New York USA

Le guide de survie pour utiliser le métro de New York

En tant que francilienne et presque parisienne, le métro est mon moyen de transport de tous les jours. J’ai développé un 6ème sens pour me repérer dans les réseaux de transports en commun en voyage. En quelques jours à peine, je suis comme un poisson dans l’eau, le plan de métro n’a plus de secret pour moi et je peux le mettre définitivement dans ma poche. Mais tout ça c’était AVANT d’aller à New York !

Si souvent je me plains de la RATP, et de son fonctionnement hasardeux (notamment au niveau des RER – je suis d’ailleurs intarissable d’anecdotes à ce sujet), j’ai appris à relativiser après une semaine à galérer dans le métro de New York ! Car en effet, le métro de New York est loin d’être intuitif et tout semble être fait pour rendre la chose plus complexe qu’elle ne l’est ! C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui un petit « guide de survie » pour tenter de mieux comprendre sont fonctionnement !

Quai du métro de New York

Métro New York – Crédit Photo : Shutterstock – Stockelements

 

Tous les métros ne s’arrêtent pas à toutes les stations

Plan du métro de New York

Plan du métro de New York – Crédit Photo : Shutterstock – Claudio Divizia

Contrairement à presque tous les métros du monde, la particularité de celui de New York est de posséder des trains « Express » qui sautent une partie des stations, et les trains « Local » qui eux s’arrêtent partout. Pour savoir si une station est desservie par les trains directs, c’est très simple : il suffit de regarder la carte : si la station est représentée par un rond blanc, le train s’arrête, si elle est représentée par un point noir, le train ne s’arrêtera pas. Jusque-là tout va bien…

Par contre, je n’ai jamais réussi à comprendre comment on faisait pour savoir si le train que l’on prenait était « Express » ou un « Local »… Tant que l’on est dans le sud de Manhattan, on peut se rendre compte rapidement qu’un arrêt a été sauté, par contre plus on va vers le nord, moins le nombre de gare desservies par les omnibus est important et on peut facilement être obligé de faire un gros détour pour revenir en arrière ! Nous ne sommes sûrement pas très forts, mais à 4 nous n’avons pas réussi en une semaine à savoir comment on faisait pour savoir si un métro était express ou local avant de rentrer dedans… et éventuellement de se tromper. Alors si vous avez compris le système, n’hésitez pas à me l’expliquer dans les commentaires et je mettrais l’article à jour !

 

Ne pas se fier à la couleur des lignes de métro

Entrée du Métro de New York à la station Time Square

Entrée du Métro Time Square à New York – Crédit Photo : Shutterstock – Songquan Deng

Contrairement au métro parisienne, une couleur n’est pas associée à une seule ligne de métro, mais à un sous-ensemble de lignes (un peu comme la ligne 13 avec la Fourche mais en beaucoup plus complexe). Par exemple la couleur rouge correspond aux lignes 1, 2 et 3 tandis que la couleur orange correspond aux lignes B,D, F et V. Parfois les directions pour trouver le quai de la bonne ligne ne sont pas très claires, il faut vraiment être très attentif pour savoir si on attend sur le bon quai.

Plusieurs stations portent EXACTEMENT le même nom

A Paris, je sais que l’on peut reprocher à certaines stations d’avoir un nom proche. Je pense par exemple aux stations « Charles de Gaulle – Etoile » et « Aéroport Charles de Gaulle » (qui a même entraîné à un moment un bug jusque dans l’application mobile RATP) mais bon quand même le nom est un peu différent, il suffit d’être attentif.

