Nous avons terminé notre road-trip en Slovénie – Croatie par la visite de Zagreb, la capitale de la Croatie. Je commence donc mon récit de mes aventures croates par la fin, mais j’avais hâte de vous parler de cette petite capitale qui m’a beaucoup plu et surprise dans le bon sens du terme.

Je n’avais avant ce voyage aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler Zagreb. Ce n’est effectivement pas la première ville à laquelle on pense pour partir en week-end, et si je n’avais pas eu mes vols depuis cette ville, je n’y serais sûrement jamais allée. Une fois sur place, cela me semblait dommage de ne pas m’attarder la capitale croate et effectivement nous avons été agréablement surpris.

Néanmoins, notre premier aperçu nous fit un peu douter de notre choix : la traversée du quartier ultra bétonné de Novi-Zagreb pour rejoindre le centre-ville de Zagreb ne nous laissait rien présager de bon. Pendant quelques minutes, je ne vous cache pas que l’on commence à douter : n’aurait on pas mieux fait de rester une journée de plus au bord des côtes croates ? Heureusement, en se rapprochant du centre-ville, l’architecture commence à devenir de plus en plus belle ! On aura de belles surprises le lendemain matin !

Au total, nous aurons passé un peu moins de 2 jours dans Zagreb, une durée suffisante pour avoir un bon aperçu de la ville. En plus, comme nous sommes venus le jour de la fête nationale, la plupart des sites touristiques étaient fermés.

 Se repérer dans Zagreb

Deux quartiers historiques, situés sur deux collines qui se font face, ont pendant longtemps constitué deux quartiers rivaux : Gradec, la commerçante contre Kaptol, la religieuse. Il fallut attendre seulement 1850 pour voir la fusionner de ces anciens frères ennemis ! Au sud de ces deux quartiers moyenâgeux, se déroule le quartier de Donji-Grad, « la ville basse », de construction bien plus récente. En effet, en 1880 Zagreb fût ravagé par un tremblement de terre. La ville fait à cette époque partie de l’Empire Austro-Hongrois. Celui-ci, qui veut faire de Zagreb, la capitale de la région de Croatie, profite de l’espace libéré par la destruction d’anciens bâtiments vétustes pour élaborer un gigantesque projet architectural qui permettra de faire rayonner la ville. L’ambitieux projet comprend la construction d’un ensemble de monuments prestigieux de style sécession, des parcs, de grandes place sur une zone en forme de fer-à-cheval. Je vous propose de partir tout de suite à la découverte de ces 3 quartiers !

 

Le quartier du fer à cheval

Nous commençons la journée de bon matin avec le tour du fer à cheval. Ce quartier est constitué d’un ensemble de monuments très imposants dont le théâtre national, des musées, des parcs, de grandes places ornées de fontaine. L’ensemble est assez grandiose mais également assez froid. Il faut dire qu’en ce samedi matin, les rues ne sont pas encore très animées. Néanmoins, l’ensemble offre une balade agréable.

Quartier du Fer à Cheval - Zagreb en Croatie

Théatre National de Croatie - Zagreb
Un des parcs du quartier du fer à cheval à Zagreb
Quartier du Fer à Cheval - Zagreb en Croatie

 

Le Pavillon des Arts
Pavillon des Arts - Zagreb - Croatie

Le Pavillon des Arts étaient l’un des rares bâtiments ouverts à la visite lors de notre passage à Zagreb. C’est pourquoi, nous avons choisi de le visiter, malgré le fait que l’exposition qu’il accueillait lors de notre passage était dédiée à Giacometti, un sculpteur dont je ne suis pas très fan de l’oeuvre. Je ne sais pas si les expositions sont toujours de si bonne qualité, mais la muséographie était vraiment intéressante. L’exposition abordait l’oeuvre de Giacometti sous l’angle de la guerre – qui a fortement inspiré son oeuvre – via des vidéos présentant des thèmes l’attaque terroriste à l’aéroport de Zaventem ou des conflits armés au Congo. Bref c’est la première expo que je visite qui réussi à m’intéresser à l’oeuvre de cet artiste, alors même si elle n’était pas très grande (et un peu chère pour ce qu’il y avait à voir) je dis chapeau !

