Suisse

Lugano et son Lac

La première fois que je suis allée à Lugano, c’était il y a deux ans. Je ne vous en avait pas parlé ici pour la simple et bonne raison que ma carte mémoire d’appareil photo était tombé en panne… écrasant toutes les photos de la journée ! Heureusement, je n’ai perdu que les photos de Lugano, et pas celles de Milan, visité la veille. J’avais alors découvert Lugano sous une pluie battante. La météo était catastrophique, c’est à peine si on pouvait voir le lac depuis la route. Nous avions alors visité le musée des cultures extra-européennes, aujourd’hui fermé pour déménagement de la Villa Heleneum à la Villa Malpensata (je n’ai hélas pas plus d’information sur la réouverture de ces collections)

C’est à l’occasion de mon séjour au bord des lacs italiens, que j’ai eu l’occasion de redécouvrir dans de meilleurs conditions ce petit bout de Suisse, si proche de l’Italie, que parfois on ne sait plus de quel côté de la frontière on se trouve… si ce n’était les prix, souvent prohibitifs exprimés en francs suisses.

De Lugano à Gandria par le sentier de l’olivier

A défaut de découvrir le musée des cultures, je vous propose un itinéraire pour une balade très agréable et très facile à réaliser au départ de la Villa Heleneum (dont les petits jardins sont pour le moment encore accessible), jusqu’au petit village très typique de Gandria (environ 30 min de marche depuis le parking). Il suffit de poursuivre le petit sentier qui part du parking de la Villa (attention les places sont assez rares dans le coin). Le sentier suit doucement le bord du lac, en traversant de belles demeures, dont certaines sont reconverties en hôtels ou restaurant.

Jardin de la Villa Heleneum - Lugano Des glycines en fleurs au bord du lac de Lugano

Sentier de l'Oliver vers Gandria
bateau sur le lac de Lugano

Le Long du sentier de l'Olivier au bord du lac de Lugano des villas au bord du lac de Lugano

Un hôtel restaurant, au bord du lac de Lugano, sur le sentier de l'Olivier
Le Long du sentier de l'Olivier au bord du lac de Lugano

 des villas au bord du lac de Lugano

Le village de Gandria

dans les ruelles de gandria
dans les ruelles de gandria

Il s’agit en fait d’un tronçon de l’itinéraire complet qui relie le village de Gandria à la Castagnola. Je vous renvoie vers le site de l’Office du Tourisme de Lugano pour prendre connaissance de l’itinéraire complet.

Le lac de Lugano en bateau

Le Lac de Lugano avec les alpes enneigées en arrière plan

 

Le village de Gandria est également accessible en bateau depuis le centre ville de Lugano. En fait, nous ne savions pas que Gandria était le village que nous avions rejoint depuis la Villa Heleneum (la petite balade ayant été improvisée sur place quand nous avons découvert que le musée était fermé…).

Bref, Gandria est un beau village et mérite d’être découvert plutôt deux fois qu’une ! Si Lugano est un peu trop bétonné, et que les Suisses ont été un peu trop généreux avec les permis de construire (ce qui avec toutes les grues qui poussent comme des champignons n’est pas près de s’améliorer), Gandria est une petite perle, comme un petit bout d’Italie en Suisse (pas étonnant puisque la frontière n’est qu’à 2 km !).

Et puis faire la balade en bateau en plus de l’itinéraire à pied n’est pas si redondant : les perspectives et points de vue ne sont pas les mêmes. Du bateau, on profite d’une vue à couper le souffle sur les Alpes enneigées… et l’on se rend encore mieux compte que Gandria est comme accroché à la colline.

Nous avons déjeuné à Gandria, et comme je vous le disais plus haut, c’est au tarif que l’on sait que l’on est bien en Suisse. Presque 20 CHF, (soit presque autant en euros vu le taux de change actuel qui nous est en plus défavorable), pour un plat de pâtes… pas de doute, nous sommes du côté helvète de la frontière !

Le village de Gandria au bord du lac de Lugano

Sur le bateau du lac de Lugano
Le Lac de Lugano

Le village de Gandria Le village de Gandria vu du bateau

Le Centre ville de Lugano

Nous avons traversé assez rapidement il faut le dire le centre-ville de Lugano, néanmoins, celui-ci ne m’a pas conquise. Il y a quelques beaux bâtiments, certes, mais un manque cruel d’harmonie dans l’architecture, et pas mal de constructions modernes plutôt laides… Après nous y avons vraiment pas passé beaucoup de temps, alors nous sommes peut-être passés à côté de quelque chose, mais comme bon Lugano, n’est pas une ville qui marque du premier abord. Personnellement, hormis les belles bâtisses bordant le lac, ce n’est pas une ville qui restera dans mes mémoires…

Centre ville de Lugano au bord du lac

Centre ville de Lugano

Centre ville de Lugano
Centre ville de Lugano

Que faire d’autre à Lugano ?

Si il y a bien une chose que je regrette de ne pas avoir fait lors de mes 2 excursions à Lugano, c’est de ne pas avoir pu contempler le lac depuis les points de vue que l’on peut avoir depuis le Mon Bre et le Mont San Salvatore… (je vous invite à découvrir les photos sur le blog de Madame Oreille si ne n’est pas déjà fait). Mais bon comme on dit jamais 2 sans 3 ! Ces collines sont accessibles en funiculaire (attention prix prohibitif, on est en suisse je vous le rappelle) mais aussi à pied.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

1 Comment

  • Répondre
    LadyMilonguera
    13 juin 2016 at 14:33

    Quelle jolie région, c’est vraiment très beau… et tes photos !!!

  • Laisser un commentaire