Après la visite de Caltagirone, nous avons poursuivi notre route vers Raguse – une autre ville baroque située non loin de là – à 1h de route. Si l’on devait retenir qu’une seule ville de notre voyage en Sicile, ce serait sûrement celle là ! La ville est constituée de deux parties bien distinctes, toutes deux ayant leur caractère propre : la ville moderne Ragusa Nuova et la vieille ville Ragusa Ibla. Je vous conseille de commencer par la première pour garder le meilleur pour la fin !

Ragusa Nova: la ville moderne

La ville moderne, n’est pas si moderne que ça. Elle date en fait du XVIIIème siècle. Elle a été reconstruite après le tremblement de terre dévastateur de 1693 sur un plan géométrique autour du Duomo. Comme les autres villes de l’est sicilien détruites par le tremblement de terre, la ville a été reconstruite dans un style baroque.

Ragusa Nuova

Ragusa Ibla : la vieille ville de Raguse

Ragusa Ibla est construite sur un piton rocheux qui domine toute la vallée. C’est un entrelacs de ruelles dans lesquelles il fait bon flâner ! Une route très sinueuse relie les deux quartiers. De celle-ci on peut admirer un superbe panorama sur l’ensemble de la ville !

Panorama sur la vieille ville de Raguse : Raguse Ibla

Un des monuments les plus impressionnants d’Ibla est la colossale église San Giorgio. Elle nous surprend car on ne s’attend pas à voir un bâtiment de cette taille dans un quartier ou tout semble étroit. On voit son dôme d’assez loin. Malgré son énorme dôme, on ne peut d’être stupéfait par son imposante façade une fois atteinte la Piazza del Duomo. Celle-ci est extrêmement chargée, à la mode baroque en somme.

Facade de l'église San Giorgio Raguse

Vue sur la vieille ville de Raguse
Le Duomo de l'église San Giorgio de Raguse

Ce qui fait le charme de Raguse, c’est aussi tous ces petits détails de l’architecture baroque : balcons et fronton ouvragés, belles ferronneries, statues aux coins des rues…  ainsi que ces ruelles sinueuses en pente, ces petits escaliers qui débouchent sur de belles places…

Détails de l'architecture baroque de la ville de Raguse

Mais aussi son petit jardin botanique surplombant la vallée !

Jardin botanique de Raguse

Si partir en vacances fin décembre n’est pas idéal du fait des courtes journées (le soleil se couchait à 17h), cela nous a permis d’admirer les villes parées de leurs belles décorations de Noël. Et un conseil,  ne loupez pas la visite de Ragusa Ibla de nuit ! L’éclairage est magnifique, on a l’impression d’être dans un rêve !

Raguse by night

Informations pratiques pour visiter Raguse

Comptez environ 1 journée pour la visite. C’est un minimum pour bien en profiter. Il fait bon y flâner, prenez votre temps !

Pour vous aider, j’ai représenté sur cette petite carte les lieux et points de vue à ne pas manquer :

J’ai également représenté les emplacements des parkings que nous avons utilisé, et que je vous conseille :

– le parking situé sur la Piazza Liberta, à deux pas de la ville nouvelle. Il est payant en journée à un tarif raisonnable (de l’ordre d’1€/h).

– le parking gratuit situé le long de la via Risorgimento

Il est bien sur possible de laisser sa voiture à un des parkings et de visiter l’ensemble de la ville à partir de là. Ce n’est pas si grand que ça, il vous faudra cependant de bons mollets car visiter Raguse n’est pas de tout repos. 1 journée suffit pour visiter Raguse. Nous l’avons découvert sur deux jours : une après-midi pour Nuovo et une matinée pour Ibla, notre B&B étant dans la banlieue de Raguse, nous n’avons pas utilisé le même parking…).

A découvrir dans les environs de Raguse

Non loin de Raguse, il est possible de visiter le château de Donnafugata, un intéressant château médiéval, remanié dans le style néogothique au XIXème siècle, au coeur d’un beau parc paysager.

Facade du château de Donnafugata dans les environs de Raguse en Sicile

 

>> Retrouvez dans cet article l’itinéraire de mon road-trip dans l’est de la Sicile