Europe France Hauts-de-France

Visiter Douai en 1 jour

Le beffroi dépassant au dessus des toits de Douai

Fin juin, nous avons passé un week-end à Douai à la découverte de la ville et de ses environs. Arrivés en voiture de la région parisienne en fin de matinée après 2h15 de route (depuis le sud de la capitale), nous posons les valises à l’hôtel et partons à la découverte du centre ville.

Visite audio-guidée du centre-ville de Douai

Une bonne façon de faire connaissance avec la ville, ses principaux monuments et son histoire est de louer un audioguide à l’Office du Tourisme situé place des Armes, la place principale de la ville. Parmi les circuits proposés, nous optons pour le circuit « Coeur de Cité », qui permet de découvrir les incontournables du centre. Il faut comptez environ 1h30/2h pour réaliser le circuit. On apprend pas mal de choses sur les monuments, le beffroi bien sûr, mais également le palais de justice, la cour d’appel (située dans un ancien hôtel particulier) ou encore la collégiale Saint Pierre. L’audioguide est géolocalisé et bippe lorsque l’on s’approche d’un monument commenté, ce qui est vraiment pratique pour se déplacer dans la ville sans être le nez sur le plan.

Le canal de la Scarpe - Douai

place d'Arme - Douai
maisons du centre-ville de Douai

ecluse sur la Scarpe à Douai

Petite ruelle du centre-ville de Douai
Maison flammande à Douai

Visite guidée du beffroi de Douai

Tour du Beffroi de Douai
Escalier du beffroi de Douai

Le beffroi de Douai, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, parmi un groupe de 23 beffrois de France et de Belgique, est le monument principal de la ville. À une époque où la plupart des villes italiennes, allemandes et anglaises s’attachaient surtout à construire des hôtels de ville, dans une partie de l’Europe nord-occidentale, l’accent était mis sur l’édification de beffrois, comme ici à Douai, et plus largement dans la nord de la France jusqu’en Belgique. Par opposition au donjon (symbole des seigneurs) et au clocher (symbole de l’Église), le beffroi, représente le pouvoir des échevins, magistrats nommés par les seigneurs pour rendre la justice sur leur terres. Au fil des siècles, il est devenu le symbole de la puissance et de la prospérité des communes. Le beffroi habite encore aujourd’hui l’hôtel de ville.

La tour du beffroi de Douai est particulièrement belle et travaillée. Victor Hugo le considère d’ailleurs comme « le plus joli beffroi que j’aie encore vu ». Si la construction du beffroi tel qu’on le connait aujourd’hui a commencé à la fin du XIVème, il ne fût achevé qu’au XIXème. La tour initiale fût en effet agrandie et retravaillée pour devenir aujourd’hui un ensemble dotée de deux ailes d’architecture néogothique.

Le beffroi ne se visite qu’en visite guidée (durée 1h), ce qui permet d’en apprendre beaucoup sur l’histoire du monument. Le beffroi n’est pas un simple escalier, mais une tour constituée de plusieurs salles dotées d’une muséographie moderne (elles ont été rénovée récemment). Au sommet de la tour, on découvre un magnifique carillon de 62 cloches, encore utilisé de nos jours. D’ailleurs lors de notre visite, deux jeunes filles élèves dans la section carillon du conservatoire du Douai étaient en train de répéter.

Pour assister à un concert de carillon, il faut autrement venir au visite guidée du samedi matin (10h30) entre septembre et juin.

salle à l'intérieur du beffroi de Douai
Maquette du Beffroi de Douai

 plafond d'une salle dans le beffroi de Douai

Jeunes filles jouant du carillon dans le beffroi de Douai

Carillon de Douai

Petite déception au sommet : si l’on peut voir la vue, il est impossible de faire des photos du panorama à cause de grillage fin aux fenêtres. Si vous voulez découvrir la vue que l’on a depuis la tour, il faudra vous y rendre par vous même ^^

En fonction de la disponibilité des salles, la visite du beffroi permet de découvrir les plus belles salles de l’hôtel de ville, comme le salon dédié aux mariages, ou encore, le clou de la visite, la salle gothique et ses magnifiques fresques. Cette salle n’est en fait pas si ancienne que cela puisqu’elle ne date que du XIXème siècle. Néanmoins elle nous transporte instantanément dans une ambiance moyenâgeuse !

