Après déjeuner, nous retrouvons l’équipe d’A bicyclette, une agence de voyage spécialisée dans la location de vélo et les voyages itinérants à vélo en Bretagne mais pas que. S’ils proposent plutôt des séjours de plusieurs jours à 2 semaines, ils réalisent également des balades en vélo pour les groupes sur Rennes. Ils nous remettent sur la Places des Lices, la grande place du marché, nos vélos – tout neuf et de très bonne qualité – ainsi qu’un casque de sécurité pour ceux qui le souhaite.

Le programme de notre après-midi est de se découvrir les quartiers périphériques de Rennes et de se balader le long de la Vilaine et du Canal Saint Martin (et oui Rennes à aussi le sien^^). La banlieue de Rennes ne m’a pas beaucoup dépaysée car elle ressemblait comme deux gouttes d’eau au coin de la banlieue parisienne où j’ai grandi. Néanmoins, la balade était quand même bien sympa, surtout sur le soleil de rêve que nous avons eu.

Cette balade fût ponctuée de nombreux arrêts qui sont autant d’occasion pour en apprendre plus sur Rennes, son histoire et la vie quotidienne des habitants – et en bons blogueurs voyage – de faire un tas de photos !

La confluence et le bord de la Vilaine

Après avoir quitté le centre-ville de Rennes nous roulons en direction du petit parc de la confluence entre l’Ille et la Vilaine.

confluence entre l'ille et la vilaine - Rennes

Le parc de Beauregard et les alignements du XXIème siècle

On coupe à travers le campus de l’Université Rennes 2 pour rejoindre le Parc de Beauregard pour découvrir une oeuvre d’art contemporain : les Alignements du XXIème siècle, un alignement de 72 blocs de granite, une version contemporaine des alignements de Carnac !

les alignements du XIXème siècle

Le canal Saint-Martin

On rejoint ensuite le Canal Saint-Martin, pour une balade bucolique dans un quartier de Rennes encore bien vert, avant de rejoindre le centre Rennes ou notre balade et notre journée s’achève. Il est temps de reprendre le bus pour Saint-Malo où une soirée du Salon des Blogueurs de Voyage nous attend !

canal Saint Martin - Rennes

Rennes – Carnet pratique

 

Où manger de bonnes crêpes à Rennes : la crêperie Saint Georges

Créperie Saint Georges - Rennes

La crêperie Saint Georges dans le quartier médiéval de Rennes est une institution locale. C’est une adresse que je vous recommande chaudement. D’une part, je crois qu’il s’agit des meilleures crêpes que j’ai mangé de ma vie ! Les galettes sont à la fois moelleuses et croustillantes, bien garnies et avec des produits de qualité. Le tout pour un prix absolument incroyable : 12€ la formule déjeuner avec une galette de sarrasin et une crêpe dessert ! De plus, le cadre est très sympa, une décoration recherchée et des ambiances différentes dans chaque salle.
Crêperie Saint-Georges, 11 rue du chapitre, Rennes

Comment venir à Rennes ?

Le moyen le plus rapide de rejoindre Rennes depuis la capitale est sans aucun doute le train. Surtout que depuis début juillet, Rennes n’est plus qu’à 1h25 de Paris grâce à la prolongation de la ligne LGV ! Cette solution est certes rapide mais onéreuse. Il peut alors être intéressant de regarder du côté de Ouigo, la compagnie low-cost de la SNCF qui propose des trajets à partir de 10€ depuis plusieurs gares secondaires (Tourcoing, Haute Picardie TGV, Massy TGV, Marne-la-Vallée-TGV, Roissy Charles de Gaulles TGV, Le Mans)

Trouvez des billets de train pas chers avec Ouigo [/iconheading

Pour les plus petits budgets, il peut être intéressant de prendre le bus. Rennes est desservies par plusieurs compagnies et depuis un grand nombre de villes.

Trouver un billet de bus avec Flixbus ou Ouibus à partir de 5€

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !

Le guide pratique pour découvrir Rennes en 1 journée : le Parc Thabor, le centre ville médiéval et ses maisons à colombages et ses environs verdoyants

Cet article est rédigé dans le cadre d’un blogtrip réalisé dans le cadre du Salon We Are Travel. Merci à l’Office du Tourisme de Rennes et Tourisme Bretagne pour cette journée !