Le parc national de Yellowstone dans le nord ouest du Wyoming aux Etats-Unis, créé en 1872 est le premier parc national du monde.

Le parc est immense : 8900 km², ce qui représente une superficie plus grande que celle de la Corse. On comprend alors facilement qu’il faut y consacrer plusieurs jours pour tout voir (où en tout cas en profiter !!). D’autant plus que le parc est divisé en zone de géographie assez différentes. Pour en profiter un minimum, une durée de 5 jours permet de découvrir les principaux points d’intérêt.

Conseils pratiques pour visiter Yellowstone

Norris Bassin - Parc national de Yellowstone - Wyoming

Comment y aller ?

Le parc national de Yellowstone est principalement situé dans l’Etat du Wyoming, néanmoins il dépasse un peu sur les états voisins du Montana et de l’Idaho. Il se trouve au milieu de nulle part, néanmoins il y a quand même l’aéroport de Jackson Hole (situé dans le parc de Grand Teton juste au sud de Yellowstone) très pratique qui assure des liaisons avec des aéroports internationaux américains.

Sinon il faudra compter 6 heures de route depuis Salt Lake City.

Avant ou après un séjour à Yellowstone, ne manquez pas de poursuivre par le parc national de Grand Teton situé juste au sud de Yellowstone ! On y découvre des paysages de montagne vraiment exceptionnels, même s’ils sont plus proches de ce que l’on peut voir dans les Alpes.

Droit d’entrée

Le droit d’entrée s’élève à 25$ par voiture pour 7 jours. Le pass est valide pour les deux parcs Yellowstone + Grand Teton.

Où dormir ?

Si vous souhaitez dormir dans l’enceinte du parc, vous aurez le choix entre des hôtels hors de prix où des campings. Un impératif : RÉSERVER TRÈS LONGTEMPS EN AVANCE !!! Dans notre cas, nous y étions fin juin donc un peu avant le pic de l’été et 2 mois avant TOUT était déjà complet. Je n’ai pu réserver que 2 nuits dans un camping assez excentré (Grant Village Campground). Heureusement, certains campings du parc fonctionnent sur le mode « premiers arrivés, premiers servis », il est donc possible si vous arrivez tôt (avant 11h) de trouver un emplacement. C’est dans le camping de Norris qui fonctionne selon ce système que nous avons passé la deuxième partie de notre séjour dans le parc. J’ai préféré ce second camping (malgré l’absence de douche), un peu plus petit (moins « usine »), mais mieux situé.

Si vous souhaitez dormir dans des hôtels à budget raisonnable, il faudra sortir du parc (les villes les plus proches sont West Yellowstone à l’ouest ou Gardiner au Nord) et donc parcourir des kilomètres supplémentaires.

Si vous optez pour le camping en tente, sachez que :

les nuits sont froides, la température peut tomber sous les 0°C, et oui on est à plus de 2400 m d’altitude…

la plupart des campings non pas de douches, mais il est possible moyennant quelques dollars de se doucher à Norris, Mammoth et Grant Village

 

Bon à savoir :

Le parc est en grande partie fermé l’hiver. Seule la zone de Mammoth est ouverte toute l’année. La période idéale pour visiter le parc est de juin à septembre. Yellowstone étant situé dans les Rocheuses à près de 2400 m d’altitude, la neige y est présente la plus grande partie de l’année.

Même si ce parc est éloigné de tout, il est très fréquenté. Il devient vite rapidement difficile de trouver à se garer à proximité des points d’intérêts et cela peut occasionner des embouteillages (le comble !!). Les heures les plus chargées sont de 11h à 15h. Il est donc recommandé de visiter les points les plus fréquentés soit le matin de bonne heure soit le soir en fin de journée et de consacrer le milieu de la journée à faire des randonnées (très peu de personnes s’éloignent de leur voiture…).

Le parc n’est pas couvert par le réseau mobile. Pour téléphoner, il faudra utiliser des cabines à pièces à l’ancienne. (Pour les mordus de l’internet, n’espérez par avoir le wifi dans les hôtels ou les restaurants). Seule la zone de Mammoth, habitée à l’année, fait exception à la règle.

Que voir à Yellowstone ?

Le parc est constitué de 5 zones très différentes : Geyser Country, Mammoth Terrace, Lake Country, Canyon Country et Lamar Valley. Chacune de ces zones à un intérêt et on peut y consacrer 1 journée.