Salle pour les mariages de l'hôtel de ville de Douai

Salle gothique du beffroi de Douai

Informations pratiques :

Visite guidée tous les jours à 10h30, 15h et 16h30, plus 17h30 en juillet/août. Fermé le lundi matin de septembre à juin, et tous les matin en janvier

Tarif : plein tarif : 6€, tarif réduit : 4€

Les bateaux-promenade du Vieux Douai

Nous poursuivons notre visite du Vieux Douai par une balade en barque sur la Scarpe, la rivière qui traverse la ville de Douai avant de se jeter dans l’Escaut. Le départ se fait au niveau du magnifique bâtiment historique du Parlement de Flandre, installé dans une ancienne abbaye au XVI° siècle. Nous revêtons notre gilet de sauvetage et nous embarquons pour une visite commentée de 30 minutes, qui nous permet d’en savoir plus sur l’histoire de la ville et son lien fort avec la Scarpe. La visite est reposante, et l’on profite d’une jolie vue sur les différents bâtiments, et les quelques œuvres d’art contemporain, qui bordent la Scarpe.
le canal de la Scarpe

la guide conférencière des bateaux promenade
avec mon gillet de sauvetage sur la Scarpe

l'Hôtel des ventes au bord de la Scarpe - Douai

Informations pratiques

Ces visites sont organisées tous les week-end et jours fériés de 15h30 à 18h30 en mai/juin et septembre, et du mercredi au dimanche ainsi que les jours fériés pendant les mois juillet et août. Le départ se fait toutes les 30 minutes au niveau du quai situé juste devant le parlement de Flandre. Vous pouvez arriver quand vous voulez, car en attendant le départ du bateau, on peut visiter les anciennes geôles, dont le cachot de Vidocq.

Tarifs : plein 5,5 €, réduit : 3,5€, gratuit pour les enfants de moins de 5 ans

Le Parlement de Flandres

Le parlement de Flandres - Douai
détail du parlement des Flandres - Douai

Le bâtiment du Parlement des Flandre est l’un des plus beaux monuments de Douai. Il était fermé à la visite lors de notre passage, car il était utilisé pour un procès en cours. La justice est une activité importante, encore aujourd’hui à Douai, puisqu’elle héberge la cour d’Assise et la Cour d’Appel du Nord-Pas de Calais.

Le parlement de Flandre est ouvert à la visite (sur visite guidée uniquement et inscription préalable), les samedis de juillet et août ainsi que les jours féries à 15h30 (sauf les 25 décembre et 1 janvier). Des billets couplé permettent de réaliser cette visite avec celle des bateaux promenade.

Visites théâtralisées au bord de la Scarpe

visite théatralisée de Douai
visite théatralisée de Douai

Chaque année, l’office du tourisme de Douai organise entre la fin juin et début juillet des visites nocturnes théâtralisés. Le concept : une visite guidée de la ville entrecoupée de scènes jouées humoristiques mettant en jeu des épisodes ayant marqués l’histoire de la ville. On apprend tout en s’amusant, et je crois que c’est finalement de cette visite que j’ai le plus retenu ! La visite est très bien faite et s’adresse à tout le monde, aussi bien aux enfants qu’au plus grand avec un bon dosage de blague et d’anecdotes historiques. C’est la première fois que je faisais un visite de ce genre et j’ai vraiment beaucoup accroché !

Cette année, le fil conducteur de la visite était la Scarpe,

Les fêtes de Gayant

Difficile de parler de Douai sans parler de ces célèbres géants Gayant (qui signifie géant en picard), sa femme Marie et ses trois enfants Jacquot, Fillon et Binbin, classés au patrimoine immatériel de l’UNESCO, fêtée chaque année durant la première quinzaine de juillet, et dont le paroxysme est atteint lors du défilé de la famille le premier dimanche qui suit le 5 juillet. (La grosse partie de la fête se poursuivant les lundis et mardi suivants)

Ils tirent leur origine d’une légende selon laquelle au IXème siècle, un homme nommé Jehan Gelon, réputé pour sa force herculéenne, aidé de ses 3 enfants, protégea la population douaisienne d’attaques barbares. Ces géants sont ensuite devenus au fil des siècles l’emblème de la ville de Douai et on y retrouve des références un peu partout lorsque l’on visite la ville. Les Géants mari et femme portent bien leur nom puisqu’ils mesurent plus de 8 mètres. 6 personnes sont nécessaires pour les porter, ça pourrait sembler beaucoup mais ça ne l’est pas vraiment quand on sait qu’ils pèsent jusqu’à 375 kg !