 

Le Musée Mimara

Musée Mimara - Zagreb

Nous visiterons le lendemain matin le musée Mimara, non loin du théâtre national. Cet ancien lycée monumental accueille depuis 1987 les collections du richissime et controversé collectionneur d’art Ante Topic Mimara. La collection, qui rassemble des milliers d’oeuvre de la préhistoire au XXème siècle serait selon certains la plus grande collection du faux du monde et aurait été acquise dans des conditions douteuses. Certaines sources, reprise par l’article Wikipédia sur le musée vont même jusqu’à porter la proportion de faux à 95 % ! Bien entendu, sur place, l’authenticité des œuvres et la personnalité du collectionneur ne sont absolument pas remise en cause. Néanmoins, il faudrait vraiment si connaître pour identifier le vrai du faux…

 

Le Jardin Botanique de Zagreb

Nous nous arrêtons un peu au Jardin Botanique, l’un des parcs les plus agréables de l’ensemble architecturale du fer à cheval. Le jardin regroupe de nombreuses espèces autour de différentes thématiques : un jardin japonais, un jardin de couleur, des plantes aromatiques, un jardin alpin… La visite est agréable et reposante. Si le jardin n’est pas immense, il compte quand même plus de 10000 espèces de végétaux. Si vous faites la visite de Zagreb en sens inverse par rapport à nous, cela peut également être un endroit idéal pour faire une pause et se reposer.

Jardin Botanique de Zagreb
Jardin Botanique de Zagreb

La place Bana Josipa Jelacica

Marquant la transition entre le quartier du fer à cheval et la vieille ville, la place Bana Josipa Jelacica du nom du ban (gouverneur de Croatie) qui infligeât une sévère défaite aux Hongrois est l’une des places les plus animées de la ville. C’est également le centre névralgique du réseau de tramway.

Statue de Josip Jelacic au centre de la place Trg Bana Josipa Jelacica de Zagreb

 

Kaptol : le quartier du chapitre

La cathédrale de Zagreb que l’on peut admirer aujourd’hui, n’est pas la cathédrale gothique historique. En effet, celle-ci fût détruite par le terrible tremblement de terre de 1880. Elle fût reconstruite quasiment en totalité par l’architecte Herman Bollé sur un style néogothique. Si d’un point de vue architectural, c’est une réussite, la pierre utilisée lors de la reconstruction est hélas bien trop friable : elle ne résiste ni à la pollution ni aux intempéries. Ainsi la cathédrale de Zagreb doit subir des travaux de rénovation en permanence. Les effets de l’érosion au cours du temps sont effectivement impressionnant : à côté de la cathédrale on peut comparer une flèche avant / après l’érosion !

Façade de la cathédrale de Zagreb
Erosion de la pierre de la cathédrale

intérieur de la cathédrale de Zagreb

Nous continuons notre chemin vers le nord pour rejoindre la cathédrale. Les immeubles sécessions laissent peu à peu la place à des maisons nettement plus anciennes dont certaines remontent à l’époque du moyen-âge.

Gradec : le centre ville historique

Pour rejoindre la colline de Gradec, qui constitue véritablement le cœur historique de la ville de Zagreb, on peut emprunter le plus petit funiculaire du monde… ou monter par la force de ces mollets qui est à mon avis au moins aussi rapide. Comme devant nous il y avait un grand groupes de touristes chinois nous avons opté pour la solution « sportive ». En haut du funiculaire, se trouve la tour Lotrscak, d’où chaque jour, à midi pile, est tiré un coup de canon. On ne l’a pas entendu car à cette heure là nous étions encore en train de nous balader dans le quartier du fer à cheval. La montée en haut de la tour est assez sympa car on dispose d’un beau panorama sur toute la ville de Zagreb et le magnifique toit de tuiles de l’église Saint Marc juste derrière.

Le funiculaire de Zagreb est le plus petit du monde
Panorama sur l'église Saint Marc depuis la Tour Lotrscak - Zagreb

La Place Saint-Marc et son église à la toiture multicolore

La place Saint Marc, le cœur de Gradec, est dominée par la très jolie église Saint-Marc, qui à la particularité d’avoir une superbe toiture de tuiles colorées. Sur le côté sud, deux blasons sont représentés : à gauche celui de la Croatie, et à droite, celui de Zagreb. Nous n’avons pas pu entrer à l’intérieur car celle-ci était fermée. Sur cette même place, se dresse également le palais des Bans, qui est aujourd’hui la résidence présidentielle de la Croatie.

