Europe France Hauts-de-France

Une journée à Boulogne-sur-Mer

Lors de notre week-end sur la Côte d’Opale, nous ne voulions pas passer à côté de Nausicaa, le Centre National de la Mer situé à Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français et premier centre européen de transformation des produits de la mer. De mon côté, j’avais seulement l’image d’une ville portuaire et industrielle, qui hormis Nausicaa, me semblait avoir peu d’intérêt touristique. Mais comme vous le découvrirez au cours de cet article, Boulogne a plus d’un tour dans son sac et réserve quelques surprises à ceux qui prennent le temps de la découvrir !

Je vous propose ici un programme qui vous permettra de la découvrir en une journée !

Nausicaa, le centre national de la Mer

Nausicaa - le centre national de la Mer

Poissons tropicaux - Aquarium de Nausicaa
Centre National de la Merr - Nausicaa

Foret tropicale - Nausicaa - Boulogne sur Mer

Notre journée commence donc avec l’aquarium Nausicaa. Nous arrivons pour l’ouverture. On trouve très facilement de la place sur les grands parkings gratuits du bord de mer. C’est une visite qui tombe à pic car la météo de cette matinée est plutôt capricieuse. Le grand soleil et la canicule de la veille sont remplacés par une petite bruine pas des plus agréable… Après Lisbonne, j’ai l’impression que j’ai pris goût à ce genre de visite. Avec celui de Montpellier,  qui nous a aussi permis d’occuper une journée pluvieuse, j’ai également beaucoup aimé découvrir celui de la Rochelle… Visiter un aquarium est l’occasion d’admirer la diversité des poissons qui peuplent nos mers et d’en apprendre plus sur les écosystèmes maritimes !

La visite se déroule de manière thématique au long de 21 espaces du musée : l’Océan mondial, Histoires d’Ile, le lagon tropical, la plage des manchots…

Nausicaa - le centre national de la Mer

Dans le musée, qui a fêté ses 25 ans l’année dernière, certaines salles ont pris un petit coup de vieux. En effet, si ce musée était novateur en 1991, en présentant les poissons dans de grands bassins, les aquariums ont continué sur cette lancée en proposant des bassins toujours plus grands. Le musée a en conscience et propose chaque année des nouveautés qui permettent une amélioration continue du site. Par exemple, depuis 2016, on découvre un nouvel espace inspiré de la forêt tropicale !

D’ailleurs Nausicaa, nous réserve une nouvelle extension majeure pour 2019. Les travaux ont commencé en face du site existant, pour en faire le futur plus grand aquarium d’Europe. Autant vous dire que j’ai hâte d’y retourner dans quelques années pour voir cela !

J’ai trouvé également que le musée avait réussi à trouver un bon équilibre entre l’observation des animaux et les explications sur les relations entre l’homme et la mer : la vie sur une île, les ressources de la mer et les problématiques du changement climatique… en cherchant à sensibiliser le visiteur sur l’importance de la préservation de nos écosystèmes et de la richesse de notre planète.

Le musée est vraiment immense : il faut prévoir à mon avis au moins 3 heures, voire une bonne demi-journée pour bien en profiter. Les salles semblent s’enchaîner sans fin. A chaque fois on est plongé dans un décor différent. D’une ambiance plage de rêve et cocotier, on passe au bassin des requins, avant d’embarquer dans un navire en pleine tempête… des ambiances variées et à chaque fois beaucoup de choses à apprendre ! Sachez que si vous avez envie d’y rester plus longtemps, il est possible de déjeuner dans le musée !

Informations pratiques :

Tarif : tarif plein 19€, tarif réduit 12,5 €

Horaires : le musée est ouvert tous les jours. De 9h30 à 18h30 du 1er septembre au 30 juin, et jusqu’à 19h30 du 1er juillet au 31 août