Voici quelques photos pour se rendre un peu compte de la taille et de l’ampleur des festivités !

Les géants de Douai
La foule au fête de Gayant
crédit photo : ADLanglet

A voir dans les environs de Douai

Si une journée permet de découvrir une bonne partie du centre-ville de Douai, il y a mille et une chose à faire si l’on souhaite prolonger son week-end ! Que ce soit découvrir les musées de la ville, des environs (le Louvre-Lens n’est pas bien loin) ou de découvrir le bassin minier dont le patrimoine a été classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Pour cette dernière option, je vous conseille les balades en vélo électrique sur le terril plat des Argales à la découverte du patrimoine minier et surtout le Centre Historique Minier de Lewarde, un musée pas comme les autres, où vous pourrez avoir un aperçu de la vie des mineurs.

Mes bonnes adresses

Où dormir  à Douai ?

Nous avons séjourné une nuit à l’hôtel Ibis Douai Centre*** situé en plein centre-ville de Douai, dans un ancien hôtel particulier. Il n’y a pas forcément pléthore d’hôtels en centre-ville, et celui-ci est vraiment pratique, bien situé et avec un parking pour les clients. La seule petite difficulté est lorsque l’on veut y accéder le samedi matin à cause du marché sur la place Saint Amé, juste devant l’hôtel. Nous n’avons pas trouvé le bon chemin pour accéder au parking (pas super bien fléché), du coup nous nous sommes garé un peu plus loin le long de la Scarpe à 5 min de marche.

L’hôtel répond aux standards Ibis donc pas de surprise : literie confortable, petits déjeuner somptueux, et bonne insonorisation. Seul point négatif : la taille de notre chambre était vraiment petite. Je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les chambres de l’hôtel ou si la notre était particulièrement « optimisée », mais nous avions tout juste la place pour faire le tour du lit, pas très pratique pour déplacer les valises de l’autre côté de la chambre là où sont installés les placards.

hotel-ibis-douai

chambre-hotel-ibis-douai
petit-dej-hotel-ibis-douai
chambre-hotel-ibis-douai-2
petit-dejeuner-hotel-ibis-douai

Où manger à Douai ?

Nous avons pu tester 2 bonnes adresses qui permettent de découvrir l’éventail de la cuisine flamande (délicieuse mais pas diététique^^).

Au déjeuner, nous avons pris un welch à l’estaminet du Bon Vieux Temps, près de la place des Armes (la place principale de Douai), un des rares restaurant à profiter d’une terrasse, idéal pour les beaux jours comme celui-ci. Ils sont si rares en ce moment qu’on ne peut pas rater l’occasion ^^. Si vous n’êtes pas du Nord, vous vous demandez surement ce qu’est le Welch. Et bien il s’agit d’une sorte de croque-monsieur noyé sous du cheddar fondu mélangé à la bière !! Et comme, avec tout ça, vous comprenez bien que l’on risquerait d’avoir faim, le tout est accompagné de frites ! Selon le restaurant, on ne voit même plus le pain ! C’est très bon, et ça cale bien. Autant dire qu’après ça, plus de place pour un dessert !!^^

Le soir, nous avons diné à l’estaminet le Prévert, qui propose bien entendu des plats flamands. Le Welch du déjeuner n’étant pas tout à fini d’être digéré, j’opte pour un plat léger (si si il y en a aussi^^), une délicieuse tarte saumon poireau accompagné d’une bonne bière trappiste belge.

Ces deux adresses, que je vous recommande, sont de bon rapport qualité/prix (12/15€ le plat).

restaurant au bon vieux temps douai
façade du restaurant le prévert à Douai
Intérieur du restaurant le prévert à Douai

Où se garer ?