A New York, le problème est bien pire plusieurs stations ont EXACTEMENT le même nom. On s’en est rendu compte le jour où on a voulu aller vers Harlem, on cherchait se rendre à la station 125 St : elle était représentée sur un plan d’Harlem que l’on avait à partir duquel était tracé un itinéraire à suivre à pied. Sauf qu’en réalité, il n’y a pas 1 ni 2 stations 125 St mais 4 ! Et elles sont en plus vraiment éloignées les unes des autres : il y a jusqu’à 20 min de marche entre les 2 stations les plus éloignées. Bref, si l’on ne regarde qu’un extrait de plan de la ville, méfiance, assurez-vous que vous avez bien identifiez la bonne station de métro ! Et franchement, la ville devrait penser un jour à renommer ces stations, car ça n’a aucune originalité !

 

Uptown ou Downtown ?

Entrée du métro de New York

Entrée du métro de New York pour la direction Uptown uniquement – Crédit Photo : Shutterstock – Nata S.

Pour certaines petites stations, il faut vérifier AVANT de descendre dans le métro si l’on veut aller Uptown ou Downtown, car une fois le portillon passé, il ne sera pas possible d’aller sur le quai d’en face sans ressortir de la station !

 

Le métro est presque uniquement Nord-Sud et surtout dense à Manhattan

Je vous conseille lorsque vous planifiez vos journées de visite à New-York de faire en sorte à  ne visiter qu’un seul côté de Manhattan lors d’une même journée. Autant il est facile et rapide de se déplacer du nord au sud, autant se déplacer en transversalement notamment à partir de Central Park. Cela dit, il y a surement des bus qui font ces trajets mais nous ne les avons pas testé durant notre voyage. Nous n’avions pas de carte du réseau de bus, et finalement cela était aussi simple de limiter nos déplacements au métro en s’organisant de cette façon.

A Manhattan, les stations sont assez proches les unes des autres mais ce n’est pas le cas dès que l’on va dans les Boroughs. Par exemple à Brooklyn il y a très peu de stations de métro. Ainsi pour aller du quartier de Brooklyn Heights à Williamsburg nous avons préféré tester le taxi (une expérience à faire au moins 1 fois à New York) : le trajet durait 10/15 min en voiture une heure en métro !

 

D’autres choses pourrait également être améliorées dans le métro de New York

Pas d’information trafic claire pour savoir l’état des lignes. Je ne dis pas qu’il n’y a rien du tout, mais en tout cas je n’ai rien vu de ce genre qui sautait aux yeux. Ma belle-sœur a même eu des soucis en empruntant une ligne interrompue pour aller à l’aéroport. Elle n’était visiblement pas la seule à se demander comment elle allait finir son trajet (mais heureusement à NY il y a des taxis partout alors la solution de repli est vite trouvée). A Paris, on pouvait se plaindre à une époque de ne pas être bien informé des perturbations mais maintenant avec les écrans dans toutes les gares et les messages (bien que trop souvent uniquement en français) on sait à l’avance si une ligne est en rade ou non.

– En été, les rames de métro sont ultra climatisées. Même en cas de canicule, il faudra se balader avec un pull si l’on a un long trajet à faire au risque de se transformer en glaçon (De toute façon le pull est fortement recommandé en plein été, car les musées sont également extrêmement climatisés). Mais climatiser à fond les rames entraîne un double effet kiss-cool puisque pour refroidir le métro, la climatisation doit réchauffer l’air des stations qui deviennent des fours (ça ne m’étonnerais pas que la température dépasse les 40°C). Résultat, on se paye un double choc thermique d’au moins 20°C à chaque fois que l’on entre et sort de la rame ! C’est très désagréable et la planète ne nous dit pas merci pour tout ce gaspillage énergétique…

Heureusement, il y a quand même des choses qui sont TRES BIEN sur le métro à New York : par exemple il y a le WiFi gratuit dans les rames et surtout ils fonctionnent 24h/24 7j/7 ! Autant dire que c’est vraiment génial surtout lorsque l’on arrive très tard à l’aéroport par exemple !