5 parcs en 1 en quelque sorte.

plan yellowstone

Dans de prochains articles, viendra la description plus précise des points d’intérêts de chacune de ces 5 zones, en attendant, en voici un aperçu global de ce superbe parc !

Geyser Country

Sans doute LA raison pour laquelle on vient à Yellowstone ! Il faut dire que le parc contient à lui seul les 2/3 des geysers de la planète ! S’il y a des geysers un peu partout dans le parc, c’est dans cette zone qu’ils sont les plus nombreux et les plus impressionnants. C’est ici aussi que l’on pourra assister à l’éruption du célèbre Old Faithful, l’un geyser du monde qui culmine à plusieurs dizaines de mètres de haut !

geyser country yellowstoneN’hésitez pas à lire ce billet pour en savoir plus.

Mammoth Terrace

Dans cette zone au nord du parc, on se balade dans des formations calcaires en terrasse formées au fil des millénaires par l’écoulement de l’eau. Ces formations ressemblent beaucoup à celle de Pamukkale en Turquie, mais ici elles sont en plus colorées par des bactéries thermophiles (des bactéries qui aiment l’eau chaude). Bref c’est magnifique !

Mammoth hot springPlus d’informations sur Mammoth Hot Springs ICI.

Canyon Country

A défaut de voir le Grand Canyon, on peut ici se balader le long du Grand Canyon de Yellowstone, la rivière qui a donné le nom au parc ! Les gorges de ce cours d’eau sont vraiment impressionnante et magnifiques ! Tout un camaïeu de jaune et d’ocre !

grand canyon of YellowstonePour en savoir plus, c’est ICI.

Lake Country

C’est la région à laquelle nous avons consacré le moins de temps (notamment à cause de la météo assez moyenne…). Néanmoins, il doit être très agréable aux beaux jours de faire du canoë sur cet immense étendue d’eau. Sinon on peut observer des geysers sous marins au niveau du West Thumb Geyser Bassin.

Lake Country Yellowstone

Lammar Valley

Le lieu le plus reculé du parc est aussi le lieu idéal pour observer la faune riche de Yellowstone. En fin de journée, les amateurs de nature se rendent en masse avec leur équipement sophistiqué, à la recherche d’ours, de grizzlis et de loups ! En tout cas vous ne louperez pas les troupeaux de bisons broutant en nombre dans la vallée !

quelques vues de la Lamar ValleyN’hésitez pas à (re)lire tous mes conseils pour observer les animaux sauvages dans la Lamar Valley.

Une faune variée et facile à observer

animaux sauvages à YellowstoneIl n’y a pas qu’à Lamar Valley que vous verrez des animaux sauvages ! Le parc possède une faune très riche !

Le premier animal qui vous ravira seront les bisons ! Il y en a par milliers dans le parc ! Au bout de quelques jours, on en deviendrait blasé 😉 On commence alors à chercher des animaux plus difficile à observer tel que les loups et les ours.

Une règle d’or pour l’observation de la vie sauvage : ON RESTE A DISTANCE ! Les bisons peuvent sembler paisibles comme ça mais ils peuvent charger et dans ce cas vous n’aurez aucune chance ! Ils courent bien plus vite que vous. De même de vous approchez pas des biches et cerfs, et bien sûr encore moins des ours !!

Lors des randonnées, il faut marcher en faisant du bruit ou avec une petite clochette afin d’éloigner les ours qui pourraient être dans les environs ! Le parc vend des répulsifs anti-ours… Notre avis : c’est quand même assez cher (50$ la bombe) du coup si vous restez dans les zones les plus proches des routes je pense que l’intérêt est assez limité. Normalement en marchant bruyamment et en groupe vous ne devrez pas en croiser…

En voiture,  il ne faut normalement pas s’arrêter quand on voit un animal… Vous vous apercevrez vitre que cette règle est assez peu respectée… Essayer quand même de ne pas freiner trop brusquement afin de ne pas vous prendre la voiture derrière vous et de vous garer sur le bord de la route. Essayer dans tous les cas de conduire prudemment. C’est fou le nombre de voitures qui se mettent à faire des manoeuvres bizarres et surtout imprévisible quand un animal est repéré ! Vous n’êtes pas seul sur la route et ce serait vraiment dommage de causer un accident…

Un bon moyen pour repérer des animaux est justement de repérer d’abord un tas de voiture garées au bord de la route et de demander aux gens ce qu’ils ont vus ! Plus il y a du monde, plus cela risque d’être intéressant (coyote, ours noir…)