Le plus simple pour visiter Douai est de garer sa voiture et de découvrir le centre-ville à pied. Tous les points d’intérêt sont assez près les uns des autres, donc ça ne vaut vraiment pas le coup de s’embêter avec la voiture.

Les places de stationnement sont payantes et limités dans le temps (souvent 1h ou 2h maximum) dans le centre-ville. Ce n’est pas très pratique, alors mieux vaut s’éloigner un peu, car à quelques minutes de marche, on trouve facilement des places gratuites.

Comment venir à Douai sans voiture ?

Il est facile de rejoindre Douai sans voiture depuis un certain nombre de grandes villes :

  • en TGV : Douai est situé à un peu plus d’une heure de train de la Gare du Nord à Paris, et à 20 min de la gare de Lille Flandres
  • en TER depuis Lille, Arras, Amien, St Quentin, …
  • en bus avec Ouibus depuis Paris la Défense et l’aéroport Charles de Gaulle

Si cet article vous  plus, partagez le sur Pinterest !

Le city-guide illustré pour découvrir Douai en une journée : que voir ? où manger ? où dormir ?

 

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec l’Office du Tourisme de Douai. Les choix éditoriaux me reviennent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

12 Commentaires

  • Répondre
    Itinera Magica
    8 juillet 2016 at 10:14

    J’envoie l’article à ma mère, qui est originaire de Douai ! Très jolie découverte pour moi.

  • Répondre
    Celeesia
    8 juillet 2016 at 11:48

    C’est sympa de voir des photos et lire un article sur ma belle ville ! Et si jamais tu retournes à Douai en voiture, gare toi à la Place du Barlet, c’est le seul parking du centre qui est gratuit. Et je te conseille de visiter le théatre, il est ouvert aux visites un dimanche dans le mois.

    Des bisous

  • Répondre
    Lili de Jolis Voyages
    8 juillet 2016 at 20:28

    Contente de voir ton retour ! Plutôt chouette !

  • Répondre
    Estelle - Curiosity Escapes
    8 juillet 2016 at 21:31

    Ça m’a l’air sympa le concept des visites théâtralisées, comme une façon moins barbante de faire découvrir l’histoire d’une ville. C’est super ludique. J’imagine s’ils faisaient ça dans une ville à l’histoire incroyable comme Florence ou même Paris.

  • Répondre
    La Minute d'Emy
    11 juillet 2016 at 11:44

    C’est une ville que je ne connais pas, tes photos sont superbes !

  • Répondre
    Pauline
    13 juillet 2016 at 11:15

    On y était la semaine suivante avec Rattana 🙂 Un chouette ville à découvrir, d’autant plus pendant les fêtes de Gayant !

    • Répondre
      Mathilde
      13 juillet 2016 at 17:25

      Oui c’est vraiment très sympa ! Ça doit être vraiment chouette d’y aller pendant les fêtes de Gayant, vous avez du bien vous amuser ! Hâte de lire vos articles 🙂 b

      • Répondre
        Pauline
        13 juillet 2016 at 17:32

        Oui c’était vraiment sympa ! Le mien est déjà en ligne 😉

  • Répondre
    Marie-Charlotte
    14 juillet 2016 at 16:22

    Merci pour ton très bel article sur ma ville d’origine. Ça me touche beaucoup. Une ville et une région très peu connues, ou alors pour les mauvaises raisons. Je l’envoie de suite à mes parents 😉 Cela me rappelle de très bons souvenirs lorsque je contais l’histoire de Douai au fil de la Scarpe. As-tu vu la cachette de Vidocq sous un des ponts hahah ? Drôle d’histoire ! Très belle journée !

    • Répondre
      Mathilde
      17 juillet 2016 at 17:11

      Merci beaucoup 🙂 Je suis ravie que mon article t’es plu et j’espère qu’il plaira à tes parents 🙂

  • Répondre
    tiphanya
    22 juillet 2016 at 14:17

    Une tour où grimper, ma fille va adorer. J’espère avoir l’occasion d’y aller à la fin de l’été. Tes photos ensoleillées donnent envie en tout cas.

    • Répondre
      Mathilde
      24 juillet 2016 at 10:00

      Il y a plein d’autres beffrois dans le coin, alors si ta fille aime bien ça, le Nord est la destination idéale 🙂

    Laisser un commentaire