Visite accessible à 90% aux personnes à mobilité réduite

La Vieille Ville de Boulogne-sur-Mer

ville haute de Boulogne-sur-mer

Beffroi de Lille
rue pietonne de la vieille ville de Boulogne sur Mer

Ce que je ne savais pas, c’est que Boulogne-sur-Mer possède un très joli centre-ville fortifié. Perché sur une colline qui domine le port, il est un peu loin du Centre de la Mer. C’est tout à fait faisable à pied, et la balade ne doit pas être désagréable le long des quais, mais nous n’avons pas beaucoup de temps : l’après-midi nous avons rendez-vous au Grand Site de France des 2 Caps pour une balade en vélo électrique. Nous reprenons donc la voiture pour se rapprocher afin de nous éviter une petite demi-heure de marche aller et retour. Je vous recommande cependant de ne pas vous aventurer en voiture dans la vieille-ville, mais plutôt de vous garer à l’extérieur. D’autant plus que nous avons eu aucune difficulté pour trouver une place dans les rues environnantes.
Le centre-ville est certes petit mais dispose de nombreux points d’intérêts : le château comtal, un beffroi classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des remparts… et surtout la crypte de la Cathédrale Notre Dame.
Après un petit tour express dans les rues du centre-ville, nous nous dirigeons donc vers la crypte. Une fois sur place, nous aurions aimé avoir un peu plus de temps pour visiter les différents points d’intérêt de Boulogne-sur-Mer, c’est pourquoi je vous recommande plutôt de lui consacrer 1 journée entière si vous allez à Nausicaa.

Visite de la crypte de la cathédrale de Boulogne

Crypte romane de la cathédrale de Boulogne-sur-Mer

tablette audioguide pour visiter la crypte de Boulogne sur Mer
intérieur de la crypte de Boulogne-sur-mer

Saviez-vous que la crypte de la cathédrale de Boulogne-sur-Mer, avec une surface de 1400 m² était la plus vaste de France ?

Petit rappel historique

La cathédrale actuelle de Boulogne-sur-Mer a été édifiée sur les ruines d’une église médiévale au XIXème. Durant les travaux, on met à jour une crypte romane du XIVème siècle, puis une autre salle au nord de celle-ci décorée de fresques du XIIIème. Ces découvertes entraînent l’abbé Haffreingue, le commanditaire de la cathédrale, à imaginer autour de ces vestiges du passé, un projet de crypte moderne qui suivrait l’emprise de la nouvelle cathédrale.

Le projet de valorisation de la crypte qui accueille aujourd’hui une collection lapidaire et une collection d’art sacré date des années 2000. De long travaux de restauration et de muséographie de la crypte ont été entrepris, pour être inaugurée au public le 29 mai 2015.

Que voit-on dans la crypte ?

Pour la visite, nous prenons l’option de la tablette audioguidée, une option pour 2€ de plus, que je vous recommande fortement car la crypte est assez pauvre en panneau explicatif ! La tablette est équipée d’un casque audio : on peut soit lire le commentaire écrit sur la tablette, soit l’écouter. Son utilisation est très simple. On peut naviguer dans les menus de différentes façons : soit de manière classique en écoutant les numéros indiqués, soit en préférant utiliser un classement thématique.

La visite de la crypte suit un parcourt d’une vingtaine de salles. Pensez bien à prendre un plan à l’entrée pour vous aider à vous y repérer. La visite commence par les collections lapidaires puis se poursuit avec les salles du trésor d’art sacré pour terminer sur les salles monumentales dont la crypte romane. Toutes les pièces sont décorées de fresques qui présentent soit des saints ou des scènes de la Bible, qui sont pour la plupart datées du XIXème siècle. L’intérêt de la visite est donc double : les pièces exposées et l’enceinte du musée.

Je ne suis pas très fan à la base de collection lapidaire ou d’art sacré, mais je dois souligner qu’ici un réel effort a été fait sur la muséographie, en privilégiant la qualité des pièces exposées à la quantité. C’est donc une très belle collection, parfaitement mise en valeur, et loin d’être rébarbative, que l’on admire.

Bref, c’est une visite originale et unique en France, que je vous conseille de réaliser si vous êtes de passage du côté de Boulogne-sur-Mer.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour préparer votre visite sur le site internet de la crypte.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur Pinterest !Visiter Boulogne-sur-Mer en 1 jour : découvrir Nausicass, le Centre National de la Mer, et la vieille ville fortifiée qui abrite la plus grande crypte de France !

Cet article est le fruit d’un partenariat avec l’office du tourisme du Nord-Pas de Calais, les choix éditoriaux me reviennent.

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre
    Julie
    10 février 2017 at 13:12

    Rhaa Nausicaa, mon enfance <3

  • Répondre
    Stephanie
    12 février 2017 at 19:09

    C’est vrai, comme tu le dis, qu’on ne pense pas forcément à venir en weekend à Boulogne sur Mer, qui pourtant a l’air tout à fait charmante !

  • Laisser un commentaire