Eglise Saint Marc

Palais des Bans de Zagreb
Rue du centre ville de Zagreb

La rue Tkalciceva : l’endroit idéal pour boire un verre à Zagreb

Dans l’ancien cours de la rivière qui séparait autrefois les collines de Gradec et Kaptol, se dresse aujourd’hui la rue piétonne et animée Tkalciceva. C’est l’endroit idéal pour prendre un verre ou déjuner en terrasse. Le coin est particulièrement agréable et les anciennes maisons apportent beaucoup de charme à l’ensemble. Comme tous les Zagrebois, nous nous sommes donc installer pour boire un cocktail et nous reposer de notre marche à travers la capitale croate ! Au cours de notre balade dans Zagreb, j’ai été étonnée du calme et de l’ambiance agréable de la ville. On ne se croirait pas vraiment dans une capitale : entre les nombreux espaces verts et piétons, Zagreb est une ville qui respire. Bref c’est une ville où il semble faire bon vivre !

Rue pietonne dans le centre-ville de Zagreb

Proposition d’itinéraire pour découvrir le centre de Zagreb

Retrouvez sur cette carte de Zagreb, ma proposition d’itinéraire pour découvrir le centre-ville de la capitale Croate. Ce circuit est largement réalisable en une petite journée en prenant son temps. Il ne faut pas hésiter à se perdre dans les petites rues de Kaptol et Gradec. Le centre-ville étant assez petit, il est fortement déconseillé d’utiliser sa voiture. Personnellement, nous l’avions garé à l’hôtel durant notre séjour sur Zagreb. Mieux vaut utiliser le tramway si besoin qui est vraiment très efficace.

Où dormir à Zagreb ?

Hotel Lobaloga à Zagreb
Du fait que nous avions une voiture de location à gérer lors de notre séjour à Zagreb, j’ai cherché un hôtel qui soit à la fois suffisamment excentré pour ne pas être gênés par la voiture, mais suffisamment près pour rejoindre le centre-ville à pied ou en transport en commun. C’est pourquoi, nous avons choisi de séjourner à l’hôtel Lobagola B&B où nous sommes restés deux nuits. Un petit hôtel à l’ambiance entre B&B et l’auberge de jeunesse (les dortoirs en moins). L’accueil est chaleureux et convivial. On nous remet un petit plan de la ville ainsi qu’une idée de programme pour découvrir les incontournables (et dont nous nous inspirerons largement pour notre journée), des bonnes adresses… L’hôte est situé à deux pas de la rue Illica où circulent de nombreux tramways pour rejoindre le centre-ville. Mais il est également possible d’y aller à pied (il faut alors compter 15-20 min de marche).

Pour le parking, il est possible de réserver des emplacements fermés en supplément au moment de la réservation ou de se garer dans les rues aux alentours, apparemment, le stationnement y est gratuit (ce n’était pas ultra clair à ce point de vue). Comme nous ne voulions pas prendre le risque de retrouver notre voiture de location à la fourrière le dernier jour de notre road-trip, nous avons pris le parking fermé qui était par chance encore disponible.
Les chambres étaient simples mais propres confortables. Le petit déjeuner inclus était très bon avec beaucoup de choix. Bref, rien à redire ! Un bon plan pour environ 50€ la nuit.

Nous n’avons pas eu le temps de tester, mais l’hôtel propose également des visites guidées en vélo pour découvrir la ville. Ça doit être une expérience bien sympathique !

Où déguster une bonne pâtisserie ?

Au 18 rue Illica, se trouve le salon de thé Slasticarna Vincek, réputée pour être la meilleure pâtisserie de Zagreb. Nous y ferons donc une pause thé. Le lieux est victime de son succès, en tout cas le samedi, où il fût assez difficile de trouver une place libre pour déguster notre délicieux gâteau au chocolat. L’ambiance est néanmoins conviviale, nous partagerons notre table avec deux femmes vivant à Zagreb, mais originaires de Bosnie-Herzegovine.
Gateau au chocolat - Patisserie Vincek à Zagreb

 

Faire des affaires aux marchés aux Puces du dimanche matin

Tous les dimanches, sur la place Britanski Trg (la Place des Anglais) se tient le marché aux Puces de Zagreb. Nous l’avons découvert un peu par hasard en passant devant (l’endroit est à deux pas de notre hôtel). C’est un endroit assez surprenant et resté dans son jus. On y trouve de tout, aussi bien du bric-à-brac que de jolies pièces. Il faut vraiment avoir l’œil et passer du temps pour dégoter la bonne affaire.

Antiquités sur le Marché aux puces de Zabreg

Marché aux puces de Zabreg
Marché aux puces de Zabreg

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

Le guide complet pour découvrir Zagreb, la capitale de la Croatie. Itinéraires, bonnes adresses, retrouver toutes les informations pratiques pour vous aider à organiser pour séjour à Zagreb !