Divers

Retour sur WAT16 : Le Salon des Blogueurs de Voyage

logo we are travel WAT 2016

Début avril, je participais pour la première fois au Salon des Blogueurs des Blogueurs de Voyage (We Are Travel – WAT16) organisé depuis 3 ans par Florence et Xavier Berthier. J’avais suivi les premières éditions sur les réseaux sociaux. À chaque fois je regrettais de ne pas être venue, mais je ne sentais pas légitime, je trouvais que mon blog n’était pas assez mature, ni assez « professionnel » pour me lancer. Pourtant, ce salon des blogueurs est ouverts à tous, aux débutants comme confirmés !

Si je me suis rendue cette année au salon, ce n’est pas pour devenir une blogueuse professionnelle. J’ai déjà un boulot un plein temps qui me plait, et surtout je souhaite que bloguer reste une passion et ne devienne pas une contrainte. Malgré tout, j’ai été très intéressée par le Salon des Blogueurs de Voyage. La plupart sont dans la même situation, et heureusement, car si certains peuvent en vivre, ils se comptent sur les doigts d’une main (peut être deux) . Pas de quoi en faire un salon en tout cas…

Après la Côte d’Azur, et la Corse, le Salon se déroulait cette année à Bruxelles. Une destination plus pratique (mais moins exotique) pour la parisienne que je suis, ce qui m’a permis de plus facilement franchir le pas de l’inscription. J’adore la Belgique, j’étais déjà allée plusieurs fois à Bruxelles (qui n’est qu’à 1h30 de Paris en Thalys), j’avais adoré et j’étais enthousiaste à l’idée d’y retourner pour participer au Salon.

Celui-ci se déroulait sur 3 jours :

  • une première journée consacrée aux blogtrips pour les chanceux « blogueurs hébergés » dont je faisais partie. Nous avions le choix entre 3 en Flandres, 5 en Wallonie et 4 à Bruxelles sur des thèmes très variés, du parc animaliers à Mons, au street art à Charleroi, en passant par la descente au fond d’une mine à Liège. J’ai ainsi eu la chance de découvrir la jolie ville de Dinant (dont je vous ai déjà parlé par ici).
  • deux journées dédiées à des conférences sur le thème du bloguing le matin (technique, réseaux sociaux, éthique,…) et des rencontres sous forme de speed dating avec les professionnels du tourisme.
conférence we are travel
conférence pinterest à we are travel

 Ces deux journées étaient littéralement épuisantes (notamment à cause du bruit quand tout le monde parle en même temps), mais vraiment enrichissantes. Que ce soit au niveau des rencontres avec les blogueurs (un réel plaisir que de mettre des visages sur des blogs et d’échanger sur sa passion – ce que l’on a pas l’occasion de faire au quotidien, l’activité de blogueur étant très solitaire), qu’au niveau des exposants. J’ai ainsi pu découvrir des destinations étonnantes, comme le Pays de Bitche en Moselle, ou revenir sur des idées préconçues (je pense à la région de Saint Etienne qui à l’air vraiment magnifique ! et dans laquelle je regrette maintenant de ne pas y avoir mis les pieds quand j’étais en stage sur Lyon – si on écoute les lyonnais, forcément, on ne va surtout pas mettre les pieds chez les Verts, les ennemis jurés^^)

Ces rencontres n’est pas comme certains peuvent le penser, d’être invité à un maximum de blogtrips, mais de présenter son travail et de voir si l’on peut construire des partenariats gagnant-gagnant, c’est-à-dire qui mettent en avant une destination, tout en faisant plaisir au blogueur ! D’ailleurs, suite à ce salon, j’ai l’impression que les blogtrips ne sont pas la panacée : lire X fois le même compte rendu sur X blogs différents n’a pas un intérêt incroyable. J’ai l’impression que les destinations cherchent plus à travailler à la carte avec les blogueurs pour créer du contenu en adéquation avec la ligne éditoriale du blogueur, et qui sera donc plus à même de toucher le public. Ce qui est également plus efficace : à quoi bon proposer à un blogueur outdoor de tester un hôtel de luxe ? à un blogueur « luxe » de tester des auberges de jeunesse ? Le blogueur connait son lectorat et doit proposer un contenu en cohérence avec sa ligne éditoriale. Cela sert tout le monde : il est très facile d’écrire un article enthousiaste lorsque l’on a eu un coup de cœur pour un endroit, et c’est cet enthousiasme qui permettra de convaincre les lecteurs d’aller découvrir à son tour cette destination.

C’est pourquoi l’objectif principal, qui n’est pas forcément évident si l’on est invité par une destination, est de garder son objectivité et son recul en toute circonstance. L’article doit être le même que si le blogueur n’avaient pas été invité (ce n’est pas parce que c’est gratuit que c’est bien !). Se poser la question, est ce que j’aurais payer pour faire ça ? Il est important de rester libre dans son contenu (quitte à ne rien écrire si vraiment la déception est là), car la relation de confiance avec le lecteur, est un travail de longue haleine qui peut être détruit en quelques instants si on se met à raconter n’importe quoi. Bref, ne pas prendre le lecteur pour un pigeon et rester honnête quoi qu’il arrive ! Et c’est d’autant plus facile d’être honnête en contribuant et en proposant des projets à une destination, plutôt que d’attendre un blogtrip prémaché !

