Europe Italie Lombardie

Une journée au bord du Lac de Côme

J’avais découvert le lac de Côme, depuis les hauteur du Monte Boletto, une incroyable randonnée à faire depuis le funiculaire de Côme, il y a 2 ans. Mais nous n’avions alors pas eu le temps de visiter les superbes villas qui bordent le lac. Je m’étais alors juré d’y retourner, et c’est arrivé plus tôt que prévu, à l’occasion d’un voyage en famille au bord des lacs italiens.

Le Lac de Côme, en forme de Y inversé, est mon préféré des lacs italiens, et ce second voyage a confirmé l’amour que je lui porte. C’est le plus impressionnant, car le plus encaissé. Les villages qui le bordent sont plus ravissants les uns que les autres. Si je gagnais à loto, c’est sûrement là que j’irais vivre…

Nous séjournions à Menaggio, qui avec Varèse et Bellagio sont les points de chute les plus pratiques pour découvrir le lac, car situés au centre. Les navettes « bacs » sont très fréquentes, ce qui permet de ne pas trop se préoccuper des horaires des navettes, contrairement à celles qui desservent les sites touristiques que sont la Villa Carlotta et la Villa del Balbianello. Des navettes express relient également Côme avec les villes du centre du lac, et peuvent être pratiques.

Un tour en bateau sur le lac de Côme

Pour cette première journée, nous avions pris un billet de bateau à la journée, permettant de nous déplacer sans nous soucier des embouteillages et des difficultés de stationnement. Les bateaux touristiques ne sont pas très fréquents et sont parfois un peu fourbes (nous en attendions un à l’embarcadère, mais il est reparti tellement vite, que nous croyons qu’il ne prenait pas de passager… au bout de quelques minutes on s’est rendu compte à l’évidence que nous l’avions raté… et avons dû attendre près d’une heure le suivant).

Afin de rejoindre la Villa Carlotta, notre objectif de la matinée, nous embarquons donc sur une navette touristique au départ de l’embarcadère de Mennagio. La balade est agréable. Le bateau n’était pas du tout direct, puisqu’il passe par Varèse et Bellagio, nous permettent de découvrir ces jolis villages depuis le lac. Comme je voyageais avec les grands parents de mon conjoint, c’était une façon vraiment agréable de visiter sans trop se fatiguer. Nous ne nous sommes pas arrêtés dans ces deux villages, car les rues étant pentues, ils auraient eu du mal à suivre, et car le programme était déjà chargé avec 2 villas à découvrir. Néanmoins, je vous conseille de vous y attarder car ils ont l’air magnifiques !

prendre le bateau pour visiter le lac de Côme  Sur le bâteau au lac de Côme

Varenna - Lac de Côme
le grand hôtel de Bellagio

Les jardins botaniques de la Villa Carlotta

Villa Carlotta - Tremezzo - Lac de Côme

Au bout d’une heure de bateau environ, nous nous arrêtons à l’arrêt Villa Carlotta, juste en face de la villa éponyme. Cet arrêt n’est pas desservi par tous les bateaux, dans ce cas il faut descendre à l’arrêt suivant (Tremezzo) et marche une petite dizaine de minutes au bord du lac.

La Villa en elle même n’est pas si extraordinaire, quelques pièces intéressantes à découvrir. Ce qui en fait l’intérêt principal, à mon avis, ce sont ces incroyables jardins botaniques qui s’étendent sur près de 8 hectares. La visite est donc à réserver pour les jours de beaux temps de préférence ! Nous y étions au printemps, fin avril, l’une des meilleurs époques pour en profiter. Les azalées et les rhododendrons étaient en fleurs. Le spectacle était incroyable, une véritable explosion de couleurs !

Le jardin possède aussi des petites surprises comme une étonnante et inattendue « vallée de fougères ». Au détour d’un chemin nous sommes comme télétransportés ailleurs sur la planète. Même le climat change, et devient plus frais d’un coup ! Cette vallée n’est pas sans me rappeler la magnifique forêt de Bussaco au Portugal, que j’avais découverte l’année dernière !

La villa Carlotta au bord du lac de Côme

Jardins de la villa Carlotta - Tremezzo
Jardins de la villa Carlotta avec la vue sur le lac de Côme - Tremezzo

le jardin de la villa Carlotta en fleurs

balade dans le jardin botanique de la villa Carlotta
La Vallée aux fougères - Villa Carlotta

Informations pratiques :

Ouverture : 18 mars au 31 octobre 2016. (Ouverture supplémentaire les 1-5-6-12-13 novembre 2016). Horaires variables selon la saison, consulter le site internet pour plus d’information.

