Europe Royaume-Uni

Un week end à Londres : programme et bonnes adresses

Panorama sur la Tamise et Big Ben - Londres

Fin juin, je suis partie avec mon père pour un petit week end à Londres avec Ouibus. Départ vendredi soir de la gare de Bercy dans le centre de Paris, nous arrivons samedi matin à la gare routière de Victoria, en plein centre de Londres. (Pour retrouver dans cet article  mon avis sur Ouibus). Le bus de nuit a cela de pratique : voyager en dormant (enfin ça c’est relatif^^). Et ainsi profiter au maximum de notre temps pour partir à la découverte de Londres.

Chacun de nous étions déjà venus à Londres, alors ne vous étonnez donc pas de ne pas retrouver dans notre programme le TOP10 des incontournables, même si nous n’avons pas pu nous empêcher d’aller faire un petit coucou à Big Ben !

Jour 1 : Notting Hill, Kensington et Kew Gardens

Notting Hill et le marché de Portobello Road

Samedi matin, après un petit-déjeuner pris dans un café près de Victoria Station, et avoir déposé les valises à l’hôtel, nous prenons la direction de Notting Hill. C’est un quartier que je souhaitais découvrir depuis longtemps (depuis le célèbre film avec Julia Roberts à vrai dire^^). Le samedi est une journée particulièrement animée à Notting Hill en raison de son immense marché sur Portobello Road. On y trouve de tout : des antiquités, des fleurs, de la street food, des puces…

Marché de Portobello Road - Notting Hill - Londres

un magasin de souvenir vintage à Notting Hill
Marché de Portobello Road - Notting Hill - Londres

Quartier résidentiel de Notting Hill

Palais royal de Kensington

Puis nous revenons vers Kensington en empruntant des rues plus résidentielles – mais très chics – ressemblant à de véritables cartes postales. Après déjeuner, nous nous dirigeons vers le palais royal de Kensington. Connu pour avoir été la résidence de Lady Di, c’est ici qu’habitent aujourd’hui William et Kate.

Palais de Kengsinton

J’avais réservé les tickets d’entrée sur internet et je vous conseille d’en faire de même si la visite vous intéresse. Cela coûte un peu moins cher et permet de couper la file d’attente (même si ce jour là il n’y en avait pas). De plus, ces tickets ne sont pas contraignants : la visite peut se faire sans horaire dans les 7 jours suivants la date demandée.

La visite du château de Kensington ne m’a enthousiasmé pas plus que cela. Nous avons des châteaux bien plus beaux de l’autre côté de la Manche, et mieux meublés. Mais les fans de la famille royale seront comblés, avec l’exposition de très belles robes ayant appartenues à Diana, la reine Elisabeth et la princesse Margaret.

Les jardins botaniques royaux de Kew Gardens

Après une petite pause dans Kensington Park, nous reprenons le métro direction Kew Gardens, les jardins botaniques royaux, une belle excursion conseillée par Amélie. (Nous n’avions pas acheté les tickets à l’avance car nous n’étions pas sûrs de la météo, mais cela permet aussi de gagner du temps et de l’argent. Si ça vous intéresse ça se passe par ici). Comme il ne faisait pas très beau, nous n’avons pas eu d’attente, mais la file peut être longue aux beaux jours. Ces jardins sont facilement accessibles en métro depuis le centre de Londres.

Nous sommes un peu fatigués, entre le voyage et l’agitation londonienne, alors cette pause verte nous fait le plus grand bien. Les jardins sont immenses. Après 3 heures de visite nous n’avons pas fait tout le tour (et encore une des grandes serres était fermée pour travaux de rénovation et une autre privatisée pour événement !), mais épuisés par notre voyage et la journée, nous préférons rentrer. On pourrait facilement passer la journée dans ces jardins classés au patrimoine mondial de l’UNESCO !

  la grande serre du jardin botanique de Kew Gardens

le jardin japonais de Kew Garden
le pont suspendu de Kew Garden

Jour 2 : de l’East End à la Tate Britain

Le quartier de Shoreditch autour de Brick Lane

un tag dans Brick Lane - East London

Dimanche matin, nous nous baladons dans le quartier de Shoreditch situé dans l’East End, autour de Brick Lane, à la recherche d’œuvres street-art. Un quartier cosmopolite et très vivant dont j’ai adoré l’ambiance

Au bord de la Tamise : Tower Bridge, la Tour de Londres et la City

Ce week-end là, un grand nombre de stations de métro étaient fermées, ce qui nous a obligé à marcher jusqu’à la Tour de Londres. C’est fou de voir la quantité de monde autour de ce monument. Je l’avais visité lors de mon premier séjour à Londres, mais n’en avait pas gardé un souvenir impérissable. On profite de ce détour forcer pour jouer les touristes (ce que nous sommes ^^) sur Tower Bridge et admirer le panorama sur la Tamise et la skyline de la City. Nous préférons ne pas visiter le monument : l’entrée assez chère et il y a beaucoup d’attente ce jour là.

La skyline de Londres est dominée par une nouvelle tour : the Shard, la plus haute du Royaume-Uni et de l’Union Européenne. On peut profiter d’un panorama surement incroyable du haut pour la modique somme de 25£ si l’on réserve à l’avance ou de 30£ sur place(!!). En raison de son prix élevé, nous nous sommes contentés de l’admirer de loin.