Au niveau des conférences, je regrette de ne pas avoir pu me couper en deux car le programme étant vraiment super, il a fallu faire des choix et zapper quelque sujets. J’aurais aimé voir la présentation sur l’utilisation de Snapchat qui me laisse un peu de marbre (même si j’essaye de faire de m’y mettre, ça me semble assez nébuleux), j’aurais aussi aimé voir la conférence de formation WordPress, notamment pour en savoir plus sur la sécurisation de son blog, …

A la place, j’ai suivi avez intérêt la présentation de Pinterest et l’utilisation que l’on peut en faire en tant que blogueur voyage par Lucie de Voyage et Vagabondages. Ça m’a donné envie de m’y mettre sérieusement ! Je comprends maintenant mieux comment se réseau fonctionne et son potentiel.

En plus de ces journées chargées, l’organisation du salon avait mis les bouchées doubles avec 3 super soirées permettant de continuer les échanges :
– une première soirée à l’hôtel Pullman gare du midi entre blogueurs
– une soirée de gala réunissant blogueurs et exposants, au Centre Belge de la Bande Dessinée, privatisé pour l’occasion spécialement pour nous. La grande classe !
– une dernière soirée « afterwork » avec la visite guidée du nouveau musée d’art contemporain de Bruxelles, le MIMA, ouvert en avant-première spécialement pour nous (l’inauguration à la presse ayant du être décalée à mi avril à cause des attentats du 22 mars).

Ce salon m’a reboosté. En mars, j’ai véçu une petite traversée du désert avec un gros manque de motivation. Cela ne s’est pas forcément vu, car j’avais programmé plein d’articles en avance, mais je n’avais plus envie d’écrire. Je n’y arrivais plus… J’ai fait un break qui m’a fait du bien et j’ai enchaîné directement avec le salon. Et j’en suis revenue motivée à bloc ! Les rencontres avec une multitude de blogueurs passionnés n’y est surement pas pour rien ! Depuis, j’ai l’impression d’être pleine d’énergie, pleine d’inspirations et des idées d’articles en pagaille (il n’y a plus qu’à trouver le temps de les écrire !).

J’attends avec impatience l’édition 2017 et j’espère bien pouvoir m’y rendre pour revoir les amis blogeurs 🙂

buffet pullman
soirée au centre belge de la bande dessinée

Faisant partie des blogueurs « hébergés », j’ai été invité à l’hôtel Ibis Gare du Midi. 2 militaires qui surveillaient en permanence l’entrée de l’hôtel nous rappelais le contexte tendu suite aux attentats du 22 mars. Avec le programme chargé du salon, je n’ai pas pu profiter très longtemps de mon immense chambre, par contre j’ai dormi comme un loir (mais pas assez ^^) sur les matelas très confortables de la chambre. Le petit déjeuner était du tonnerre (c’est une autre gamme que l’hôtel Ibis Budget d’Anvers), avec une machine à gaufres – mon rêve !

gaufres au petit déjeuner

L’hôtel offre un très bon rapport qualité-prix en proposant des chambres à partir de 49 € (sans le petit déjeuner), soit presque 20 € de moins que ce que j’ai payé à Anvers pour un meilleur confort.

chambre d'hotel ibis gare du midi

L’hôtel est idéalement situé pour explorer Bruxelles et ses environs puisque la gare du midi dessert un grand nombre de ville à découvrir à la journée (Anvers, Malines, Ostende, Namur, etc…). Ça peut être un bon point de chute si l’on veut passer plusieurs jours en Belgique sans changer d’hôtel chaque soir.

You Might Also Like

6 Commentaires

  • Répondre
    Valérie@EnvieVoyages
    25 avril 2016 at 12:32

    J’ai longtemps hésité à m’inscrire au salon (surtout qu’il se passe à domicile) mais je n’ai pas franchi le cap à cause de mon bébé mais aussi parce que je me sens trop amateur dans la blogosphère. Comme toi, je veux que bloguer reste un plaisir et non une profession…
    Ton retour d’expérience me motive pour l’année prochaine.

    • Répondre
      Mathilde
      30 avril 2016 at 19:46

      A force de voir passer les salons, on fini par se motiver à y aller, et personnellement je ne regrette pas une seconde, même si je me sais que je resterais amateur !

  • Répondre
    Tiphaine
    26 avril 2016 at 23:23

    J’avais également l’envie d’y aller, mais ne bloguant que depuis à peine un an et demi, je me suis dit que je n’étais pas vraiment légitime… Donc, c’était non. Peut-être l’année prochaine, parce que l’atmosphère a l’air vraiment génial quand je lis tous vos articles. Comme tu le dis si bien blogguer doit demeurer, pour moi aussi, un plaisir, un petit remontant. Même si dans la vie, je suis CM / rédactrice web freelance, mon blog n’est qu’une plateforme de mise en forme de mon boulot, un tremplin à la rigueur; mais c’est tout.

    • Répondre
      Mathilde
      30 avril 2016 at 19:48

      Peut être à l’année prochaine alors ! Avec les années le sentiment de légitimité s’affirme, et dans la pratique, je pense que 90% des blogueurs présents au WAT sont et resteront amateur.

  • Répondre
    Itinera Magica
    8 janvier 2017 at 19:10

    On va se retrouver à St Malo ! j’en suis ravie !

    • Répondre
      Mathilde
      8 janvier 2017 at 21:16

      Oui c’est super ! J’ai hâte d’y être, je garde de trop bons souvenirs de l’édition de l’année dernière !

    Laisser un commentaire