Bien que nous n’avons passé qu’à peine deux jours dans le parc des Rocheuses, j’ai beaucoup à vous en dire… Après un premier billet consacré à l’intérêt du parc et à mes conseils pratiques pour découvrir le Rocky Mountain National Park, je vous présente ici les activités que nous avons réalisées pendant nos deux jours sur place c’est-à-dire :

  • des petites randonnées de quelques heures
  • une route panoramique permettant d’observer la faune et les paysages somptueux de ce Parc National

Panorama sur le parc national des Rocheuses - Colorado

5 Randonnées à faire au Rocky Mountain National Park

Le parc des Rocheuses offre une très grande palette de randonnées : de la balade de quelques centaines de mètres autour d’un joli lac de montagne, à des sentiers réalisables sur plusieurs jours.

Comme nous n’avons que peu de temps, nous avons choisi de réaliser plusieurs petites randonnées, de 20 min à 3 h pour profiter des différents aspects du parc :

– la région des lacs du côté de Bear Lake

– la montée d’un sommet facile pour profiter d’un superbe point de vue.

Les sentiers de randonnées de courte durée sont pour la plupart du côté Est du parc, c’est donc la zone que nous avons le plus parcouru à pied. Nous avons fait le reste en voiture !

Ce qui est bien aux Etats-Unis c’est qu’il y en a vraiment pour tout le monde et pour tous les niveaux. Ils sont également bien plus en avance que nous pour rendre accessible les principaux points d’intérêt aux personnes à mobilité réduite. L’inconvénient pour les autres est que du coup le sentier est bétonné, on perd donc un peu l’aspect nature. Mais vu la quantité de sentiers possibles, je trouve que c’est vraiment une bonne chose que de rendre l’accès à tous à certains sites !

Bref, voici un panorama des randonnées réalisées pendant notre court séjour dans ce beau parc !

 

Petite balade de Sprague Lake Loop

Distance : 0.9 miles / 1.5 km

Dénivelé : négligeable

Difficulté : Très facile, accessible aux personnes à mobilité réduite

Panneaux indiquant la randonnée Sprague Lake Loop - Rocky Mountain

Sprague Lake - Rocky Mountain National Park

Le circuit fait le tour d’un petit lac, joli mais pas non plus indispensable. On y croise quelques pécheurs.

 

Bear Lake Loop

Distance : 0.8 miles / 1.3 km

Dénivelé : négligeable

Difficulté : Très facile, accessible aux personnes à mobilité réduite

Bear Lake - Rocky Mountain National Park

Seconde randonnée très facile, un peu plus en altitude, ce qui explique des restes de passage enneigés à la fin juin ! Du fait de la grande accessibilité de ce lac, il y avait vraiment beaucoup de monde sur ce sentier, ce qui retirait un peu l’aspect nature. Beau site, donc mais j’ai préféré les deux balades suivantes où l’on s’enfonçait un peu plus dans le parc ! (C’est à dire, nous quittions les chemins bétonnés pour de sentiers bien balisé en terre battue !)

 

Randonnée à Emerald Lake

Distance :  6 miles / 10 km A/R depuis Bear Lake

Dénivelé : 300 mètres

Difficulté : moyenne

On commence les choses un peu plus sérieuse avec la randonnée qui monte à Emerald Lake. Même si vous ne la faite pas jusqu’au bout, elle vous le coup car on longe au passage plusieurs autres lacs tous très mignons ! C’est assez plat jsuqu’au premier lac, puis le chemin monte. C’est un peu fatiguant, mais on est récompensé par la vue assez rapidement !

Le premier panorama nous donne une belle vue d’ensemble sur le petit lac Nymph Lake.

Panorama sur Nymph Lake - Rocky Mountain National Park

Les Rocheuses - Rocky Mountain National Park

Le chemin continue de grimper doucement dans la montagne en longeant un torrent. L’inconvénient de voyager en fin de printemps c’est que la neige devient rapidement assez gênante. Nous n’étions évidemment pas équipés pour cela ! On a bien glissé mais finalement on y est arrivé ! Au bout de 2.5 km, on atteint Dream Lake, un très joli lac tout en longueur. Allez, plus que quelques centaines de mètres et on va découvrir Emerald Lake.

torrent de montagne - Rocky Mountain National Park
Dream Lake - Rocky Mountain National Park

Nous finissons par atteindre Emerald Lake. Très peu de personnes vont jusque là – et pourtant ce n’est pas difficile. C’est ça la magie des Etats-Unis : un parking bien rempli, des sentiers accessibles blindés, mais en faisant un petit effort, on est récompensé par l’impression d’être seul au monde (hormis les innombrables chimpmunks – nos compagnons de route dans les Rocheuses) ! Le lac était encore partiellement gelé. De quoi faire de belles photos avec le soleil se reflétant dans les plaques de glace.

