Europe Suède

La mine de cuivre de Falun : voyage au centre de la Terre !

Après notre escapade de 5 jours à Stockholm, il est temps de prendre la route vers le Nord. Pour 3 jours de road-trip, nous n’irons pas bien loin – les grands espaces de la Laponie, ce sera pour une prochaine fois. Nous mettons le cap vers la Dalécarlie, une des plus jolies régions de Suède à seulement 3h de route de Stockholm. Sur la route, nous faisons un arrêt à la mine de Falun également appelé « la Grande Montagne de Cuivre ».

Ce site exceptionnel est intimement lié à l’histoire de la Suède, ce qui n’a pas été pour rien dans son classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2001. Le gisement de cuivre découvert au IX° siècle connu son heure de gloire au XVII° siècle : jusqu’à 70% du cuivre mondial provenait de cette seule mine ! Et était alors le plus grand employeur de l’Europe Occidentale ! Cette richesse a permis d’assoir la puissance économique de la Suède durant plusieurs siècles.

La mine est également à l’origine de la couleur rouge des maisons suédoises ! Après avoir extrait le minerai de cuivre de la terre, celle-ci était encore riche en oxyde de fer, cuivre et zinc. La terre est alors lavée, cuite puis moulue pour un extraire la « peinture de Falun » réputée pour ses propriétés de conservation du bois. Si l’activité de la mine s’est arrêtée à la fin des années 1990, l’activité de peinture de Falu Rödfärg continue et vous pouvez même acheter la peinture au magasin de souvenirs de la mine de Falun (ou sur internet !)

usine falu rodfarg de Falun

Aujourd’hui, la Grande Montagne de Cuivre fait place au « Grand Trou » : à force de creuser dans le sol, arrive ce qui doit arriver. Le jour de la fête de la Saint Jean de 1687  la mine s’effondra dans un bruit assourdissant qui s’entendit des kilomètres à la ronde. La catastrophe aurait pu être terrible, heureusement, ce jour était férié (l’un des deux seuls de l’année!) et aucun mineur ne travaillait dans la tombe à ce moment là.

le grand trou de la mine de Falun

La visite de la mine se déroule en plusieurs étapes en fonction du billet que vous avez choisi. Quitte à venir jusque là, ne loupez pas la descente au cœur de la mine. C’est vraiment impressionnant, et encore on ne parcourt qu’une infime partie des boyaux de la mine de cuivre. La visite de l’intérieur de la mine se fait uniquement sur visite guidé : en anglais ou en suédois. En haute saison, il y a des départs dans les deux langues régulièrement, mais mieux vaut vérifier à l’avance sur le site internet de la Mine de Falun s’il reste des places et éventuellement réserver la sienne. Personnellement, nous avons préféré acheter notre billet sur place car nous ne savions pas combien de temps cela nous prendrait de repasser par l’aéroport d’Arlanda pour récupérer la voiture de location et rejoindre la mine.

Voyage au centre de la Terre !

départ de la visite de la mine de Falun

Avant de descendre dans la mine, on commence par s’équiper : un casque et un poncho imperméable bien utile car ça goutte dans la cave ! C’est parti pour une visite guidée d’1 heure. Pas de photos de l’intérieur de la mine, alors vous devez me croire sur paroles quand je vous dis que c’est VRAIMENT impressionnant ! Ce n’est pas tous les jours que l’on descend dans les entrailles de la terre, encore moins quand celles ci ont été créées de toutes pièces par l’homme !

Visite des installations de surface

pompe - mine de falun

mine de falun
Fabrique de corde - mine de Falun

Après la visite du sous sol, nous faisons un tour des installations de surface. Les plus importantes étaient les pompes qui permettaient d’évacuer l’eau au fur et à mesure des boyaux de la mine. Une autre installation impressionnante est la fabrique de corde. Des machines sophistiquées, avec de nombreux engrenages et poulies tressaient les cordes indispensables à l’activité de la mine.

Un petit sentier fait le tour du grand trou et offre des points de vue assez impressionnants sur celui-ci. L’activité d’extraction du cuivre, était déjà à l’époque une activité extrêmement polluante, notamment à cause des importantes émissions de dioxyde de soufre. Si aujourd’hui la nature à repris ses droits, la guide nous expliquait qu’au XX° siècle, la vie avait disparu dans un rayon de 5 km autour de Falun ! Aujourd’hui, les arbres sont revenus et l’on imagine difficilement le nuage de pollution dans lequel vivaient les habitants de la ville !

Le musée de la mine

Musée de la mine de Falun

On pensait jeter un coup d’œil rapide à ce musée… mais finalement, celui ci était tellement passionnant que nous n’avons pas vu le temps passé et nous n’avons pas eu le temps de finir ! Nous n’avons pu voir que le rez-de-chaussée. D’après une des employées du musée, la muséographie aurait été refaite récemment, et c’est un vrai succès. A la fois interactif, ludique et pédagogique, le contenu des explications est adapté aux visiteurs de tout âge. On y apprend beaucoup de chose, que ce soit sur la géologie, l’extraction du minerai de cuivre, la vie quotidienne des mineurs, l’histoire de la mine, l’utilisation du cuivre dans la vie quotidienne… C’est passionnant ! Le tout illustré par quantité de maquettes, que l’on peut parfois mettre en action soi même. Au centre du musée, se trouve un petit jardin dans lequel sont érigés une dizaine de cabanons en bois, chacun dédié à un autre minerai. On y apprend alors tout sur le zinc, le fer… leur utilité, les croyances associées… Nous n’avons pas pu toutes les faire car le musée fermait, mais on serait bien resté plus longtemps

Informations pratiques

Horaires : Les horaires d’ouverture de la mine et des visites guidées varient en fonction des saisons. Reportez vous au site internet de la mine de Falun pour des renseignements à jour.

Tarifs : pour la visite complète (souterrain compris) : 210 kr (environ 23€) tarif plein, 180 kr (environ 20€) pour les étudiants et les séniors, 80 kr (environ 10€) pour les enfants de 3 à 15 ans,

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

3 Commentaires

  • Répondre
    Rosenoisettes
    13 novembre 2016 at 12:42

    Ce doit vraiment être impressionnant ! Une visite atypique et intéressante je pense.

  • Répondre
    Estelle - Curiosity Escapes
    13 novembre 2016 at 15:34

    Voilà une visite intéressante. C’est cool de pouvoir visiter les vieux sites industriels et voir comment ça fonctionnait à l’époque.

    • Répondre
      Mathilde
      13 novembre 2016 at 15:54

      oui c’était vraiment une visite passionnante ! Les techniques et le travail ont bien évoluée (et heureusement car je n’en ai pas parlé dans l’article mais les règles de sécurité, s’étaient du grand n’importe quoi à l’époque!)

    Laisser un commentaire