 

Combien coûte le métro à New York ?

plan metro newyork et metrocard

Le métro est le moyen le plus économique de se déplacer à New York. Le ticket de métro coûte 2,5$. Si l’on reste une semaine, il devient très vite rentable de prendre une carte à la semaine. Il s’agit d’une Metrocard qui ressemble à deux gouttes d’eau au ticket normal, mais qui elle est rechargeable. Elle coûte 1$ à l’achat puis en payant 30$ on peut réaliser des trajets illimités sur le réseau pendant 7 jours. Attention toutefois à la conserver précieusement et ne pas la plier : abîmée la bande magnétique n’est plus lisible et il faudra en racheter une autre.

 

Avec tous ces conseils, j’espère que vous arriverez à vous débrouiller mieux que nous dans le métro New Yorkais. N’hésitez pas à me raconter vos astuces ou vos mésaventures dans les commentaires !

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Comment prendre le métro à New York ? Toutes mes astuces pour s'y retrouver !

 

You Might Also Like

7 Commentaires

  • Répondre
    Johanna
    8 avril 2017 at 01:38

    Ah New York et son métro! Je ne me souviens plus comment se repérer pour les trains express ou autre, je m’étais renseigné sur le métro avant mon voyage du coup je me suis pas trop perdue. C’est vrai que c’est pas aussi simple qu’à Paris!

  • Répondre
    Milla - La Galerie Blog
    11 avril 2017 at 20:12

    Ha le métro de New York ! Il est vraiment à part par rapport aux autres villes du monde! J’y suis allée en Octobre et heuresement que j’avais deja lu sur internet comment sa fonctionnait sinon c’est vraiment déroutant. Le plus bizare, ne pas pouvoir changer de sens de metro une fois descendu dans la bouche, il faut remonter à chaque fois, c’est débile. Par contre le système Up Town et Down town est vraiment génial, pas besoin de reflechir. J’aime bien aussi que les arrêts portent le n° des rues c’est super pratique pour trouver son chemin.

  • Répondre
    Stephanie
    15 avril 2017 at 16:05

    Ahah le métro de NY je l’adore! Sans rire, je le trouve génial, en plus même en pleine nuit et toute seule, je n’ai jamais eu peur (bon j’ai jamais vraiment peur en général, mais à Paris la nuit je fais gaffe quand même). Contrairement à toi je ne l’ai pas trouvé difficile, je me suis adaptée en 2 jours. C’est sûr, je suis restée un mois en ville donc j’ai eu le temps de l’apprivoiser ahaha!
    Quant aux noms de stations qui ont le même nom, c’est parce qu’elles sont toutes sur la 125ème (ou autre rue). Pour savoir laquelle prendre, il faut regarder l’adresse où tu vas : C’est la 5ème avenue qui sépare Manhattan entre l’Est et l’Ouest (East et West). L’adresse où tu vas le précise après le numéro (genre 151 W 34th street qui est l’adresse de Macy’s est différent de 151 E 34th street). Mais bon c’est vrai que c’est pas simple surtout que dans le sud les rues portent des noms, et parfois elles sont numérotées mais ont aussi un nom, il faut juste le savoir 😉

  • Répondre
    Charlène Jiho Travel Blog
    15 avril 2017 at 16:45

    Galère ! J’y vais en août et rien que de regarder le plan ça me donne des boutons xD. !

  • Répondre
    Sido de errances immobiles
    15 avril 2017 at 19:48

    Super, ton article ! J’y suis allée pour retrouver mon grand qui a été un excellent guide et qui m’a bien destressée !

  • Répondre
    Tonkin Voyage Vietnam
    23 mai 2017 at 09:09

    Merci pour votre blog, l’information est très pertinente! Tenez-moi au courant des prochaines publications.

    • Répondre
      Mathilde
      25 mai 2017 at 10:25

      Merci beaucoup ! N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du blog pour être prévenue des nouveaux articles. Sinon vous pouvez également suivre la page Facebook (mais l’algorithme Facebook ne montre pas toutes les publications donc on peut louper des articles)

    Laisser un commentaire