IMGP7918
Emerald Lake - Rocky Mountain National Park

 

Randonnée à Alberta Falls

Distance : 1.6 miles / 3.2 km A/R depuis Bear Lake

Dénivelé : 300 mètres

Difficulté : facile

Il est possible de faire une boucle depuis Dream Lake jusqu’à ces cascades, mais vu la quantité de neige nous avons dû renoncer et repartir depuis Bear Lake pour voir les jolies cascades d’Alberta.

Cascade Alberta - Rocky Mountain National Park
Cascade Alberta - Rocky Mountain National Park

 

Deer Moutain

Distance : 6 miles / 10 km

Dénivelé : 300 mètres

Difficulté : moyenne

Cette randonnée ne se situe pas du côté de Bear Lake mais plus au nord, pas très loin de l’entrée côté Estes Park au niveau de Dear Moutain Junction. Nous l’avions choisi pour nous changer des lacs – bien que très beaux – afin de profiter d’une vue panoramique d’un sommet.

Il s’agit d’une ascension assez rapide et pas très difficile car le chemin monte en pente douce à travers la forêt de sapins. Et c’est tant mieux car n’oublions pas : nous sommes en altitude à près de 3000m : on ressent bien lors des montées que l’oxygène est plus rare, ce qui rend la randonnée un peu fatigante qu’elle le serait à basse altitude !

Au bout d’une heure et demi-environ on atteint le sommet. Attention, la toute fin du chemin n’est pas très bien balisée : il y a une intersection à proximité du sommet avec un escalier en pierre sur la droite et un panneau indiquant Estes Park en face du chemin sur lequel vous êtes – il faut alors prendre l’escalier en pierre. En cas de doute n’hésitez pas à demander votre chemin aux gens que vous croisez en sens contraire !

J’ai bien senti le manque d’oxygène pour la montée de l’escalier ! Mais bon le panorama en vaut la peine non ?

chemin de randonnée Dear Mountain

Panorama sur le parc national des Rocheuses

 

 La Trail Ridge Road et son panorama sur les Rocheuses

Après avoir transpiré quelques gouttes dans des randonnées, je vous conseille de parcourir la Trail Ridge Road en voiture. Il s’agit d’une route panoramique (attention fermée de entre fin septembre et fin mai) qui traverse le parc des Rocheuses. Cette route est ponctuée de nombreux arrêts – les américains font bien les choses de ce niveau là : parkings bien aménagés, des panneaux explicatifs, parfois des toilettes…

Ces arrêts sont variés et tous très beaux. C’est également sur cette route que nous avons le mieux observé la faune des Rocheuses. En effet, au delà de 3500 m environ, les arbres se font rares et les animaux nombreux ! Premier arrêt Beaver Pound ! Gros gros coup de cœur, même si nous n’avons pas vu de castor ! Nous continuons la route en profitant des nombreux et superbes panoramas ponctuent l’ascension ! Mine de rien, on monte tranquillement jusqu’à plus de 3700 m… Le paysage change peu à peu…

Beaver Pound - Parc national des Rocheuses

Trail Ridge Road - Parc National des Rocheuses

Toundra Communities Trailhead

et la toundra fini par remplacer les forêts de sapins…

Si vous n’avez pas peur du froid et du vent, que vous aimez les paysages désertiques, je vous conseille de vous arrêter pour parcourir le « Toundra Communities Trailhead » (vu ici : mouflons + marmottes – chaque altitude son animal!). Ici aussi le chemin est accessible à tous. Le chemin est assez court (1.1 miles / 1.8 km A/R), mais c’est bien suffisant… Avec ses montagnes enneigées, le paysage prend des petits airs d’Islande et mérite bien son nom !

Toundra Communities Trailhead - Parc national des Rocheuses

Toundra Communities Trailhead - Parc national des Rocheuses

et oui, car la Toundra c’est bien, mais qu’est ce qu’il fait froid !

Toundra Communities Trailhead - Parc national des Rocheuses

Après avoir passé le point le plus haut, la route descend dans la vallée pour rejoindre Grand Lake. Il faut conduire doucement car on partage la route avec de grands mammifères peu pressés !

un cerf traverse la route - Parc national des Rocheuses

Ce côté est plus à l’ombre, mais tout est bien déneigé… Je ne pensais tout de même pas voir autant de neige fin juin !

en juin, il reste encore des congères au bord de la route dans le parc national des Rocheuses

De nouveau, des troupeaux de biches au bord de la route avant d’atteindre Grand Lake. Autant d’animaux vus en si peu de temps, attention, on pourrait facilement devenir blasé !

parc national des rocheuses - Colorado

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur Pinterest !

5 randonnées à faire dans le parc national des Rocheuses dans le Colorado, à 2 heures de route de Denver