En hiver, visite possible sur réservation en écrivant à segreteria@villacarlotta.it

Tarifs (2016) : adulte : 9 €, sénior (plus de 65 ans) : 7 €, étudiant : 5 €, gratuit pour les enfants de moins de 5 ans

La Villa del Balbianello

Villa del Balbianello - Italie

Direction Lenno pour la seconde étape de notre journée avec la visite de la Villa Del Balbialleno à Lenno. La Villa est située à l’extrémité d’une presqu’île, à environ 20 minutes de marche de l’embarcadère (itinéraire bien indiqué). Une autre solution est de prendre un bateau (prix en supplément) qui permet de rallier la villa depuis le port de Lenno, solution pour laquelle optent les grands parents. Nous les retrouvons donc à la villa. Enfin presque, puisqu’il y a en réalité 2 entrées distinctes : une par la mer, et l’autre par la terre. Ce sont eux qui ont les billets prépayés, du coup nous sommes coincés en haut et nous ne pouvons pas entrer… Bref, on fini par se retrouver (vive les téléphones portables !). Après avoir raté le bateau, nous sommes un peu (beaucoup) en retard pour la visite guidée de la villa réservée par l’agence, mais heureusement pour nous la guide reste disponible pour nous fournir les explications et nous guide pendant une heure à travers la villa.

Il est possible de visiter les jardins seuls. La visite de la villa est en supplément et ne se fait qu’en visite guidée. L’agence de voyage nous avait réservé une guide francophone, mais sans réservations préalables, les visites ne se font uniquement en langue anglaise ou italienne. Je recommande vraiment la visite de la villa si vous parlez une de ces langues car vous en apprendrez beaucoup sur l’histoire de la Villa et de son dernier occupant, Guido Monzino, un industriel passionné par l’aventure, qui a fait de nombreuses expéditions, dont une au pôle nord et une autre à l’Everest.

Les jardins sont magnifiques mais beaucoup plus petits que ceux de la Villa Carlotta. C’est surtout le cadre, avec une vue extraordinaire sur le lac de Côme, qui les rendent exceptionnels.

Statue féminine du jardin de la villa del Balbianello avec une vue sur les Alpes en arrière plan

Jardin de la Villa del Balbianello

IMGP3629

Glycines du jardin de la Villa del Balbianello

eglise de la villa del Balbianello

 Villa del Balbianello - Lac de Côme

Bibliothèque de Guido Monzino - Villa del Balbianello
Musée personnel de Guido Monzino - Villa del Balbianello

Une fois la visite achevée, nous nous arrêtons au glacier La Fabrica del Gelato, près de l’embarcadère de Lenno, que pour déguster une délicieuse glace artisanale en attendant le bateau de retour pour Menaggio. Je vous recommande vraiment cette adresse : même ma belle-sœur qui n’aime pas les glaces, s’est laissé convaincre à adorer !

Nous aurions peut être pu visiter encore Bellagio ou Varenna, mais à vrai dire, tout le monde était un peu fatigué, et frigorifié. Car malgré le soleil de cette belle journée, il y avait beaucoup de vent, et la chaleur n’était pas au rendez vous…

Informations pratiques

Ouverture : de mi-mars à mi-novembre, de 10h à 18h, fermés les lundis et mercredis sauf si ils sont fériés

Tarifs 2017 :

  • jardins seuls : adulte 10 €, enfants de 4 à 14 ans : 5 €
  • jardins et villa : adulte 20 €, enfants de 4 à 14 ans : 10 €

Retrouvez les informations pratiques à jour sur le site de la Villa del Balbianello (en anglais)

Menaggio : une ville balnéaire de la Belle Epoque

La ville de Menaggio dans laquelle nous séjournons est une station balnéaire de la belle époque avec ses grands hôtels et sa balade en front de lac. Nous résidons d’ailleurs dans l’un de ces hôtels, le Grand Hôtel Victoria, un hôtel 4* au charme suranné. Si vous y passez, je vous conseille de partir à l’exploration des petites ruelles désertes qui montent dans la colline. On y découvre de belles villas et des rues pleins de charmes, pavées de petits galets ronds pas très agréables au pied. Mon seul regret, est de ne pas avoir réussir à trouver un point de vue en hauteur sur le lac de Côme.

Trouvez un hôtel à Mennagio

Mennagio - Lac de Côme

Petit port de Menaggio
les rayons du soleil à travers la glycine

Ancienne boutique à Menaggio
Rue de Menaggio
Ruelles de Menaggio
glycine et villa au bord du lac de Côme

You Might Also Like

15 Commentaires

  • Répondre
    bijanda
    10 juin 2016 at 21:49

    Merci pour votre article qui décrit très bien ce merveilleux lac d’où je suis originaire et qui le plus beaux des lacs italiens.

