France Provence Alpes Côte d'Azur

Marseille : à la fin de la route – de la Madrague au Cap Croisette

Quartier de la Madrague - Marseille

Cette année, lorsque nous avons voulu faire notre habituelle randonnée à la calanque de Sugiton, nous avons eu la désagréable surprise de la trouver fermée à cause des risques d’incendie. Avec le mistral et les températures élevées, tous les massifs des Bouches du Rhône étaient fermés à la randonnée !

Un peu déprimés, nous ne savions pas trop quoi faire : trop chaud pour marcher en plein cagnard sur les îles du Frioul ou pour arpenter les rues du centre de Marseille, et en même temps trop beau pour aller s’enfermer dans un musée (même si je ne désespère pas d’aller un jour au MUCEM!).

Un garde forestier au départ de la balade du Sugiton nous conseille d’aller découvrir la côte est de Marseille : là où la route s’arrête et les calanques commencent. Ils nous faudra cependant restés en ville puisque tous les sentiers qui s’éloignent de la côte sont fermés.

Nous garons notre voiture à la Pointe Rouge et nous partons en exploration.

La Madrague

Se garer au niveau de la Pointe Rouge ne fût pas notre meilleure idée. Si le quartier de la Madrague commence ici avec des petites maisons au bord de la falaise, des petits escaliers qui débouchent sur de micro-criques, impossible de marcher au bord de l’eau. Même lorsque l’on cherche à se balader dans de jolies rues aux allures de village, on doit souvent revenir sur la route principale – qui n’a aucun intérêt – pour avancer…

C’est vraiment à partir du port de la Madrague que l’on profitera vraiment du paysage !

Quartier de la Madrague - Marseille
Quartier de la Madrague - MarseilleQuartier de la Madrague - MarseilleQuartier de la Madrague - Marseille

De la Madrague au port des Goudes

Après avoir dépasser le port de la Madrague, on peut enfin suivre la côte sur un chemin sauvage entre les rochers. Pas pour longtemps, car il faut encore et toujours rejoindre cette satanée route, qui n’a même pas de trottoir… Heureusement, ce jour là, il n’y avait pas trop de circulation ! La route est quand même très belle puisqu’elle longe de nombreuses petites calanques. Pas aussi belles que celles de Cassis bien sûr, mais ce n’est encore que le début ! Avec la chaleur, on a déjà bien envie de se baigner dans chacune d’elles !

La côte entre la Madrague et les Goudes - Marseille

Une fleur d'agave
Calanque de Samena - Marseille

Restaurant le Petit Port - Les Goudes - Marseille

Le Port des Goudes

Le village des Goudes marque l’extrémité Est de la Marseille citadine. Au delà, commence le massif aride des Calanques. Au passage, contrairement à ce que l’on croit, les calanques appartiennent bien au territoire de la ville de Marseille et non de Cassis ! C’est car les plus belles sont plus facilement accessibles de Cassis que l’on a fait le raccourci on les appelant « Calanque de Cassis ».

Ce port pittoresque attire les marseillais en nombre le week end. La première fois que j’y étais allé en voiture, c’était un 15 août, et la route de la corniche n’était qu’un gigantesque embouteillage. Il nous avait fallu 1 heure ou 2 pour traverser toute la ville. L’horreur ! C’est pourquoi cette fois nous avions (un peu trop) anticiper les bouchons en ce garant à la pointe rouge, ce qui ne s’est pas révelé le choix le plus judicieux puisque ce jour là il n’y avait quasiment personne… alors que nous étions en plein pont du 14 juillet… et que les guides forestiers des calanques rabattaient tout le monde vers ce quartier !

Le quartier est très mignon mais on ne trouve pas grand chose à part des restaurants plutôt hors de prix. Nous avons dû attendre le retour au quartier de la Madrague pour satisfaire notre envie de glace…

Le Port des Goudes - Marseille
Quartier des Goudes - Marseille
Anse de la Maronaise - Marseille

Le Cap Croisette

Le Cap Croisette est une petite presqu’ile sauvage qui pointe vers l’ouest. Cette petite excroissance abrite un restaurant, un club UCPA – et toujours pas de glacier… Ok en même temps, ce n’est pas très étonnant, on est un peu au milieu de nul part ! Cela dit, ça doit être bien sympa de passer quelques jours de vacances là bas entre kayak et plongée sous marine… Nous nous sommes contentés de profiter de la petite plage abritée du mistral et des courants. Cela fût vraiment agréable de pouvoir enfin se baigner et se rafraîchir car la fin de la balade fût assez éprouvante à l’abri du vent et sous une chaleur écrasante.

Cap Croisette - Marseille Cap Croisette - Marseille
Cap Croisette

Pour le trajet du retour, nous avons fait les feignants en empruntant le bus (qui ne fonctionne qu’en juillet août – fiche horaire ici si besoin) depuis le port des Goudes jusqu’à la Pointe Rouge. Il n’y a en pas beaucoup en milieu d’après midi, mais par chance, au moment où nous consultions les horaires de passage, un bus est arrivé (en avance sur ces horaires le coquin) ! Bref, un signe du destin que nous ne pouvions pas ignorer 🙂 ! Le retour en bus se fait avec un changement à Samena, très bien fait car le départ du second bus est calé sur l’arrivée du premier !

Deuxième signe du destin : l’arrêt de bus à la Pointe Rouge, devant un glacier artisanal ! Enfin nous pourrons avoir une boule de glace bien méritée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre
    LadyMilonguera
    31 juillet 2015 at 15:12

    C’est vraiment un très joli coin… Ça donne très envie d’y faire une escapade…

  • Répondre
    EnModeBonheur
    6 août 2015 at 16:48

    Très joli billet !
    Je vais souvent aux Goudes mais je ne me suis arrêtée que récemment à la Madrague. C’est vraiment très mignon ! Mais en effet, à éviter dès les vrais beaux jours, la circulation est juste horrible !!

    Xx
    Julie

  • Laisser un commentaire