Centre ville de Noto - Sicile

Merveilleuse, irréelle, artificielle, baroque, unique, théâtrale… telle est Noto, qui fait partie, avec Raguse, Syracuse ou encore Catane, du groupe de villes siciliennes du baroque tardif classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

C’est une ville à l’histoire incroyable, entièrement détruite par le tremblement de terre de 1693, elle fut reconstruite de A à Z à quelques kilomètres de son centre historique. Jamais, je ne crois je n’avais vu un tel lieu : on se croirait catapulté en plein dans un décor de cinéma. On comprend pourquoi Antonioni s’en est servi comme décor pour son chef d’oeuvre l’Aventura.

Le centre ville, petit  (mais dense!), forme un rectangle d’environ 500 m sur 200 m.

Fini les ruelles tortueuses des autres villes siciliennes, Noto a été conçu selon un plan géométrique où les rues se croisent à angle droit. La conception de la ville va même plus loin : ces architectes ont voulu dédiés les 3 rues principales aux trois différentes catégories sociales de l’époque :

– la via Cavour pour la noblesse,

– le corso Vittorio Emmanuele III pour le clergé,

– et la via Ducezio pour les classes populaires.

D’est en ouest, le centre s’étend de la Porta Reale à la via Settimo.

 

Le centre-ville de Noto

Je ne ferai pas la liste de toutes les églises, palais, fontaines, statues… que compte le centre-ville historique. Si petit qu’il puisse être, il est extrêmement dense du point de vue de l’intérêt architectural. Je ne présenterai donc qu’ici une courte liste des monuments que l’on peut admirer.

statue dans les rues de Noto
détail de l'architecture baroque de Noto

 

La Cathédrale Saint Nicolas (le Duomo de Noto)

La cathédrale de Noto est à l’échelle de la ville, démesurée, baroque, sublime ! Elle s’intègre parfaitement dans un ensemble architecturale, conçu pour la mettre en valeur au niveau de la Piazza Municipio.

Cathédrale Saint Nicolas - Noto

Piazza Municipio Noto

 

La via Nicolaci

Bordée de somptueux palais baroques aux balcons travaillés, cette rue fait partie de plus belles de la ville.

les batiments baroques de la via Nicolaci à Noto
balcon ouvragé du Palazzo Nicolaci di Villadorata à Noto

Dans cette rue, on peut visiter le Palazzo Nicolaci di Villadorata. La visite est agréable mais pas indispensable, d’autant plus que l’entrée n’est pas donnée (4€/personne). On y découvre l’intérieur d’un palais assez peu meublé. L’intérêt réside essentiellement dans ses parterres de céramique. Si vous avez un budget limité, limitez vous à la sa façade extérieure aux multiples balcons baroques.

A l’extrémité nord de la Via Nicolaci, on découvre la Chiesa Montevirgini  et son belvédère. Visite réservée à ceux qui n’ont pas le vertige : il faut, pour y accéder, monter un petit escalier en colimaçon à travers lequel on voit le vide… De la belle vue sur la ville, avec la mer en arrière plan ! Le reste de l’église a peu d’intérêt.

Chiesa Montevirgini - Noto

Le corso Vittorio Emmanuel III 

Vous y passerez forcément puisque la majorité des bâtiments de la ville se trouve de long de cette fois. C’est aussi la rue des cafés. Il y est agréable de s’arrêter boire un chocolat chaud, ou de déguster une pâtisserie (laissez tomber, c’est peine perdue, ce n’est pas en Sicile que vous perdrez du poids… alors profitez !)

Corso Vittorio Emmanuelle III - Noto

 

Noto de nuit

Difficile de dire si c’est de jour ou de nuit que la ville est la plus belle… Son éclairage sublime l’architecture, la ville paraît alors comme sorti tout droit d’un conte de fée ! Un exemple avec une photo de la piazza XVI Maggio.

noto by night