  • Répondre
    Eurydice
    11 juin 2016 at 08:45

    Tu as eu de la chance d’avoir beau temps ! J’y étais début mai et il est tombé des cordes pendant 2 jours, le lac était entièrement noyé dans les nuages.

    • Répondre
      Mathilde
      11 juin 2016 at 17:47

      On a eu de la chance en effet ! Il y a deux ans, nous y étions également début mai et sur 2 jours, nous avions eu une journée de pluie torrentielle et une journée ensoleillée. Et quand il pleut autant il n’y a hélas pas énormément de choses à faire…

  • Répondre
    Estelle - Curiosity Escapes
    11 juin 2016 at 13:04

    Ah les charmes du lac de Côme, j’adore ses vues de bord de lac. On ne peut pas être déçu.
    Pour avoir un point de vue en hauteur, j’avais fait une randonnée jusqu’au Rifuggio Menaggio, mais avec les grands parents ça aurait été compliqué, la rando est difficile quand même.

    • Répondre
      Mathilde
      11 juin 2016 at 17:45

      Oui la randonnée ce n’était pas pour cette fois, avec les grands parents, il fallait quand même adapté un peu le programme. Je me doute pas que la randonnée jusqu’au Rifuggio Menaggio devait être magnifique, on s’en était déjà pris plein les yeux sur les hauteurs de Come à Brunate ! On m’avait également conseillé de monter en haut du fort de Varenna, mais ça sera pour une prochaine fois 🙂

  • Répondre
    Cecile
    12 juin 2016 at 09:03

    Nous y allons cet été quelques jours j’espère que nous aurons le temps de découvrir toutes ces merveilles !!

  • Répondre
    Tellou
    12 juin 2016 at 11:43

    Cette balade est magnifique, pleine de grace….merci

  • Répondre
    Chloé Ottini
    12 juin 2016 at 17:13

    Un pêle-mêle de bleu, de vert et de belles demeures <3

  • Répondre
    En Mode Bonheur
    15 juin 2016 at 15:08

    Quel joli voyage en photos ! Ca laisse rêveur…
    Julie

  • Répondre
    princesse pivoine
    21 juin 2016 at 16:50

    Coucou !
    Merci pour ton article ! Je vais prochainement à Mila, et une journée sur le lac est prévu !
    Quelle compagnie de bateau tu me recommande ? Car en cherchant sur le net, je ne trouve qu’une compagnie, et je n’ai pas vu les tarif ! 🙂
    Bonne journée !

    • Répondre
      Mathilde
      21 juin 2016 at 18:02

      Je crois qu’il n’y a qu’une compagnie sur le lac de Côme. Pour le prix ca dépend de ton trajet. Il existe egalement plusieurs types de formules à la journee. Je ne connais pas tous les prix, mais l’ordre de grandeur est 15-20€ par personne. Et c’est assez vite rentabilisé.

  • Répondre
    Delphine
    13 juin 2017 at 18:33

    Bonjour Mathilde,
    tout d’abord bravo pour cet article précis et agrémenté de si jolies photos ! Je pars dans une semaine pour le lac de Côme, et souhaiterais visiter cette villa, seulement je ne trouve aucun site qui m’indique le point de départ, le moyen d’y accéder, les tarifs et horaires.
    Pourrais-tu me renseigner ?
    Merci d’avance !

    • Répondre
      Mathilde
      13 juin 2017 at 19:23

      Merci beaucoup ! Pour laquelle des deux villas as tu du mal à trouver des informations ? La villa Carlotta ou la Villa Del Balbianello ?

  • Répondre
    Delorme
    24 juin 2017 at 15:44

    Bonjour Mathilde, fin juillet nous partons à 4 pour 6 jours faire Milan, lac majeur et lac de Côme. Nous pensions faire 3 jours à Milan et finir par les lacs. Penses tu que nous pouvons nous baser sur ton programme pour 2,5 jours restant ? Je ne sais pas si nous allons faire les jardins de balbianella car ça risque de faire beaucoup avec les îles Borromées. Merci pour tes conseils qui seront les bienvenus.

    • Répondre
      Mathilde
      25 juin 2017 at 10:15

      C’est possible de consacrer 1 journée au lac majeur et 1 journée au Lac de Côme – c’est ce que nous avions fait lors de notre séjour au bord des lacs italiens et on ne s’était pas pressé pour les visites. Après il est bien sur possible de passer plus de temps car il y a pas mal de choses à voir et que le coin est très magnifique !
      Du coup si vous avez 3 jours sur Milan et 2.5 jour pour les 2 lacs cela me semble effectivement réalisable 🙂

    Laisser un commentaire