Panorama sur the Shard et la Tamise

Panorama sur la City et la Tour de Londres
Tower Bridge

De la Tate Britain à Buckingham Palace

Nous reprenons le métro à Tower Hill, direction la Tate Britain, un magnifique musée consacré à l’histoire de la peinture britannique, et réputé pour sa collection Turner. Comme de nombreux musées à Londres, l’entrée est gratuite.

entrée principale de la Tate Britain - Londres

Nous avions ensuite prévu de visiter la Tate Modern, mais après presque 3 heures passées dans la Tate Britain nous n’avions plus envie de retourner dans un autre musée. Nous changeons nos plans et marchons qu’à House of Parliament et Big Ben. Puis, nous traversons St James Park jusqu’à Buckingham Palace, avant de reprendre le métro jusqu’à notre hôtel pour récupérer nos valises et repartir en direction de Victoria Station où nous retrouverons notre bus pour un long trajet de retour vers Paris.

Saint James Park - Londres

Tour de Big Ben - Londres
Abbaye de Westminster - Londres
House of Parliament - Londres

   Palais de Buckingham  

Londres : le guide pratique

Comment aller à Londres depuis Paris ?

La façon la plus rapide pour rejoindre reste l’Eurostar : 2h20 entre la Gare du Nord et le centre-ville de Londres, mais les prix sont très élevés si l’on ne s’y prend pas à l’avance. Surveillez les promotions et essayer de réserver vos billets de train bien à l’avance : les ventes ouvrent 6 mois avant !

Pour les petits budgets, une solution économique est d’y aller en bus. Ouibus, la compagnie que nous avons prise, propose des liaisons de nuit entre Paris (Gare de Bercy) et Londres (Gare routière Victoria), ce qui permet de ne pas perdre du temps sur place.

Il est aussi possible de prendre l’avion, mais depuis Paris ce n’est pas vraiment conseillé. Avec les temps de transfert pour rejoindre les aéroports, cela prend beaucoup plus de temps que d’y aller par le train.

Où dormir pour pas trop cher ?

Trouver des hébergements corrects, à prix doux, et bien placés est assez difficile à Londres. Il faut faire des concessions sur ses critères. Dans notre cas, comme il s’agissait d’un court séjour, nous préférions être bien placés. Ainsi, notre choix s’est porté sur une résidence universitaire de la London School of Economics, LSE High Holborn, qui ouvre ses portes aux touristes pendant l’été. Nous avons payé 45€/personne pour 1 chambre chacun et le petit déjeuner. (Un des inconvénients de ces résidences est de proposer essentiellement des chambres individuelles).

Résidence LSE High Holborn

chambre résidence LSE High Holborn

La chambre est assez sommaire, voire spartiate avec toilettes et salle de bain partagés. Mais nous sommes bien situés à quelques pas du métro et du British Museum. La résidence est calme car pour accéder au couloir de chaque chambre il faut avoir la clé. Nous avons une douche et une toilette pour 4 chambres (soit 4 personnes), ce qui est tout à fait acceptable. Il y a quand même un lavabo dans la chambre ce qui est pratique. Les serviettes et les draps sont inclus. Le petit déjeuner (compris dans le prix) est clairement le point fort de la résidence. Il est somptueux, il y a de tout.

Bref une adresse que je recommande pour les petits budgets surtout si vous voyagez en solo. Autrement, ce n’est pas forcément pratique et convivial de n’avoir que des chambres individuelles. Cela dit l’hôtel dispose de grandes salles communes. Et de notre côté nous étions tellement fatigués après notre journée que nous nous sommes endormis tout de suite !

L’hôtel propose un service de bagagerie sans supplément, ce qui permet de laisser ses affaires en sécurité pendant la journée si besoin.

Où manger à Londres ?

Paul Rhodes Bakery

Boulangerie Paul Rhodes - Londres

Le samedi midi, nous avons déjeuné dans cette délicieuse boulangerie située entre Notting Hill et Kensington. A l’origine nous voulions pique-niquer dans Hyde Park, mais le soleil n’était pas au rendez-vous. Nous nous sommes laissé tenter par cette boulangerie qui propose des sandwichs frais, aux saveurs originales, et appétissants, et qui dispose de quelques places assises. Une belle découverte totalement au hasard ! Il faut compter une dizaine de pounds pour un sandwich, un dessert et une boisson chaude.

Le restaurant indien Punjab à Covent Garden

Restaurant Punjab - Londres

Le Punjab est le plus vieux restaurant indien de Londres ! Il a ouvert ses portes en 1946 dans le quartier de Covent Garden. Il est en plus situé à 2 pas de notre hôtel. S’il y a une chose que j’adore à Londres, c’est leurs restaurants indiens ! Je troque sans hésiter le fish and chips contre un poulet tikka massala !

Le restaurant semble bien connu des immigrés d’origine indienne. Leur nombre à l’intérieur me rassure sur la qualité du restaurant. J’avais peur que celui-ci joue sur une étiquette historique au détriment de la qualité, mais ce n’est pas le cas. Les deux plats que nous dégustons sont tout à fait délicieux, et le rapport qualité/prix est tout à fait correct pour une ville comme Londres (on s’en tire à environ 20£ par personne). Par contre mieux vaut y aller tôt pour éviter la longue file d’attente.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest !

Programme et bonnes adresses pour un week-end à Londres, entre incontournables et découvertes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre
    Amélie
    20 août 2016 at 17:39

    Oh je n’avais pas vu, merci pour le petit clin d’oeil 🙂

    • Répondre
      Mathilde
      22 août 2016 at 11:36

      de rien ! et encore merci pour le conseil !

    Laisser un commentaire